Archive pour la Catégorie 'Suède'

Page 8 sur 9

Loreen et le clip de Heal

Loreen et le clip de Heal dans Suède

La chanteuse Loreen, grande gagnante du concours de l’Eurovision 2012, a ensuite sorti son disque Heal en fin d’année, confirmant que ce succès n’était pas un feu de paille, mais l’amorce d’une célébrité depuis confirmée. Loreen est une des chanteuses qui vend le plus de disques en Europe actuellement, son disque triomphant en Suède, en Allemagne. A vrai dire il n’y a qu’en France qu’elle ne connaît qu’un succès relatif, son titre Euphoria n’ayant pas cartonné chez nous.

Après plusieurs singles, Loreen a lancé ces derniers jours, le cinquième de son album, au titre éponyme, Heal. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce titre, il s’agit en fait du dernier titre de son excellent album. L’atmosphère et le rythme y sont totalement différents de ce qu’elle fait sur l’album avec les autres titres beaucoup plus dansants. Un morceau plus planant, plus mélancolique, assez sombre, illustré par un clip qui ne l’est pas moins et lui rend ainsi parfaitement justice.

Image de prévisualisation YouTube

Loreen devrait tourner un nouveau clip dans les semaines qui viennent. Affaire à suivre.

En attendant également le premier single d’une autre artiste suédoise, toute jeune, elle vient d’avoir 18 ans. Elle s’appelle Emerentia, la vidéo de présentation de son single a été présentée il y a deux jours et ça sortira la semaine prochaine

Image de prévisualisation YouTube

Wasting water

 

 

Loreen et son album Heal (2012)

Loreen et son album Heal (2012) dans Suède loreen-heal-2012-plan9-1

Ce n’était donc pas qu’un simple coup d’éclat et qu’un simple triomphe un soir de mai 2012 en direct de l’Eurovision en Azerbaïdjan ?

Loreen qui avait lâché la concurrence avec son titre Euphoria (un des plus grands succès du concours) se faisait ce soir là connaître de l’Europe entière et plus largement du monde. Chevelure noir de jais, jeux de lumières étudiés, voix ensorcelante, la suédoise d’origine marocaine envoûtait l’audience et promettait un bel album.

loreen1 dans Suède

C’est chose faite six mois plus tard avec la sortie de son opus Heal que je suis en train d’écouter. Un album qui vogue entre les rythmes électro/pop et les ballades (Heal -superbe conclusion- Everytime, Do we even Matter) porté par le single Euphoria mais aussi les autres singles My Heart is refusing me, Crying out your name, et Sober. Je crois que mon titre préféré est Sidewalk que je trouve génial. Le disque est très homogène et excellemment produit (très peu voire pas d’autotune sauf sur certaines fantaisies comme l’avant refrain de Breaking Robot au niveau du chant masculin). La voix de la chanteuse est claire et puissante à la fois. Ce qui est toujours une bonne chose dans le genre de l’eurodance. Il propose douze titres qui tiennent parfaitement la route et mieux se révèlent très convaincants. La jeune femme rencontre un grand succès en Europe (elle est très bien classée dans plus de 17 pays européens dont 1ère en Suède), mais étonnamment la France fait de la résistance.

CCBF8ECF095EC34B7A3FE5A51B13

Si on aime Euphoria et son rythme planant il y a de bonnes chances d’accrocher à la majorité des titres. Vraiment un bon disque, lequel va encore grandir au fil des écoutes.

Le voici en intégralité

Image de prévisualisation YouTube

In my Head

Image de prévisualisation YouTube

My heart is refusing me

Image de prévisualisation YouTube

Everytime

Image de prévisualisation YouTube

Euphoria

Image de prévisualisation YouTube

Crying out My Name

Image de prévisualisation YouTube

Do we even matter

Image de prévisualisation YouTube

Sidewalk

Image de prévisualisation YouTube

Sober

Image de prévisualisation YouTube

If she’s the one

Image de prévisualisation YouTube

Breaking Robot

Image de prévisualisation YouTube

See you again

Image de prévisualisation YouTube

Heal

Le clip d’Euphoria

Image de prévisualisation YouTube

Sa prestation à l’Eurovision

Image de prévisualisation YouTube

Et sa victoire

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Laleh Pourkarim

Laleh Pourkarim dans Suède Images-media_copied-2012-01-25-AUTO-1-Laleh1_1035373a

Elle aurait pu intégrer la section musique iranienne. De par ses origines, car Laleh est d’origine iranienne, née à Bandar-E-Azali en 1982. Sauf qu’elle chante en suédois et en anglais. C’est donc du côté de Stockholm qu’elle est davantage connue pour ses jolies chansons pop/folk. 

Au mois de juin 2012 elle sortait son nouveau disque, Sjung, dont voici la belle pochette

laleh-sjung dans Suède

Et le single Vårens första dag qui signifie en français Premier jour du printemps. Les couleurs et l’ambiance s’y prêtent ici effectivement

29092-laleh-dnum

Image de prévisualisation YouTube

En live :

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Angeln i Rumnet

Image de prévisualisation YouTube

Just Nu

First Kit Aid : Folk suédoise

First Kit Aid : Folk suédoise dans Suède FIRST-AID-KIT

First Kit Aid ce sont deux très jeunes soeurs suédoises Johanna et Klara Söderberg, nées respectivement le 31 octobre 1990 et le 8 janvier 1993 que j’ai découvert par le biais des amis Karras et Joe Wilson. 

Après un premier EP sorti en 2008, Drunken Trees, et un premier album sorti en 2010 intitulé The Big Black and The Blue, elles ont enregistré puis sorti leur nouvel opus, intitulé The Lion’s Roar (Le rugissement du lion), très influencé par Fleet Foxes (Mykonos). Tout un programme. L’album a été promu par quatre singles, quatre singles absolument remarquables (voix pleines de caractère et d’émotions, mélodies folk très accrocheuses, maturité étonnante, sens imparable de la mélodie, et pour Emmylou des accents Macdonaldiens -en référence à Amy Macdonald- qui ne sont évidemment pas pour me déplaire).

first-aid-kit-the-lions-roar-568x568 dans Suède

La pochette du disque

Leur univers bercé de légendes, de tambourins frappés et de gestes chaloupés a quelque chose de presque anachronique en ce temps de rythmes électroniques et r’n'b. Pourtant le groupe ne sent pas la nostalgie opportuniste et surtout n’est pas lancé par une sorte de mode qui dépasserait et écraserait le duo (combien d’articles et de unes de journaux élogieux parlant du nouveau groupe incontournable, pour au final accoucher d’une souris et d’un album banal ?) . Les deux soeurs ne prétendent rien bouleverser, mais avec leur univers à elles, et ce côté aussi un peu psychédélique (notamment dans le clip Wolf, rappelant par certains aspects le délire visuel des Scissor Sisters avec Invisible Light), elles sont promises à une belle carrière.

Les quatre singles

Image de prévisualisation YouTube

The lion’s rear

Image de prévisualisation YouTube

Emmylou

Image de prévisualisation YouTube

Wolf

Image de prévisualisation YouTube

Blue

Le clip de Ghost Town sur leur premier album The Big Black and The Blue

First-Aid-Kit-The-Big-Black-and-The-Blue-2010Image de prévisualisation YouTube

Comme il est intéressant de se pencher sur les premiers titres des chanteuses qui ont ensuite évolué, voici le premier titre enregistré par le duo, intitulé Little Moon, extrait de Drunken Trees, alors qu’elles avaient 15 et 18 ans.

Image de prévisualisation YouTube

Petra Marklund : premier album solo en suédois

Petra Marklund : premier album solo en suédois dans Suède 19-marklund-483

Petra Marklund connue aussi en Suède sous le nom de scène de September, et qui avait sorti jusqu’à présent des albums en anglais, sort son premier album intégralement en suédois, intitulé Inferno. Son nouveau disque est promu par les  singles Händerna Mod Himlen, Kom tillbaks et Krig.

 dans Suède

 Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

La pochette de l’album

inferno-21026369-frntl-1

Un site lui est entièrement dédié :

http://septemberfans.wordpress.com/2012/09/02/petra-marklund-inferno/

 

 

1...56789



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...