Erasure

Erasure dans Angleterre then-erasure-590x350

Pour une raison que j’ignore je suis passé à côté de ce duo britannique qui aurait dû pourtant attirer ma curiosité depuis des années, considéré comme culte dans la communauté LGBTQ. J’ai repensé à ce duo lorsqu’en 2006 j’ai découvert en DVD le film D.E.B.S dont la BOF contient le titre A little respect, sorti à l’origine en 1988.

Image de prévisualisation YouTube

Top of the pops (1988)

Un classique (et un chef-d’œuvre de la pop tout court) qui ne m’a cependant pas poussé à aller plus loin dans l’exploration de leur discographie.

Ce n’est qu’il y a un mois puis trois semaines que le nom est revenu dans mes écoutes prioritaires des classiques 80′s mais aussi contemporains puisqu’ils ont sorti un disque en septembre 2014 intitulé The Violet Flame. Je suis donc en train de découvrir un duo formé il y a plus de vingt cinq ans.

A l’origine, il y a Vincent Clarke qui était un membre de Depeche Mode à leurs débuts (et qui a collaboré à la fin des années 200 avec Martin Gore pour un disque), que l’on voit notamment sur le clip de 1981, Just can’t get enough qui est depuis entré dans l’histoire.

C’est aussi Andy Bell qui assure les vocaux. Des mélodies et des chansons que je découvre petit à petit. De la synthpop comme on ne la nommait pas forcément à l’époque, mais surtout, et essentiellement de la pop comme ils aiment décrire leur musique eux-mêmes. Quelques titres représentatifs du duo donc

 

Image de prévisualisation YouTube

Oh L’amour

Image de prévisualisation YouTube

Sometimes

Image de prévisualisation YouTube

A little respect

Image de prévisualisation YouTube

Blue Savannah

Image de prévisualisation YouTube

Love to hate you

Image de prévisualisation YouTube

Always

Image de prévisualisation YouTube

Fill us with fire

Image de prévisualisation YouTube

Under the wave

 

 

 

 

 

 

 

1 Réponse à “Erasure”


  • Bonjour,

    Mieux vaut tard que jamais, content que vous découvriez ERASURE en 2015 !

    Si vous connaissiez si peu le groupe jusqu’à présent c’est tout bonnement que, vivant en terre francophone, nos médias ne vous ont guère donné l’occasion de le découvrir, ERASURE étant boycotté chez nous depuis leurs débuts !
    Le groupe a pourtant enchaîné les tubes chez nos voisins anglais, allemands, irlandais (mais aussi dans d’autres pays, notamment en Argentine et au Chili).

    Nous restons néanmoins une poignée d’irréductibles francophones et nous avons un groupe Facebook dans lequel nous commentons en français l’actualité du groupe :
    https://www.facebook.com/groups/262807307863/

    Un chose encore : dans les pays où il a eu du succès sur le long terme, ERASURE n’est pas cantonnée aux milieux LGBT, mais y est considéré comme un groupe pop comme un autre.

    Peut-être à bientôt !

    Erwann

Laisser un Commentaire




Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...