Mike Bordin: idole des jeunes

Mike Bordin: idole des jeunes dans Etats-Unis flat,550x550,075,f

Nous sommes le 1er décembre 2012. Il y a quinze ans et quelques mois sortait le dernier disque de Faith No More intitulé Album of the year (rien que ça). La causticité du titre cachait surtout à l’époque la séparation future qui intervint en 1998. Le groupe se séparait alors après des années de collaborations fructueuses et des albums qui ont marqué la pop et le rock alternatif des années 80-90. Au sein du groupe évoluait bien sûr Mike Patton, figure emblématique, capable de varier sa voix de façon élastique, et musicien accompli en plus d’être un homme d’une humilité et d’une gentillesse incroyables (il signe les autographes sans problème et vient même discuter tranquillement/prendre des photos sans aucune pose avec ses fans).

tumblr_m8y5x54Utr1r4xrm2o1_500 dans Etats-Unis

A la sortie de l’album King for A Day avec Mike Bordin à gauche, Billy Gould à sa gauche, Mike Patton au centre et Roddy Buttum à droite. Il manque juste Trey Spuance qui était guitariste invité sur cet album.

Il y avait aussi Billy Gould et Roddy Buttum. Mike Bordin est le quatrième comparse et celui qui à mes yeux marqua la dynamique du groupe. En qualité de batteur, il est resté derrière les fûts, indéfectible compagnon de route et de musique. Mike Bordin vient de fêter ses 50 ans le 27 novembre. Bien sûr les cheveux, ou plutôt les dreadlocks sont devenus blancs, et le bouc aussi. Mais le batteur possède toujours ce charme et cette petite ironie douce sur le coin des lèvres. A chaque génération ses batteurs emblématiques voire légendaires. Mike Bordin en fait partie. 

faith-no-more

Lorsque le groupe sort The Real Thing, le single Epic propulse les musiciens sur le devant de la scène et leur permet d’acquérir une nouvelle notoriété. C’est l’époque où Mike Patton apparaît les cheveux longs, la voix parfois volontairement nasillarde en déclamant un rock sautillant fait de phrasés qui rappellent parfois ceux d’Anthony Kiedis au début des Red Hot Chili Peppers. Mais le groupe a toujours su évoluer et surprendre. Le mélange sera encore plus détonnant avec King for a day…fool for a lifetime en 1995, car tous les genres ou presque y passent. Et renouvellent le talent brut de Mike Bordin qui est un batteur capable de jouer dans TOUS les styles : bossa nova, rock, punk, hard fm, funk, soul, metal et j’en passe. La première originalité de Mike Bordin, est pour un batteur gaucher de jouer sur une batterie de droitier.

tumblr_m9xuvzom7U1r9s5bfo1_500

A l’époque de la sortie d’Angel Dust

Cela m’avait frappé et fasciné quand j’ai pour la première découvert le clip de Digging the grave avec ses énormes fûts de toms basses et medium bien après que les premiers albums soient sortis (lorsque j’étais à l’école primaire et au collège en fait pour Angel Dust). Ainsi, son jeu de charleston est toujours placé à gauche et il en joue de la main gauche sans croiser son jeu de la main droite sur cette même charleston avec la caisse claire comme le font habituellement les batteurs droitiers. Le batteur de Muse par exemple, lui croise son bras gauche sur sa charleston placée à droite. Mike Bordin joue avec une grosse caisse qu’il active du pied droit alors qu’une batterie de gaucher l’obligerait à le faire avec le pied gauche.  Je m’étais posé la question il y a quelques années, et j’ai eu ma réponse. 

Autre originalité : Mike Bordin apparaît quasi systématiquement avec des shorts lors des concerts et ses inséparables dreadlocks, qui avec le temps ont poussé. Techniquement le jeu de Bordin est complexe : il emprunte au hard et au metal, tout en étant parfois très classique mais diablement efficace, à l’image de ce qu’il produit sur le titre Ashes to Ashes qui est l’illustration parfaite du couplet calme refrain qui envoie. Son kit Yamaha lui-même est complexe avec pas moins de sept jeux de cymbales Zildjian. Son style évolue encore un peu plus après The Real Thing avec la sortie de Angel Dust. Il allie élégance de jeu (comme il le démontre sur le titre Evidence ou Helpless) comme force brute sur un titre beaucoup plus metal comme Cuckoo for Caca ou Digging the Grave dont le solo est formidable. D’autres titres emblématiques de son style sont Be Aggressive, Midlife Crisis et bien sûr Epic. Avec un tel batteur un album peut rarement être mauvais !  Il est impressionnant en live, pour avoir eu la chance de le voir jouer à Rock en Seine il y a trois ans, à quarante mètres de lui sur la grande scène.

Mike+Bordin

Ce batteur remarquable a donc été appelé par différents groupes après la séparation de Faith No More. Soit pour aider des amis dans le besoin (Korn avec les soucis de leur batteur), soit par amitié et envie de jouer avec ses propres idoles : Ozzy Osborne notamment. Si King for a day..Fool for a lifetime fait partie de mes albums préférés, je garde une nostalgie et un amour particulier également pour Album of the year, souvenirs de la fin des années lycée, et découverte parallèle de Le père Goriot de Balzac que j’avais dévoré en une après-midi un jour de décembre 1997 car je devais le lendemain rendre ma copie !  A ce moment là, la chanson qui me trottait dans la tête et que je venais juste de découvrir était Ashes to Ashes que j’ai écoutée une centaine de fois et dont le rythme ne m’a jamais quitté.

bordinmike2012

Quelques morceaux pour illustrer le jeu de Mike Bordin qui a inspiré de nombreux jeunes batteurs et en inspirera sans aucun doute d’autres

Image de prévisualisation YouTube

Ashes to ashes

Image de prévisualisation YouTube

Stripsearch

Image de prévisualisation YouTube

Digging the grave

Image de prévisualisation YouTube

Evidence

Image de prévisualisation YouTube

Midlife Crisis

Image de prévisualisation YouTube

Cuckoo For Caca

La même en live à Londres

Image de prévisualisation YouTube

Et ici à Download

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Epic

Image de prévisualisation YouTube

From out of Nowhere

Image de prévisualisation YouTube

We care a lot (sans Mike Patton qui arriva dans le groupe en 1989 pour The Real Thing)

Une face B de King for a day

Image de prévisualisation YouTube

I won’t forget you

Image de prévisualisation YouTube

Absolute Zero

A l’époque bénie de Nulle part ailleurs, le groupe était venu interpréter plusieurs titres dans l’émission

Image de prévisualisation YouTube

Digging the grave

Image de prévisualisation YouTube

Stripsearch (avec une basse tout simplement énorme)

Image de prévisualisation YouTube

Ashes to ashes

 

 

5 Réponses à “Mike Bordin: idole des jeunes”


Laisser un Commentaire




Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...