Archive pour la Catégorie 'Tadjikistan'

Nouveauté tadjike

Nouveauté tadjike dans Tadjikistan hqdefault

Une nouveauté dans la pop dance tadjike avec le titre de la chanteuse Bunafsha Rajabova Ishqi Man. Et un clip haut en couleurs en prime

Image de prévisualisation YouTube

Ishqi Man

Shahzoda

Shahzoda dans Tadjikistan 9ec1429875999a1b8da09bed8bc7002d1408432897

Une nouvelle chanson, un nouveau clip pour la chanteuse tadjike Shahzoda. Shahzoda c’est aussi le nom d’une artiste ouzbèke, le pays voisin, mais il s’agit bien d’une artiste différente. Un clip assez joyeux, plein de couleurs, d’esprit,  de rêverie, et d’amusement intitulé « Oh Dilam »

Image de prévisualisation YouTube

Oh Dilam

 

Farangis nouveau titre

Farangis nouveau titre dans Tadjikistan

L’artiste Farangis est une personnalité appréciée au Tadjikistan son pays. Elle avait signé un tube plus dansant, orienté club en 2013 avec Havas dans la mouvance de ce que peut faire une autre chanteuse tadjike, Ozoda Ahatova. Cette fois-ci Farangis sort un single plus classique, qui fait même la part belle à un instrument très utilisé dans la musique traditionnelle hindie à laquelle son nouveau titre se rapproche beaucoup : le dhol, un instrument de percussion qui a un son sec et parfaitement reconnaissable. Cet accent plus romantique était déjà amorcé par un autre de ses singles sorti en mars intitulé tout simplement My love (Ljubov)

Image de prévisualisation YouTube

Labonat Quand

 

Zaynura Pulodova : air tadjik

Zaynura Pulodova : air tadjik dans Tadjikistan IMG_6748

Peu nombreux sont les artistes musicaux tadjiks à pouvoir se frayer un chemin jusqu’aux auditeurs français. C’est particulièrement difficile de se procurer des disques tadjiks, alors que la musique n’est pas dépourvu d’intérêt, bien au contraire. Pour les personnes qui sont sensibles au folklore (il peut aussi être polonais, hongrois, bulgare, roumain pour la partie de l’Europe centrale), la musique tadjike propose notamment une belle utilisation des instruments de percussion traditionnels. Comme dans la musique hindie qui utilise le dhol, la musique tadjike utilise également ses instruments, lesquels lorsqu’ils sont mixés sans retouche donnent un son pur.

On peut retrouver ce souffle musical qui conjugue modernité et tradition (comme dans le folklore traditionnel bulgare), avec l’artiste Zaynura Polodova. A l’instar de Nigina Amonkulova et Shabnam Suraya, on retrouve un mix de chansons orientées dance et traditionnel pour plaire au public local mais aussi pour s’exporter à l’étranger, et parfois pas si loin des frontières nationales. Les tonalités des chansons tadjikes rejoignent celles de la musique kurde, turkmène entre autres. Avec des sonorités persanes, la langue du Tadjikistan étant le persan tadjik. Pas sûr que Zaynura trouve sa place sur NRJ, et pourtant elle sa musique n’en perd pas de sa puissance d’évocation pour autant.

Image de prévisualisation YouTube

Tovbai Ishq

Une nouveauté de Farangis

Une nouveauté de Farangis dans Tadjikistan maxresdefault

Le début de l’année 2014 pour la pop tadjike est marquée par l’arrivée du nouveau single de la chanteuse Farangis avec son titre Havas. J’adore le son. Il y a quelques accents mélodiques de Katrin Isa et notamment Hamin Hala

Image de prévisualisation YouTube

Havas

Il y a trois mois elle dévoilait le titre Man Raftam qui fut un grand succès au Tadjikistan.

Image de prévisualisation YouTube

Man Raftam

12



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...