Pénaliser les clients de la prostitution

Pénaliser les clients de la prostitution dans Actualités Quand-la-prostitution-chauffe-l-Europe_pics_809

Depuis dix ans, et la loi sur le racolage passif inventée sous l’ère Sarkozy (un oxymore, comme discrimination positive ou soleil noir), les client(e)s de la prostitution sont dans le collimateur de la justice. Aucune loi ne s’est officiellement engagée à règlementer une activité que l’on dit vieille comme le monde mais qui semble plus que jamais aujourd’hui titiller une conscience et une morale judéo-chrétienne à son pic d’activisme alors même que Zurich vient d’ouvrir ses Sex Boxes (avec des points positifs et négatifs).

La Belgique autorise les maisons closes depuis des années,  l’Espagne fait de même (avec toutefois un cadre législatif très flou), l’Allemagne a règlementé en 2002 les Eros Centers et FKK, les Pays-Bas ont aussi légalisé en 2001 ainsi que le Danemark avec des lieux dédiés. En France jusqu’en 1946 et la loi Marthe, les maisons closes faisaient partie du paysage culturel, social, politique et économique de la France. Georges Brassens contait avec acuité la complainte des filles de joie. Les bordels n’avaient pas forcément pignon sur rue, mais certains avaient grande réputation. C’était l’un des propos du superbe L’Appollonide.

A ce sujet, je crois fermement que c’est aux prostitué(e)s de décider de leur propre choix et non pas d’imposer un système unique. Certain(e)s prostitué(e)s ne souhaitent absolument pas travailler dans la rue quand d’autres n’imaginent pas le faire ailleurs, certain(e)s préfèreraient travailler en indépendant dans des maisons auto-gérées (pourquoi pas un statut à l’instar d’autoentrepeneur, système lui-même remis en cause ces derniers temps par un lobby artisanal), d’autres non.

apollonide-souvenirs-de-la-maison-close-l-apollonide-2011-1-g dans Actualités

L-Apollonide-Souvenirs-de-la-maison-close-2010-2L’Appollonide de Bertrand Bonello (2011)

Il y eût d’abord un rapport remis à l’Assemblée Nationale le 7 décembre 2011 par Danielle Bousquet et Guy Geoffroy (qui interviendra aussi dans l’émission Ce soir ou jamais de Frédéric Taddei, le même qui réitèrera son opposition au mariage pour tous en décembre 2012 puis en avril 2013, rappelons d’ailleurs au passage que les enfants de couples homosexuels ne sont pas devenus tarés, ou irresponsables mais ont au contraire une vie pleine et entière, comme le racontent si bien Louise, Modelene et Pablo, ) lequel visait un projet de loi autorisant la pénalisation des clients qui recouraient à la prostitution en créant de fait un nouveau délit, puisque à ce jour, la prostitution n’est pas une activité illégale, et seul le proxénétisme est punissable pénalement.

Sauf, qu’avec le projet de loi remis à l’Assemblée le 16 septembre 2013 par la députée PS Maud Olivier, le/la cliente devient de fait responsable pénalement et encourt jusqu’à six mois de prison en cas de récidive ainsi que 7500 euros d’amende. Le ou la cliente surpris(e) en flagrant délit (le cas échéant le délit ne pouvant être prononcé) une fois, lui ou elle aura à verser la somme de 1500 euros. Les articles se multiplient. De France24 à Libération, en passant par Le Monde qui publie une tribune sur l’action nécessaire, celle qui consiste à abolir (pour de bon) ce mal (nécessaire ?) qu’est la prostitution.

2012-07-07_travailleurs-sexuels_039

Vu l’état actuel des prisons en France et le tohu-bohu crée par les récentes interventions de Christiane Taubira sur les peines planchers et la remise en liberté de certains condamnés pour des peines entre 1 à 5 ans (dans lesquelles se trouvent le petit fumeur de joint comme le violeur qui écoperont de la même sentence pour des faits qui n’ont rien à voir au tout moins à la gravité extrêmement fluctuante), cela laisse songeur. Vous imaginez des prisons remplies de délinquants que l’ont dit sexuellement répréhensibles pour le fait d’avoir eu deux relations sexuelles avec un(e) prostitué(e) ? En vertu de la pédagogie ?

Volonté de faire comprendre aux personnes prostitueuses (le mot prostitueur qui n’existe évidemment pas dans le Larousse a été crée de toutes pièces pour désigner cette partie de la population qui s’en va non pas conter fleurette au ou à la prostituée mais avoir une relation tarifée avec lui ou elle) que leur action est par définition mauvaise (notion de morale) et qu’elles doivent être éduquées dans le bon sens ? Étrange conception des notions qui ornent pourtant le frontispice des mairies de chaque commune de France, à savoir celles de liberté, égalité, fraternité réunies.

griselidis2

griselidis3Grisélidis Réal

Une des grandes dames de la prostitution qui avait choisi de disposer de son corps comme elle le voulait, Grisélidis Réal laquelle s’avérait plus affable, loquace et rieuse que bien des députées sans doute frustrées de ne pas voir leur grand rêve de la parité s’appliquer dans tous les domaines de la politique et de la vie sociale, résumait parfaitement dans Prostitution (1976) de Jean-François Davy, ici et   l’état d’esprit qui aujourd’hui (après les manifestations contre le mariage pour tous) prend de plus en plus d’importance dans les rapports hommes-femmes : celui d’une génération qui est prête à en découdre justement avec la gente masculine en retournant le rapport de force qui dominait avant les années 70.

A l’époque du tournage du film se tenaient Les Premières assises de la Prostitution, dans la ligne droite des pensées progressistes du MLF, du droit à l’avortement, de ces droits fondamentaux de la liberté de conscience et de disposition de son corps, que l’on peut appliquer également à la prostitution.  Comment interpréter autrement cette charge anti-mecs, « anti-prostitueurs » (qui est un des créneaux de l’activisme des FEMEN) qui finit aussi par dégoûter certaines femmes de s’engager dans le féminisme à force de dire que l’homme est un mal et qu’il est partout ?

Le-MLF-a-fete-ses-40-ans_article_popin

Le MLF dans les années 70

Tout a commencé en 2012 dans le durcissement de ton, lorsque Nadjat Belkacem -Vallaut se prononce dans une interview au JDD (devenue symbolique de sa propre politique encouragée par des lobbys féministes vindicatifs) sur son souhait d’abolition de la prostitution. Ni d’une, ni de deux, elle balaie l’idée d’une possible (mais hypothétique) règlementation de la prostitution et se réclame d’un féminisme qui tend à lutter contre toutes formes de violences faites aux femmes (et aux hommes dans tout ça, si l’on va au bout de sa logique ?). La messe est dite.

Quelles que soient les opinions pro-prostitution ou œuvrant pour la reconnaissance du et de la prostitué(e) en tant que travailleur/se du sexe, la prostitution – et cette idée est portée par de nombreux courants et continuant d’être portée à bras le corps, telle que l’entend le Mouvement du Nid, Osez le féminisme !, Christine Le Doaré et beaucoup d’autres étant par définition – est (et ne peut être considérée autrement) une violence faite aux femmes.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

http://www.dailymotion.com/video/xmtdwg

travailleuses-du-sexe-web

De fait, elle écarte le choix opéré par les plus anciennes prostituées des rues de Paris et d’autres de faire ce métier soit par conviction personnelle, soit par choix, soit par nécessité (un mari parti, des enfants à charge, un loyer et des impôts à payer, etc), de travailler en qualité de travailleuse du sexe (un terme honni par les abolitionnistes et les prohibitionnistes) comme le montre par exemple le documentaire de Jean-Michel Carré ou certaines récentes manifestations de celles à qui l’on donne finalement rarement la parole.

Lorsque les associations abolitionnistes parlent de 90% de prostituées forcées à travailler par des réseaux, d’origine étrangère, ces faits s’appuient sans doute sur les arrestations opérées,  en écartant les témoignages de professionnelles françaises ou d’origine étrangère qui ont choisi ce métier de façon personnelle et libre, y compris quand il s’agit aussi d’hommes. Que pensent-elles de ces hommes et de ces femmes qui exercent en tant qu’escorts à domicile en passant sinon pour la majorité au moins une très large partie par Internet pour promouvoir leurs activités ?

Lorsque le Nid, des psychiatres, des « experts » se réunissent, les prostituées sont absentes du débat et pourtant stigmatisées. D’ailleurs, lors des débats « officiels », lors des commissions, rare est la parole accordée directement aux intéressé(e)s. Et lorsque c’est le cas c’est forcément pour victimiser un peu plus des hommes et des femmes qui savent pourtant parfaitement ce qu’ils font et pour quelle(s) raison(s) ils et elles le font.

scarlet-road-729

Rachel Wotton aka Scarlett Road, une prostituée australienne spécialisée dans les relations avec les client(e)s handicapé(e)s.

Le mouvement abolitionniste s’active donc ces dernières semaines pour essayer de faire passer une loi fin novembre, coïncidant ainsi avec La Journée Mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes. La pénalisation du client doit devenir une priorité, dans la lutte contre la prostitution, appuyant ainsi toute l’argumentation de la violence, de la contrainte, en confondant allégrement, de façon suspicieuse parfois, le viol et le rapport sexuel tarifé. Comme si la violence de l’un était comparable à l’autre et les conséquences physiques, psychologiques, sociales identiques. Il y a des femmes victimes de la traite, ce serait stupide de nier le contraire, des femmes victimes de réseaux. Le mépris affiché envers les prostituées est à ce titre effarant : elles sont forcément bêtes, peu éduquées, malhonnêtes et surtout vénales.

Cela dit, le ou la prostituée du mouvement du STRASS qui milite activement pour la reconnaissance de ses droits lorsqu’il ou elle a une relation sexuelle avec un ou une cliente est donc victime d’un viol sans le savoir à chaque fois qu’elle offre un service sexuel contre rémunération ? Dans mon lexique, la prestation tarifée et négociée n’est pas un viol. Mais sans doute ces députés et autres féministes sont plus intelligents que moi et que la moyenne ?

WEB-PROSTITUTION462

Ce projet de loi risque de paupériser davantage les prostituées qui avaient du mal à vivre de leur activité (punir le client ne protège pas forcément la prostituée de certains comportements violents sur lequel ce projet de loi ne dit rien). Les clients s’ils sont récidivistes (au moins deux prestations sexuelles) devront effectuer des stages un peu à la façon des alcooliques anonymes. Sauf que là il sera question de sexe : comment générer encore plus de victimisation et de culpabilisation auprès d’une population qui n’a peut-être pas le physique de Brad Pitt et l’assurance dialectique des grands orateurs ?

L’influence de la loi suédoise est criante. Depuis 1999, la Suède a interdit la prostitution. Les clients sont sanctionnés, mais peu d’amendes ont été prononcées. Sauf que la prostitution par Internet a explosé (donne sur laquelle ferme bizarrement les yeux les auteurs du projet de loi actuel, sans doute conscients de l’impossibilité de s’y attaquer, nombre d’hébergeurs se trouvant à l’étranger, avec des textes juridiques locaux).

prostituees1Manifestation de prostitué(e)s en Australie

Si demain, l’on supprimait la pornographie, que l’on pénalisait les clients de ce marché mondialement fructueux, qu’adviendrait-il ? Serait-ce moralement plus confortable ? Quid également de la clientèle féminine, étonnamment absente du débat ? Je n’ai pas lu un seul témoignage (en France, car il se trouve que j’ai connu une fille qui payait pour avoir des relations sexuelles avec des filles aux Pays-Bas et qui n’avait aucune honte, gêne à en retirer du plaisir) de femmes qui recouraient aux services d’un ou d’une professionnelle, et pourtant il y en a. C’est étonnant, non ? Et cela supposerait aussi qu’une femme qui a deux relations sexuelles tarifées puisse aussi être punie pénalement et envoyée dans une cellule ? Et surtout qu’elle n’ait pas droit comme les hommes, à des relations sexuelles tarifées en dehors du cadre de la vie de couple hétéro, bi ou lesbien lambda ?

Amsterdam

Des employées locales de la ville d’Amsterdam apportent préservatifs et nourriture aux prostituées de l’allée Goldbergersteeg.

Demain, si la prostitution est abolie, et punie par la loi, on autorisera donc les femmes et les hommes à recourir seulement à la masturbation pour réfréner leur besoins sexuels ? Intrinsèquement, n’est-ce pas aussi là, la plus belle publicité pour le Thalys à laquelle on puisse penser ? Après tout, une heure et demi de transport pour Bruxelles et le double pour Amsterdam, n’est -ce pas mieux qu’une amende qui coûterait bien plus cher ?


 

23 Réponses à “Pénaliser les clients de la prostitution”


  • Je suis tout à fait d’accord avec ta réflexion. En france, on ne comprend pas que cela peut être voulu et que des clients en ait besoin. Plutôt que de faire de vrais réformes, on s’occupe de sujets non prioritaires. Ce sujet tabou mobilise les coincés à la science infuse, toute une histoire qui s’envole. On décide pour les autres, où est la liberté ? Je trouve aberrant de punir un client, il ne faudra pas s’étonner que sans ce recours, il y aura + de viols. Nadjat Belkacem-Vallaut et autres imposent leurs visions sans qu’on ait rien demandé. Si cela était encadré, cela pourrait renflouer les caisses de l’état ! J’adore la phrase « l’assurance dialectique des grands orateurs ». Je ne pense pas que cela sera abolie, trop de député vont voir ces filles, cela fait parti de leur planning !

    Dernière publication sur REVEUR LUNAIRE ATYPIQUE : Holidays

    • On est plus sur la même longueur d’ondes sur ce sujet que sur la guerre en Syrie :- )

      Je ne crois pas que la prostitution soit un tabou en France. En revanche, l’image de la prostituée reste négative, et souvent le mépris l’emporte sur la considération. Pourtant ce sont des femmes qui participent aussi à la vie économique de la France en payant des impôts à l’Etat tout en n’ayant pas de reconnaissance officielle à l’inverse de pays comme l’Allemagne ou les Pays-Bas, où il existe un statut, une sécurité sociale, etc.

      Et en général, elles sont avenantes, très polies (contrairement à d’autres personnes qui sont d’un autre rang social que je croise tous les jours, te le font clairement remarquer et pourtant ne disent quasiment jamais bonjour ) , éduquées contrairement à certaines idées reçues (certaines ont des diplômes de l’enseignement supérieur, des maîtrises, voire des thèses).

      Mais on a été tellement habitués par les médias à les victimiser à en faire des gens irresponsables ou au contraires victimes de violences masculines (comment expliquer alors que nombre d’hommes soient aussi prostitués, où est l’idée de domination patriarcale ?), que leur discours est au mieux raillé au pire ridiculisé. Pourtant ce sont des personnes qui parlent et qui traitent avant tout avec et de l’humain.

      Ton argument sur le viol pourra te revenir au visage si jamais tu trouves face à des abolitionnistes. On va te rétorquer que la prostitution est une violence en soi, que les femmes n’ont pas à subir des actes sexuels tarifés sous prétexte de vouloir diminuer les viols, puisqu’ils existeront quand même. Une société sans prostitution risque de créer une frustration importante, pas seulement chez les personnes dites valides, mais aussi chez les personnes handicapées (le documentaire de Jean-Michel Carré le montre très bien, puisqu’il y a un intervenant qui en parle).

      Cela dit je ne voudrais pas que la France commette le genre d’erreur qu’à commise la Suisse (qui est revenue sur cette décision depuis) en autorisant la prostitution dès 16 ans. Même les Pays-Bas qui sont plutôt ouverts et plutôt règlementaristes dans leur comportement ont révisé l’âge légal de prostitution de 18 à 21 ans ce qui me paraît être une bonne chose. Et puis il y a eu des problèmes avec des trafics en tous genres, et des suspicions de traite de certaines femmes à Zandpad, le quartier rouge d’Utrecht. J’ai mis la photo de Goldbergersteeg (mais ça aurait pu être aussi d’autres rues) parce que je la trouvais parlante et que je l’ai vu de mes propres yeux. Ça m’a beaucoup touché : elles venaient voir les prostituées dans leur vitrine et leur demandait si elles avaient besoin de quelque chose. Les prostituées demandaient ce qu’elles avaient sur elles. C’était très souvent des produits de première nécessité, des préservatifs, du gel, de l’eau, de la nourriture, etc. Les employées étaient connues, saluaient depuis l’extérieur, entraient ensuite dans les vitrines puis en ressortaient avec le sac vide ou non après avoir échangé un moment. Ca montre à quel point la prostituée est intégrée au tissu social de la ville, à quel point le travail est ancré dans le quotidien, non pas comme un autre, mais comme quelque chose qui fait partie de la vie et du paysage. Avec la pénalisation du client il y a un risque sanitaire évident : comment protéger des filles qui auront du mal à accéder à la prévention, à la distribution de préservatifs gratuits si leur métier se déroule dans une moins grande visibilité, sinon la clandestinité ?

      Les petits bateaux ont fermé à Zandpad (c’est sous cette forme qu’était exercée l’activité prostitutionnelle, avec une allée dédiée sur toute sa largeur et longueur). Depuis certaines filles veulent s’organiser en coopératives pour être libres de leur statut et de leurs horaires et condition de travail.

      Quant aux hommes politiques. Cette loi aura-t-elle un effet rétroactif sur ceux qui ont été amenés à recourir à leurs services ? Et si tu parles de planning, il nous faut des noms, es-tu en mesure de les fournir (lol) ?

  • Tu maitrise le sujet bien plus que moi ! J’ai donné mais avis naïfs sur la question, ce n’est pas trop un de mes intérêts. Il y aura toujours des gens pour nous les casser. Les politiques qui y vont, on voit souvent je tombe sur des journalistes ou artistes grivois comme Patrick Sébastien qui disent qu’ils y voient du beau monde !

    Dernière publication sur REVEUR LUNAIRE ATYPIQUE : Holidays

    • rêveur,
      Les fameuses parties fines (on ne dit pas partouzes lorsqu’on est sur son 31, tiré à quatre épingles, en compagnie de créatures affriolantes laissant entrevoir par une robe échancrée une intimité masquée par un simple sous-vêtement de couleur ébène) de nos chères élites et politiques…

      Les parties fines c’est bourgeois, soi-disant raffiné, on peut aussi penser comme Gainsbourg, que tout cela hésite entre le rot et le pet (lol).

      Le truc c’est que ce n’est pas la prostitution d’élite (les escorts qui exercent dans les hôtels de luxe) qui risque d’être visée, mais celle de la rue.

      Le livre qui parle le plus de ce mélange de politique et de sexe est « Sexus Politicus ».

  • Bravo Jordan, bel article auquel je souscris. Et quelle très chouette conclusion ! :)

    Juste pour Rachel Wotton, Scarlet Road est en fait le titre du film qui lui est consacré et que j’ai chroniqué. Dans ta légende, on pourrait croire qu’il s’agit d’un surnom personnel qu’elle a alors que je me souviens que le titre justifie plus son parcours (le rouge étant aussi utilisé pour leurs parapluies de manifestations en australie avec la photo que tu as mise). Bon, je chipote, tu as pu le voir ou pas depuis ? C’est assez dur hors de festival visiblement.

    En tombant sur un article d’Elisabeth Badinter sur le port du voile contre lequel elle milite, j’ai remarqué un encart à gauche où elle désapprouve très fermement le fait de s’en prendre aux clients des prostitués. J’ai pensé à toi, je t’en fais profiter : http://www.lematin.ch/monde/europe/La-burqa-procure-un-sentiment-de-jouissance/story/18682113

    L’interview est assez passionnante aussi.

    • « Scarlett Road » est invisible à l’heure actuelle, hors festival, il n’y a pas moyen de le voir. Alors même que « The Sessions » est sorti au cinéma…Les mystères de la programmation parfois.

      J’avais lu l’interview d’Elizabeth Badinter. Il y a certaines de ses positions que je défends, d’autres moins. En France, Badinter (surtout son mari) est quasiment inattaquable. En fait, j’aime l’honnêteté et l’engagement de filles comme Morgane Merteuil ou Chloé , parce qu’il n’y a pas que l’engagement personnel (le fait d’être escort) mais aussi l’engagement syndical, qui se marie avec la prévention et les revendications.
      Et je trouve que c’est un beau métier que celui que font les employées locales d’Amsterdam : elles parlent avec les travailleuses, elles échangent, elles promeuvent le port de la capote (que les prostituées promeuvent à leur tour), etc.

      Je reste stupéfait par le fait que la France soit le seul pays parmi les voisins européens proches qui n’ait à ce jour aucune législation claire (sauf sur le proxénétisme) et qui dans le même temps s’apprête à pénaliser le client sans avoir avancer d’un pouce sur la question des droits fondamentaux des prostituées. Ca ressemble à un déni de réalité et c’est surtout le résultat d’un travail de lobby intensif de la part de certaines associations féministes dont Najat Belkacem est proche (avec comme modèle la Suède).

  • Nadjat Belkacem-Vallaut et autres imposent leurs visions sans qu’on ait rien demandé. Si cela était encadré, cela pourrait renflouer les caisses de l’état ! J’adore la phrase « l’assurance dialectique des grands orateurs ». Je ne pense pas que cela sera abolie, trop de député vont voir ces filles, cela fait parti de leur planning ! http://www.ensonsinema.com, https://www.markalardan.com, http://www.bilirmedya.com

  • Ј᧐rdie vaan Rijn – Email advertising and marketing and marҝeting autommation mightt be stealing from one another.
    Ϝunctional Chunks” would be the next step in moduⅼaг evolution.

    Have a look at my homepage … Magileads.Com Solution Emailing B2B Et B2C

  • battery powered coffee pot

    whoah this blog is great i like studying your articles. Stay up the good work! You already know, lots of individuals are searching around for this info, you could aid them greatly.

    https://www.electricpercolatorcoffeepot.com/a-battery-powered-coffee-pot-enhances-your-on-the-go-lifestyle

  • battery powered coffee maker

    I’ve been absent for some time, but now I remember why I used to love this blog. Thanks, I’ll try and check back more frequently. How frequently you update your web site?

    https://www.electricpercolatorcoffeepot.com/a-battery-operated-coffee-pot-lets-you-savor-coffee-on-the-go

  • 12-volt coffee makers

    I am constantly invstigating online for articles that can help me. Thanks!

    https://www.electricpercolatorcoffeepot.com/a-battery-powered-coffee-pot-enhances-your-on-the-go-lifestyle

  • travel french press coffee maker

    I like what you guys are up too. Such clever work and reporting! Keep up the excellent works guys I’ve incorporated you guys to my blogroll. I think it will improve the value of my site :) .

    http://www.electricpercolatorcoffeepot.com/travel-coffee-makers/

  • Appreciate the recommendation. Let me try it out.

    My weblog; gamefly

  • I like the helpful information you supply in your
    articles. I’ll bookmark your weblog and take a look at again here regularly.
    I’m quite certain I’ll be told plenty of new stuff right right
    here! Good luck for the next!

    My homepage; gamefly

  • I am in fact happy how to download minecraft free glance at this webpage posts which consists of tons of valuable
    information, thanks for providing such information.

  • After exploring a number of the blog posts on your blog, I honestly like your technique
    of blogging. I bookmarked it to my bookmark site list and will be checking back in the near future.
    Please check out my website as well and tell me your opinion.

    Feel free to visit my web blog … g

  • Excellent way of telling, and nice article to obtain information concerning my presentation subject,
    which i am going to convey in university.

    My page; quest bars

  • Greetings! This is my first visit to your blog! We are a collection plenty of fish dating site volunteers and starting a new project in a community in the same niche.

    Your blog provided us beneficial information to work on. You have done a marvellous
    job!

  • Hey There. I found your blog using msn. This is a very well written article.
    I will make sure to bookmark it and come back to read more of your useful information. Thanks for the post.
    I will definitely comeback.

    My weblog … quest bars cheap

  • Hi i am kavin, its my first occasion to commenting anywhere, when i read this piece of writing
    i thought i could also make comment due to this good paragraph.

    My weblog; minecraft games

  • You really make it seem so easy with coconut oil your presentation but
    I find this topic to be really something which
    I think I would never understand. It seems too complicated and very broad for me.
    I’m looking forward for your next post, I’ll try to get the hang of it!

Laisser un Commentaire




Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...