Archive pour la Catégorie 'Allemagne'

Page 2 sur 6

Glasperlenspiel

Glasperlenspiel dans Allemagne

Avec un nom de groupe pas forcément très simple à prononcer, le duo allemand Glasperlenspiel revient ce printemps avec un nouvel album et un nouveau single intitulé Paris. En voici le clip

Image de prévisualisation YouTube

Paris

Nina Hagen « In Ekstase »

Nina Hagen

Dans la musique et de tous temps il y a eu de sacrés personnalités. C’est le cas pour la chanteuse allemande Nina Hagen. Je ne connais pas l’intégralité de sa discographie, sa musique est parfois difficile d’accès, mais j’aime le côté fantasque, très féministe aussi de la chanteuse, son univers. En interview elle donne souvent l’impression d’une personne posée et même quand elle se lance dans l’excès il y a quelque chose de touchant. Elle peut prendre des airs de diva, se parer dans l’habit de la queer parfaite, parler aux gays, aux bis, aux hétéros.

S’il y a un album d’elle sur lequel je reviens c’est In Ekstase sorti en 1985. Il est caractéristique de l’époque : bourré de sons synthé vintage, boîte à rythme de circonstance, chant haut, énergie débordante. On pourrait le rapprocher parfois du Girls just want to have fun de Cindy Lauper dont elle partage un certain goût de l’exubérance. Bien qu’il y ait aussi des touches de rock’nroll, rock fm sur le disque avec le titre Russian Reaggae.

Nina Hagen y chante intégralement en anglais sauf sur le titre Got Imm Himmel, avec un accent allemand parfois outré qui en fait un petit délice de musique camp. La pochette colorée elle fait le reste.

Voici le disque en intégralité

Image de prévisualisation YouTube

HGich.T

HGich.T dans Allemagne

Il arrive parfois que l’on tombe sur des chansons autres. Des chansons qui remettent en questions certains repaires, comme la mélodie, le rythme, les paroles. Il y a des artistes pas forcément underground qui produisent une musique qui semble uniquement destinée à marche de niche, très local. Allemand ici avec Hgich.T qui est loin d’en être à son coup d’essai.

Il chante dans la langue de Goethe, utilise une techno agressive, des paroles qui le sont aussi, un visuel ultra minimaliste avec un fond vert derrière lui et des personnages qui s’esclaffent, vocifèrent. Ce n’est pas le punk radical, crade et second degré de GG Allin qui avait l’habitude de provoquer jusqu’au délire physique son public une fois sur scène, ce n’est pas plus Jean-Louis Costes connu du milieu hardcore underground pour ses performances limite et réservées à un public très averti (il y eût une quinzaine d’années lors de la Nuit du Cyclone en janvier 1999 un documentaire qui lui était consacré, intitulé Le Héros solitaire facilement trouvable sur Youtube excellent au demeurant). C’est Hgich.T. Et ce qui pourrait s’en rapprocher est le duo sud-africain Die Antwoord.

Image de prévisualisation YouTube

Golden Monday Und The neffenin

 

Wolkenfrei « Champs-Elysées »

Wolkenfrei

La chanson de Wolkenfrei  intitulée Champs Elysées démontre à quel point Paris et en particulier la légendaire avenue des Champs-Elysées inspirent des chanteurs et chanteuses étrangers. C’est le cas avec ce trio qui chante ici en allemand, en anglais et bien sûr en français dans le texte. On peut détester ce genre de chansons mais aussi les aimer parce qu’elles dégagent de l’énergie, que la mélodie est simple, et qu’il y a quelque chose de joyeux, ce qui est toujours un bon sentiment surtout lorsque l’automne commence à s’installer avant l’hiver. J’ai toujours craquant d’entendre des filles chanter en français avec un accent. Et cette interprétation ne déroge pas à ce sentiment avec Wolkenfrei.

Voici la chanson pour la télé allemande, avec un bel accordéon

Image de prévisualisation YouTube

Champs-Elysées

Et toujours la même, cette fois-ci en plein air pour ZDF

Image de prévisualisation YouTube

PolyXploit

PolyXploit dans Allemagne 0

Sous ce nom amusant, se cache un DJ allemand qui oeuvre sur la scène electro/dubhouse. Il n’y a que de très rares vidéos de lui sur Youtube, voici donc l’occasion de le (re)découvrir via Soundcloud et notamment le titre Out of the woods. C’est un titre instrumental. Et c’est très bon

Polyxploit Out of the woods

123456



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...