Archive pour la Catégorie 'Grèce'

Page 2 sur 3

Demy dans les années 80

Demy dans les années 80 dans Grèce demygirlfoto

Voici un clip de Demy, une chanteuse pop grecque qui connaît pas mal de succès dans son pays, qui date d’il y a six mois, après la sortie de son single « I zoi ». Dans ce clip, elle chante en blouson de sky noir, devant une affiche du Bad de Michael Jackson et un autre poster de Tina Turner. D’ailleurs tout le titre est imprégné des 80′s : radiocassette, télé, chaussures, garde-robe, coiffure,  et même de jolis talons hauts bleus. 

Un clip nostalgique mais surtout entraînant.

Image de prévisualisation YouTube

ΜΕΝΩ

 

Le nouvel album de Melina Aslanidou

Le nouvel album de Melina Aslanidou dans Grèce melina_aslanidou_2_1

L’artiste grecque Melina Aslanidou vient de sortir son nouveau disque. Il est en écoute sur Youtube et en voici un extrait intitulé O erotas den einai edo (Ο έρωτας δεν είναι εδώ)

Marsheaux

Marsheaux dans Grèce Marsheaux2009b

Marsheaux n’est pas le pluriel du nom Marshall. Non il s’agit d’un duo grec, formé par deux artistes féminines. Et voici leur single (époustouflant à mon sens) intitulé August Day.

Image de prévisualisation YouTube

August Day

A noter :  leur album Inhale dont voici ci-dessous la pochette est sorti en vinyle en édition spéciale mais j’ignore s’il est disponible en France.

marsheaux-inhale-lp-cover dans Grèce

 

Un peu d’électro et de Lescop…

Un peu d'électro et de Lescop... dans Australie Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2013-02-25-%C3%A0-12.32.19

Le plaisir de la navigation et surtout de ses hasards a encore une fois frappé. Hier soir je m’amusais à écouter quelques titres sur eqmusic quand je clique sur le lien de Sad Disco, un groupe d’Athènes qui m’était alors parfaitement inconnu. Le titre s’intitule Heart. On y voit des paillettes, de jeunes personnes de sexe opposé, je me dis que l’auteur de la vidéo a été assez gonflé pour filmer la fille nue et pas le garçon qui porte une culotte.

1003535_574028729325919_1242114037_n dans France

Mais c’est l’éclairage de la scène (tournée quasiment intégralement dans une obscurité et un jeu avec les points de lumières, de couleurs qui rappellent l’excellent clip d’Alizée Les collines, Never gonna leave you) qui est traître et qui est responsable de cette illusion d’optique. Le garçon porte comme la fille une culotte sauf que le blanc sur un fond noir paraît presque invisible.

Image de prévisualisation YouTube

Heart

Ce duo grec a lancé son clip au tout début du mois d’octobre. C’est un clip intéressant, et la musique rappelle une fois de plus à l’électro des années 80, le chanteur faisant sa démonstration vocale avec un fort accent. De fil en en aiguille, cette découverte sympathique (bien que pas bouleversante, ce n’est pas Le couleur), m’amène à découvrir leur autre single Honestly, toujours chanté en anglais.

Image de prévisualisation YouTube

Honestly

Et puis, ensuite à celle de The Sound of the crowd. Un nom qui n’est pas celui d’un groupe mais d’un artiste  John von Ahlen. Avec leur titre Wildlife extrait de Life is calling tiré à 777 exemplaires (c’est précis et TRÈS limité).  D’accord ce titre n’est pas récent, puisqu’il est sorti il y a presque deux ans, mais je ne l’avais jamais entendu et je l’ai ainsi découvert complètement par hasard.

J’adore le son du synthétiseur pendant tout le morceau, si on pouvait isoler le son de l’instrument, on aurait une piste qui serait très bonne en elle-même, même sans paroles. La rythmique est hypnotique et le clip l’est tout autant. Pourtant il est simple et minimaliste. Des visages, donc des portraits qui se succèdent les uns aux autres.

Cadrage serré. Plan moyen, et parfois un léger pivotement vertical. C’est tout. Un ralenti également. De ce que j’ai crû comprendre du clip on montre des fans de musique metal/heavy metal/hardcore (des inconnus filmés dans la rue et auprès desquels on a obtenu l’autorisation de les faire apparaître dans le clip) qui sont réunis et se retrouvent ensemble dans les dernières minutes du clip. Le tout sur une musique électro/ambiant : joli décalage.

Image de prévisualisation YouTube

Wildlife

lescop_5 dans GrèceLescop

Cette navigation m’a ensuite amené à découvrir Lescop. Je ne connaissais pas du tout, même si je dois confesser avoir déjà vu la pochette de son disque sorti en 2012. Pour donner une idée de sa musique, ce serait un croisement, en français dans le texte entre Taxi Girl, Daniel Darc et Joy Division.

Un héritage de la new wave avec une ligne de basse affolante, un synthé à l’avant-poste, une rythmique imparable (le génial Tokyo la nuit) et surtout une façon d’aborder le genre de l’électro d’une manière sèche et radicale, que certains diront froide mais je trouve parsemée d’éclairs (d’éclats) poétiques. Un texte travaillé et des mélodies qui sonnent comme des coups de triques qui ont la pugnacité de vouloir plaquer des mots durs sur le quotidien mais aussi un certain romantisme. Noir.

Son album

Image de prévisualisation YouTube

Il a sorti un clip/un single intitulé La nuit américaine (en hommage à François Truffaut ? Je l’ignore). Un clip de 10 minutes, sur une soirée comme les autres, dans la peau d’une jeune fille qui entre dans un stripbar (le dit La Nuit américaine), pour y danser sans vraiment de conviction. La lumière, le cadre, et bien sûr la chanson sont de première qualité.

Image de prévisualisation YouTube

La nuit américaine (version longue)

Dans une interview accordée aux Inrockuptibles, il a cette phrase que j’aime beaucoup

Les musiciens français se plaignent trop souvent d’être nés au mauvais endroit. Il faut au contraire en être heureux. On a une histoire à inventer, des terres à débroussailler.

Et de poursuivre avec

À Manchester, avant le punk, ils avaient tout à créer. Ils ont revendiqué leurs origines, fièrement, ce qui n’empêchait pas le chanteur de Joy Division, Ian Curtis, de lire Baudelaire

L’intégralité de l’interview

 

 

 

Katerina et Ivi : rythmes helléniques

Katerina et Ivi : rythmes helléniques dans Grèce 968808_10151959564002345_929716359_n

Nous ne sommes pas (encore) à la rentrée, même si les politiques de tous bords veulent nous faire croire le contraire en s’échinant à apparaître un peu partout et essentiellement lors de leurs universités d’Eté qui commencent aujourd’hui, et pourtant les nouveautés musicales commencent à pleuvoir un peu partout. Pas seulement les nouveautés françaises, à l’instar du nouveau disque de Tal,  mais aussi les nouveautés en Europe et dans le Monde. 

0060252789794_600 dans GrècePremier album de Katerina Stikoudi, sorti en août 2012

Petit retour dans le passé en préambule, avec un morceau grec à côté duquel j’étais passé et que j’ai découvert hier soir. Moi qui suis sensible aux charmes d’Ivi Adamou, à mes yeux une des révélations de l’Eurovision 2012 où elle interpréta le titre Lalalalove, celle-ci terminera à une place honorifique, bien loin du carton du carton suédois.

Image de prévisualisation YouTube

C’est Loreen qui au final triomphera avec sa victoire largement méritée pour Euphoria. Je n’avais pas écouté le titre de Katerina Stikoudi intitulé ΨΗΛΑ ΤΑΚΟΥΝΙΑ. Pourtant, ce petit frère d’Aqua aurait attiré mon attention immédiatement, c’est sûr si je l’avais vu le 1er avril (ce n’était pas un poisson), lors de son lancement. Une véritable orgie de couleurs, de décors pastels et un synthétiseur au son si puissant qu’il envahit tout le champ sonore comme rarement j’en ai vu et entendu. Ami(e)s de la sobriété passez votre chemin. En revanche les curieux et les autres peuvent s’amuser de ce clip volontairement acidulé.

Image de prévisualisation YouTube

ΨΗΛΑ ΤΑΚΟΥΝΙΑ

993648_10152021256857345_2063450175_n

18415_10152001324452345_1218078219_nLe couple Kate et William fait parler de lui même en Grèce, mais qui est à l’honneur de ce journal : Ivi Adamou

Ivi Adamou, elle a sorti il y a quelques jours, donc plus récemment, son nouveau titre, dont l’introduction, en noir et blanc marque un nouveau tournant dans sa carrière.

Image de prévisualisation YouTube

Ponane Oi Agapes

123



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...