Owlle, révélation française

Owlle, révélation française dans France 03%20owlle_live-1%20%C2%A9%202012%20Rod%20Maurice

Elle est en une du numéro de Février de Modzik (qui en parlait déjà ). On la voit dans quelques couloirs du métro, son portrait sur des colonnes Morris, sa chevelure rouge et des yeux bleus trônant sur les murs de la capitale, mais aussi de France et de Navarre. Elle est aussi en interviews, en live, participe à Alcaline, chante en duo avec Gaëtan Roussel ex Louise Attaque qui connut un immense succès en 1998 avec J’temmène au vent.

Elle sera sur la scène du Point Ephémère le 12 février à Paris. Mais « elle », c’est qui ?

Owlle-France dans France

C’est Owlle. Révélation française de la scène dreampop française, France de son prénom, qui a fait parler d’elle fin 2012 quand sortait son single intitulé Ticky Ticky. Je n’avais eu nul vent de ce titre jusqu’à fin décembre 2013, où alors que je recherchais des images pour illustrer un article sur les tops de l’année, je suis tombé, quasiment par hasard, sur la vidéo de ce fameux titre.

cover-fev-modzik1

J’y ai trouvé de l’élégance dans la forme et le fond pour une artiste qui ne demandait qu’à être découverte. Un an plus tard, le temps de livrer le premier effort est venu sous la forme d’un album après un EP. Avec un premier disque sorti le 20 janvier, comme la promesse d’une belle année pour l’électro à la française (et à l’international, puisqu’elle chante en anglais).

owlle-s47u08

Une voix qu’il fallait suivre. Non pas comme un phénomène (je déteste ce mot quand il est accolé à la musique, comme si un artiste qui connaissait un succès fulgurant ne pouvait l’être qu’un moment donné avant que l’on passe à autre chose, ce dont pourtant raffole une certaine presse qui s’amuse à vouloir dénicher des « phénomènes » tous les mois).

Owlle y apparaissait mystérieuse, et si certains l’ont comparé à une Lorde version française (sans doute parce que Lorde a aussi explosé au niveau de la notoriété en quelques semaines alors qu’elle avait sorti le single Royals en Juin, bien avant sa prestation dans Le Grand Journal single sur lequel je m’étais penché à la même époque) ou à Florence Wlech de Florence and the Machine.

Owlle est néanmoins Owlle, une jeune française à la coiffure atypique, au phrasé assuré et à la prestance remarquable et remarquée. Son charme fait effet, que ce soit sur disque, avec des plages atmosphériques, parfois lancinantes, fondamentalement pop et aériennes, libres comme l’air et fraîches dans leur composition comme sur scène, le lieu symbolique d’expression d’un artiste.

owlle-au-festival-fnac-live-2011_749430

L’artiste fasciné, de ses propres mots, par Brian Eno (qu’elle a découvert par hasard sans savoir qui il était) est en train de devenir la coqueluche de certains magazines et titres spécialisés. On le comprend, on l’entend. Il y a une voix qui certes chante en anglais (un choix qui permet aussi de se promouvoir à l’étranger et de séduire un public anglo-saxon large), mais qui une fois en live, sonne aussi juste et clair.

Si certains artistes déçoivent parce que la technique de studio disparaît et laisse place aux approximations et à une voix moins séduisante, ce n’est pas le cas pour Owlle qui l’a démontré pour Alcaline, mais aussi pour Oüi Fm en allant s’amuser à reprendre du Kate Bush ou du Depeche Mode.

On peut compter sur Owlle pour nous surprendre et nous emmener sur des territoires musicaux qu’elle maîtrise, laissant le charme opérer. Avec un premier album très prometteur, intitulé très sobrement France, sur lequel on retrouve les hits Don’t lose it, Ticky Ticky.

Image de prévisualisation YouTube

Ticky Ticky

Image de prévisualisation YouTube

Don’t lose it

Image de prévisualisation YouTube

Interview à Rock en Seine

Image de prévisualisation YouTube

Enjoy the silence

Image de prévisualisation YouTube

Ticky Ticky

Image de prévisualisation YouTube

Wuthering Heights

Image de prévisualisation YouTube

Don’t lose it

Image de prévisualisation YouTube

Ticky Ticky

Image de prévisualisation YouTube

Interview SFR

Image de prévisualisation YouTube

Interview

11 Réponses à “Owlle, révélation française”


Laisser un Commentaire




Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...