Oh Land : le clip de Renaissance Girls

Oh Land : le clip de Renaissance Girls dans Danemark Ohland-miss-Vogue-2013Je l’ai attendu. Il est arrivé. L’attente est récompensée. Un petit aparté pour commencer : il m’a semblé que Oh Land s’était un peu perdue il y a de cela quelques semaines quand elle a lancé à la surprise générale le deuxième single The Boxer en premier avec sa vidéo. Je ne comprends toujours pas ce qu’elle a essayé de faire visuellement et musicalement, mais je n’aime pas du tout ce morceau. Une facette différente de l’artiste danoise mais qui ne m’a pas convaincu et même très franchement déçu, je pensais même qu’elle allait se tourner dans cette direction hip-hop facile et cliché, loin de ses standards pop de son deuxième disque éponyme, remarquable et remarqué (en 2011 elle avait eu droit à un reportage et une interview, sur France 3, oui vous lisez bien, sur une chaîne publique nationale).

Mais voilà, Oh Land semble avoir plus d’une corde à son arc, et jongle entre imagerie pop classique, fantaisie onirique recherchée à l’instar de White Nights qui est un de mes clips préférés du début des années 2010 avec Invisible light de Scissor sisters, clip magnifique extrait d’un album qui ne l’est pas moins, intitulé Nightwork puis croisement entre Mia, l’univers urbain et la pop toujours étincelante des débuts avec son nouveau Renaissance girls. En découvrant son clip j’ai pensé à Flashdance, mais aussi à Mia et son clip de Bad Girls, clip signé Romain Gavras auteur de l’atypique et génial Notre jour viendra, film très décrié à sa sortie mais qui contient des scènes mémorables avec ce genre d’ironie grinçante

Qu’est-ce qui me plaît tant dans le nouveau clip de Oh Land ? Sa chorégraphie, millimétrée (voir le jeu de résonance/d’échos et de répétitions des mouvements de Oh Land avec ses danseuses, les hochements d’épaules et les mouvements du visage qui se répondent les uns avec les autres), la gestuelle où le mime exprime pas mal de sentiments en rapport avec les paroles, le sens de l’espace, le clip étant cadré en Scope, les couleurs, ce charme vénéneux que dégage le visage de la chanteuse qui apparaît pour la première fois avec des cheveux bleus/décolorés, le mélange de pop sophistiquée et de street art (les murs peints avec des graffitis), quasi inédit aussi visuellement chez elle, le mini-plan séquence avec les plans de 1min 37′s à 2Min 05s, l’apparition de l’enfance au milieu d’un monde d’adultes essentiellement féminin. En lisant un article sur le net, il a été fait une référence au clip de Robyn, Call your girlfriend, en rapport avec le lieu de tournage (un entrepôt). Le clip de Robyn est cependant tourné en un seul plan séquence, caméra portée. 

Image de prévisualisation YouTube

Renaissance girls

 

 

9 Réponses à “Oh Land : le clip de Renaissance Girls”


Laisser un Commentaire




Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...