Archive pour la Catégorie 'Russie'

Page 3 sur 6

Mapta, chanteuse russe

Mapta, chanteuse russe dans Russie _-__mp4_20130313_181845_218_184923

Les russes ne produisent pas que de la musique aux tempos frénétiques, aux rythmes axés sur l’électro ou sur la dance pure. Ils sont aussi capables et même très forts pour produire/composer/interpréter des chansons mettant l’accent sur des harmonies construites sur l’acoustique avec des instruments traditionnels et des voix qui ne souffrent pas de l’autotune (et des accélérations rythmiques soudaines avant un refrain, qui sont devenues tellement cliché aujourd’hui).

La chanson de Mapta певица (autrement dit Marta Singer dans la transcription anglaise) en est un exemple avec le titre Реки поют. Elle ressemble avec ses yeux bleus à la chanteuse Alcy.

Image de prévisualisation YouTube

Реки поют

Bien sûr ça n’empêchera pas une partie de la population moscovite (entre autres, ne résumons pas non plus la population russe aux seuls habitants de la capitale) de danser sur d’autres rythmes endiablés, mais c’est bien d’entendre un autre type de production de temps en temps. Même si au début de l’année, Mapta avait plutôt opté pour des sons d’un autre acabit

Image de prévisualisation YouTube

Выбирай

 

Zlata

Zlata  dans Russie y_0e007f57

La production musicale russe ne s’est pas arrêtée pendant le mois d’Août. Pour preuve, le nouveau clip de la jeune « tsarine » de la dance pop locale, Zlata qui a sorti son single Дюймовочка.

Image de prévisualisation YouTube

Дюймовочка

kxSe2fsqSls dans Russie

Un clip dans lequel elle apporte sa réponse au problème de l’infidélité masculine par l’utilisation du sabre, des flingues ou des mains nues allant aussi jusqu’à sauver la veuve, l’orpheline et les jeunes femmes agressées. Elle revêt alors sa tenue en pvc et parcourt les routes en chevauchant sa moto, ne craignant rien ni personne. Zlata n’en est pas à son coup d’essai car elle avait sorti son titre Официальная Премьера на en novembre dernier.

Image de prévisualisation YouTube

Официальная Премьера на

Une ambiance et un visuel qui rappellent par certains aspects le Kill Bill de Tarantino, premier volume, un film que j’avais tellement adoré et trouvé virtuose que je l’avais vu trois fois dans la même semaine en salle (en version censurée, la longue séquence contre les Crazy 88 étant sortie en noir et blanc en France). Kill Bill amorça aussi une période de la filmographie de Tarantino que j’aime moins que la première. Celle de Kill Bill Volume 2, Boulevard de la Mort (qu’il faudrait cependant que je revoie), Inglorious Basterds et Django Unchained.

Dix ans après sa sortie, Kill Bill continue d’ailleurs d’influencer jusqu’en Corée du Sud, avec le groupe de filles Brown Eyed Girls, qui a été jusqu’à reprendre le titre du film pour son nouveau morceau.

Image de prévisualisation YouTube

Kill Bill

 

Serebro : nouveau single Malo Tebya

Serebro : nouveau single Malo Tebya dans Russie 988243_501332609937441_1950543719_n

Je croyais les avoir perdu. Avoir perdu les trois membres de Serebro après qu’elles aient sorti l’insupportable (à mes oreilles) Mimimi, chanson aux paroles et au rythme imbuvables. Je pensais qu’elles avaient définitivement cédé à la facilité.

Quelques semaines plus tard, elles reviennent et sortent un single qui laisse augurer d’une remontée en puissance et d’un côté versatile assez plaisant au final, même si, le trio au fond cultive un goût pour la provocation qui tient aussi de l’argument mercantile et marketing, jouant sur leur sex-appeal et l’érotisme suggestif de certains de leurs clips pour vendre. Rien de nouveau, rien de révolutionnaire avec Malo Tebya dont l’introduction à la guitare électrique rappelle le Titanium de Sia  mais le retour au son des Serebro que j’aime le plus, même si j’en suis sûr cela ne plaira évidemment pas à tout le monde.

Alors certes on peut regretter le temps et le son de leur début et notamment du premier single  ou même Mama Luba, lequel avait su se frayer un chemin sur les ondes françaises, ce qui n’est pas donné à tout le monde, même si les ondes aiment surfer sur les succès immédiats pour générer le plus d’audience possible.

Leur nouveau single

Image de prévisualisation YouTube

Malo Tebya

 

 

Nouveautés russes

Nouveautés russes dans Russie cXQuzq3lgcI

Les nouveautés se suivent (et ne se ressemblent pas). Quelques jours après les sorties russes d’Alina Grosu et Ash, arrivent celles de Olya Polyakova et René. La nouveauté la plus fraîche étant celle de  ЁЛКА  avec le titre Тело офигело qui a été mis en ligne en début d’après-midi aujourd’hui même.

ЁЛКА

Image de prévisualisation YouTube

Тело офигело

Celui d’Olya est l’un des plus colorés de ces derniers mois

Image de prévisualisation YouTube

Шлёпки

Celui du groupe Chi-li m’a semblé être lui une réponse au clip de K3 intitulé K3 airlines. On passe d’un décor hollandais à un décor russe. L’humour est toujours de rigueur, un certain visuel années 60 aussi.

Image de prévisualisation YouTube

Только без паники

Joli clip également, ambiance tamisée avec Vera Brezhneva et sa chanson Sexy Bambina

Image de prévisualisation YouTube

Celui d’Anna Semenovich n’est pas non plus en reste

Image de prévisualisation YouTube

Anna

René

Image de prévisualisation YouTube

Рядом со мной


Alina Grosu : son nouveau single

Alina Grosu : son nouveau single dans Russie alina-grosu-paris-1

Un décor blanc épuré, des roses blanches, des colonnes de faux granit qui ressemblent parfois au décor du premier Superman de 1978.

Une artiste russe portant une rose rouge dans les cheveux,contrastant à l’image avec le noir de jais de sa longue chevelure. Un regard d’améthyste.  Les russes nous offrent une ballade pop entraînante. Romantique. Slave.

Image de prévisualisation YouTube

Твоей навеки

Le genre de la ballade a aussi inspiré la chanteuse Ash

Image de prévisualisation YouTube

Ты не поверишь

123456



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...