Mes 30 albums préférés (1ère partie)

Mes 30 albums préférés (1ère partie) dans Divers 03img_5567_beatrice-eli

Cela faisait un petit moment que je me penchais sur la question, non pas qu’il me soit difficile de parler de mes albums préférés, mais il n’est pas simple de se fixer 30 titres « définitifs », car il faut d’une part, un peu de recul et d’autre part, par nature, enfin me concernant, des albums adorés il y a quinze ans ne le sont peut-être plus aujourd’hui alors qu’à l’inverse je peux avoir un coup de foudre immédiat pour un disque très récent. La liste peut donc être mouvante. Après avoir évoquer mes 50 chansons pop préférées, je m’amuse ici à faire de même avec les albums.

0_1bf82f_e1b3762b_orig dans Divers

Nine Inch Nails

blur

Blur

Des CDs de 12 titres et plus que j’emporterais bien sur une ile déserte, et que je peux surtout réécouter à l’envie. Des perles que j’aime à explorer, qui me rappellent évidemment de très bons souvenirs, des émois d’adolescent, d’autres plus récents, des voyages, des moments de joie intense parfois, de nostalgie certainement, de tristesse aussi dans certains cas.

Comme la Madeleine de Proust il peut m’arriver de retomber sur un morceau que je n’ai pas entendu depuis quinze ou vingt ans et l’associer directement à une image particulière.  Évidemment, tout cela est fort subjectif et il y a des artistes parfois unanimement salués ou presque dont je n’aime pourtant pas particulièrement voire même pas ou pas du tout la musique.

the2bsmiths2b1986

The Smiths

Je commence par les places 30 à 25.

 

30) Bob Marley / Exodus (1977, Jamaïque)

Bob-Marley_Exodus

Un album de reggae que j’aime beaucoup. Même si ce n’est pas mon genre musical préféré c’est un disque porté par son charismatique chanteur et son célèbre Exodus de plus de sept minutes, le fantastique Jammin qui est un des morceaux les plus cools du monde. Cela permet aussi de ne pas citer des disques qui l’ont déjà été cent fois avec les mêmes titres. Historiquement et émotionnellement le disque a son importance, car Bob Marley venait d’échapper à une tentative d’assassinat. Il montre aussi la facette la plus engagée politiquement et sociologiquement de son auteur.

Image de prévisualisation YouTube

 

29) Nine Inch Nails / The Downward Spiral (1994, Etats-Unis)

c07be1e768d1463f8edec5f61564d1b753b7e964

La découverte du rock industriel de Nine Inch Nails en 1997 en regardant The Doom Generation sorti initialement en 1995 sur lequel figure le titre Heresy en ouverture. C’était le Ciné de Quartier de Boukhrief sur Canal+, une case ciné comme il n’en existe plus. Du ciné différent, atypique, ici celui de la X Generation à laquelle j’appartenais. Le disque est un concentré de musique à la violence rutilante, avec ses riffs de guitares sales et une ambiance sombre très accrocheuse (la bombe Closer). Et j’ai halluciné en voyant le clip de March of the pigs

Image de prévisualisation YouTube

 

28) Beatrice Eli / Die Another Day ( 2014, Suède)

Beatrice-Eli-Die-Another-Day-2014-1200x1200

Des découvertes musicales scandinaves récentes, c’est-à-dire de la nouvelle vague emmenée par Zhala, Ji Nilsson, Marlène, Beatrice Eli est un des plus beaux coups d’éclats pop (encore méconnu en France). Une jeune chanteuse qui arrive comme cela, avec cette voix atypique, cet univers décalé, et surtout la qualité de ses chansons c’est intrigant. Un 1er essai transformé en un album accrocheur, varié, dense et dansant. Une voix aussi de l’homosexualité féminine qui s’élève.

Image de prévisualisation YouTube

Trust Issues

Image de prévisualisation YouTube

Equality

Image de prévisualisation YouTube

I’ll be fine

Image de prévisualisation YouTube

Die Another Day

Image de prévisualisation YouTube

The Happy Ones

Image de prévisualisation YouTube

Party in my Pants

Image de prévisualisation YouTube

Violent Silence

Image de prévisualisation YouTube

Moment of clarity

Image de prévisualisation YouTube

 

27) Madonna /True Blue (1986, Etats-Unis)

madonna-true-blue-cd-cover

Même si je n’aime quasiment plus ce qu’elle fait maintenant (Hard Candy était limite inécoutable), elle a su utiliser la provocation et en faire une dynamique durant les années 80 pour investir son rôle de reine de la pop avec une forme d’inventivité renouvelée (bien aidée aussi par des créateurs visuels, des scénographes et designers). True Blue est peut-être son disque le plus pop,  c’est un album à scandale dont Papa don’t preach est le point d’orgue (même si sans doute moins que Like a prayer qui déclencha la foudre de l’Eglise)  mais aussi et avant tout un excellent disque.

Image de prévisualisation YouTube

La isla Bonita

Image de prévisualisation YouTube

Papa don’t preach

Image de prévisualisation YouTube

True Blue

Image de prévisualisation YouTube

White Heat

 

26) Blur / Parklife (1994, Angleterre)

blur-parklife

J’ai entendu la première fois le titre Girls and Boys en juin 1994 en dernière année de collège, avant que le groupe n’honore de sa présence un Hit Machine. Blur à Hit Machine en France, oui c’est arrivé ! Un titre quasi parfait qui ouvre un album qui a beaucoup compté dans mon adolescence, par ses thématiques, par les souvenirs aussi auxquels je l’associe immanquablement. C’était le début de la guerre Oasis/Blur et à mon sens c’est Blur qui en est sorti gagnant, même si Oasis a sorti Definitely Maybe la même année, considéré comme un classique par beaucoup. L’album de Blur annonce aussi la britpop qui faisait fureur en 1995/1996. C’est peut-être grâce à cet album que je suis aussi tombé amoureux de l’accent britannique, bien qu’il n’en existe pas qu’un seul.

Image de prévisualisation YouTube

 

25) The Smiths / The Queen is dead (1986, Angleterre)

hi_1986_thequeenisdead10_1

Pour nombre de personnes le chef-d’oeuvre de The Smiths. La pochette avec la photo de Delon, la chanson universelle et touchante There is a light that never goes out, les années Thatcher, Manchester, Liverpool, Londres, l’Angleterre, l’album est marquant et marqué du sceau des 80′s tout en inspirant le respect par la profondeur du texte et des mélodies. Un classique

Image de prévisualisation YouTube

 

 

5 Réponses à “Mes 30 albums préférés (1ère partie)”


  • Hello, i think that i saw you visited my weblog thus i came
    to “return the favor”.I am trying to find things to
    improve my site!I suppose its ok to use some of your ideas!!

    my page :: gamefly

  • When some one searches for his necessary thing, therefore he/she wishes to be available that
    in detail, therefore that thing is maintained over here.

    my website download minecraft pc

  • First off I want to say awesome blog! I had a quick question in which
    I’d like to ask if you do not mind. I was curious to know how you center yourself and clear your
    thoughts prior to writing. I’ve had difficulty clearing my mind in getting my thoughts out.
    I do enjoy writing but it just seems like the first 10 to 15
    minutes are wasted just trying to figure out how to
    begin. Any recommendations or tips? Many thanks!

    Feel free to visit my web site – free minecraft download

  • Amazing! This blog looks exactly like my old one!
    It’s on a completely different subject but it has
    pretty much the same page layout and design. Wonderful choice of colors!

    Feel free to surf to my homepage … g

  • Very good info. Lucky me I discovered your site by chance
    (stumbleupon). I’ve saved it minecraft for free
    later!

Laisser un Commentaire




Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...