Synth/Electro pop canadienne

Synth/Electro pop canadienne dans Canada

Il y a un peu plus d’un an j’ai découvert au gré des pérégrinations sur le web un groupe originaire de Montréal et proposant une pop qui a immédiatement accroché mon oreille. Il s’agissait de Le Couleur, un combo composé de trois musiciens dont je n’avais jusqu’alors jamais entendu parler parce que la radio française passe surtout ce qu’elle considère être les derniers tubes à entendre absolument (et en général je n’aime pas trop que l’on me dise ce que je dois impérativement aimer en musique ou pas sachant que j’aime parfois ceux que peu d’autres aiment, à l’instar très récemment de Beatrice Eli en France) mais qui m’a immédiatement séduit.

LeCouleur dans France

Le Couleur

Après cette écoute marquante, il m’est apparu que l’occasion de les découvrir s’était faite sur la toile par le biais de blogs non professionnels mais animés par la passion. Cela aurait-il été le cas il a quinze ans à l’époque où les revues papier comme Rock’NFolk, Rock Mag et d’autres, avaient, je trouve, plus d’influence ?

Il ne me faut plus attendre la sortie en kiosque du dernier numéro de mon magazine préféré pour pouvoir découvrir de nouvelles musiques des quatre coins du monde (et presque inaccessibles à l’époque du modem ou exigeant beaucoup plus de temps, ne serait-ce que du simple point de vue technique) car l’immédiateté fait partie du quotidien, demandant, effet naturel, de choisir aussi peut-être bien davantage qu’avant alors que la quantité est largement supérieure aux tirages papiers et aux chroniques s’y afférant. 

Le travail de défrichage, d’exploration revient d’ailleurs de plus en plus de nos jours aux blogs, webzines, radios indépendantes, petits labels comme c’est le cas pour albumsrock, la Souterraine, popnews, hopblog, addictculture, adecouvrirabsolument, magic, benzine entre autres, car ces zines acquièrent de plus en plus de visibilité et de crédit et je ne peux m’en plaindre au contraire. Ce sont ces blogs qui permettent de découvrir au jour le jour ce qui fait le sel de la pop et sa beauté.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien également que l’un des meilleurs labels de musique contemporains se trouve être le label Entreprise qui distribue des groupes et musiciens parmi les meilleurs espoirs de 2015 après leur premier coup d’éclat en 2014 à l’instar de Grand Blanc; que La Féline soit promue par LLB Promotion, qu’une des réalisatrices qui insuffle un univers atypique soit aujourd’hui Laurie Lassale via Les fashionistes par exemple.

Laurie Lassalle

Image de prévisualisation YouTube

Les fashionistes

Le Canada, son Québec, Xavier Dolan, son sirop d’érable, ses stars du hockey et….sa musique. Sa musique pop, électro, rock, techno, populaire. Je ne me risquerais pas à l’entreprise d’une chronique détaillant tous les groupes actifs et leurs albums, d’autres sites le font bien mieux que moi et l’actualité y est rapportée avec beaucoup de pertinence (canadian music blog notamment).

Il y a donc Le Couleur et leur superbe EP Voyage Love, mon EP et disque tout court préféré de l’année dernière et le groupe m’ayant le plus impressionné à ce niveau après quelques singles et un autre EP sorti en 2012. De retour cette année avec le merveilleux Concerto Rock, ils s’apprêtent à sortir Dolce Désir.

Image de prévisualisation YouTube

Concerto Rock

die-mannequin

Die Mannequin

J’en profite donc pour signaler trois récentes découvertes, à savoir Alfa Rococo, Die Mannequin et YYZ dont je parlais il y a peu. On y retrouve la filiation du duo pop chez les premiers, une belle dose de synthpop pas si éloignée de celle de Chvrches et X Priest X;  une énergie de l’urgence chez les deuxièmes avec un rock dance marquant à l’instar de Murder on the dance floor (qui n’a rien à voir avec Sophie Ellis-Bextor), ce son synthpop parfois mixé à des tonalités plus urbaines chez YYZ, un duo mixte enthousiasmant porté par Ali McNally.

Une musique dynamique qui laisse penser qu’une scène là aussi très importante musicalement se développe à vitesse grand V au Canada comme cela peut aussi être le cas en Suède et en Ouzbékistan (une des découvertes musicales les plus importantes faites ces deux dernières années).

Alfa Rococo

Image de prévisualisation YouTube

Lumière

Die Mannequin

 Image de prévisualisation YouTube

Murder on the dancefloor

YYZ
Image de prévisualisation YouTube
I wanna be with you

34 Réponses à “Synth/Electro pop canadienne”


Laisser un Commentaire




Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...