Archive pour la Catégorie 'Ukraine'

Page 2 sur 5

Anna Sedokova

Anna Sedokova dans Ukraine sedokova03062014-11

On peut faire pas mal de choses avec un Panda, comme nous le montre dans son clip la chanteuse ukrainienne Anna Sedokova, niée à Kiev en 1982. 

Image de prévisualisation YouTube

Дотронься

 

Duo Diamonds

Duo Diamonds dans Ukraine 00

Elles sont deux. Elles forment donc un duo. Un duo féminin de dance hardcore. Le genre de sons que j’aime bien dans l’Eurodance européenne, en particulier l’Eurodance d’Europe de l’Est. Des beats massifs qui certes ne laissent pas de place à la mélodie la plus recherchée qui soit, mais pour moi il s’agit d’une musique de divertissement avec un son de synthétiseur très enveloppant.

Bien sûr ce genre de son peut provoquer le rejet total ou l’adhésion. Il y en avait pas mal de cet acabit et de cette puissance dans le début et milieu des années 90 avec la scène techno allemande entre autres. C’est le duo Duo Diamonds, des jeunes femmes ukrainiennes qui sortent leur premier single. Un seul reproche si je puis en avoir un : le choix de l’anglais au lieu de l’ukrainien. 

Image de prévisualisation YouTube

Go away melancholy

 

Un duo musical ukrainien qui s’amuse

Un duo musical ukrainien qui s'amuse dans Ukraine 125868525_640

La fin de l’année approche désormais à grands pas, et c’est le moment de réécouter certains disques pour une production musicale qui fut globalement d’une grande qualité (pour la pop française : La Femme, Pendentif, Granville, Aline (dont le premier album a été élu disque de l’année par le magazine Magic ! rien que ça). Je suis d’ailleurs en train d’écouter en boucle le Mafia Douce de Pendentif. J’avais cité dans mes tops musicaux de l’année, partie 1 et 2 les disques qui m’ont emballé, et je n’avais pas forcément mentionné le groupe bordelais, mais il ne faut pas se méprendre sur mon appréciation.

Pendentif-Mafia-Douce dans Ukraine

Outre une pochette splendide que j’ai aussi pu voir en format vinyle à la FNAC avec tous les détails (typographie, éclairage, tons primaires, chaleur, pose, costume et coiffure), leur premier album est vraiment de l’excellente pop française et la chanteuse principale est absolument craquante (il suffit de jeter un œil au clip d’Embrasse-moi, légèrement rétro avec fausses griffures et sautes d’image façon VHS années 80, ligne de basse fantastique, petit haut légèrement transparent et jean moulant pour la chanteuse Cindy , tout en préservant une production clairement orientée années 2010).

Les chansons sont sucrées, mélodieuses et rentrent facilement en tête. J’ai même insisté (gentiment) auprès de Nio pour qu’il puisse le découvrir (et c’est apparemment ce qu’il a fait).

Kievelektro

Il y a aussi hors de nos frontières hexagonales, la musique venue de l’Europe orientale et en particulier ce qui se produit en Ukraine. J’ai évoqué le duo Kievelektro en ces pages, mais également Potap et Nastya. Il s’agit d’une musique mixant des éléments folkloriques slaves et de la dance contemporaine. Les deux duos partagent d’ailleurs ce même goût pour mélanger par exemple l’accordéon/la trompette/le saxo et la boîte à rythmes.

Kievelektro

Image de prévisualisation YouTube

 Шарики

Image de prévisualisation YouTube

Лисапед

Kievelektro et Potap/Nastya sont des représentants de la dance ukrainienne. Si vous voulez découvrir de la pop dance russe, qui mêle aussi ce mélange accordéon/dance avec mêmes des accents de lambada, c’est du côté d’Olga Polyakova que vous pouvez vous tourner

Olga Polyokova

Image de prévisualisation YouTube

Люли

Suivant leur actualité je viens de découvrir leur clip le plus récent, qui reprend un petit peu dans la mise en scène ce qu’avait fait Natalie Imbruglia avec le clip de Torn : le décor se meut au fur et à mesure que le temps avance. On change d’accessoires, on fait une pause coiffure, on change, quitte ou reprend certaines affaires. C’est bien fait et amusant. Le duo est même passé à la télévision ukrainienne dans une émission qui pourrait être le pendant ukrainien du David Letterman Show.

Allez, bons baisers d’Ukraine !

Image de prévisualisation YouTube

L’émission ukrainienne

Image de prévisualisation YouTube

 

Kamaliya : I’m alive

Kamaliya : I'm alive dans Ukraine DSC00641

Moins connu que ne l’est la chanteuse Cascada (laquelle ne s’était pas foulée il y a quelques mois en reprenant intégralement The rythm of the night de la chanteuse Corona, immense succès et classique de l’Eurodance de 1993) qui a et connaît toujours un succès certain en France, le groupe Kamaliya est principalement construit autour de l’image de l’ex Miss-Monde 2008, la dite Kamaliya. La musique qu’elle propose n’est pas si éloignée musicalement parlant de celle de Cascada, voire même très proche. Dans le clip de I’m Alive, le groupe convoque les arènes, des danseuses, des gladiateurs et des adonis en tenue d’époque, sur un fond dance charriant largement la vérité historique à base d’anachronismes.  En fait ce qui est amusant c’est que les danseurs se prêtent au jeu du battle comme le font les danseurs de hip-hop. Et quand on veut ratisser large on peut aussi se permettre de travestir ou de trahir certains faits historiques et revoir la mythologie à son propre compte.

Kamaliya cartonne en Ukraine son pays d’origine (et aussi en Allemagne dans les clubs, pays de tradition électro/house/dance/techno).

 

Image de prévisualisation YouTube

I’m alive

 

 

NikitA et Erika sont de retour !

NikitA et Erika sont de retour ! dans Ukraine Nikita

En octobre dernier j’évoquais les singles de NikitA et d’Erika. Il ne s’agit pas d’un duo, mais de quatre musiciennes. Le groupe NikitA comptent trois jeunes femmes et Erika est une artiste solo connue pour son titre Paparazzi qui a remporté un joli succès en Ukraine.

Image de prévisualisation YouTube

Le groupe NikitA tourne et enregistre des disques depuis quelques années déjà. Aucun de leurs disques n’est sorti officiellement en France et il faut se reporter sur l’import ou sur les sites spécialisés, principalement russes ou ukrainien pour se procurer leurs CDs.

En 2012, NikitA et sa chanteuse Dasha Astafieva font parler d’elle. Dans le clip Avocado, celle-ci se fait littéralement raser les cheveux sans aucun trucage. La belle pleure à la fin du clip et son image crâne rasé a fait le tour du web (en tout cas du web musical s’intéressant à la musique ukrainienne). Le clip d’Avocado en lui-même est un de mes clips préférés de 2012 et un de mes préférés de ces dernières années. C’est derrière le cliché classique des trois jeunes héroïnes passant au crible certains fantasmes masculins et féminins, une ode, sous la forme de métaphores visuelles à un certain plaisir féminin et à certaines pratiques orales (dont notamment celles des caresses intimes sur le sexe féminin). En tout cas c’est comme cela que je l’ai vu.

Image de prévisualisation YouTube

Avocado

Les mains en losange, les zooms intempestifs sur les bouches et les lèvres écarlates sont à ce sujet assez explicites. Et ce clip m’a rappelé, d’une autre manière, une autre chanson, celle intitulée Variations sur Marilou, un chef-d’œuvre, décrivant en filigrane une ode à l’onanisme féminin, avec le jean de Levi’s sur fond de Lewis Caroll. Un festival de jeu de mots, de variations, d’images qui est une des plus belles chansons du grand Serge Gainsbourg.

Image de prévisualisation YouTube

Après ce clip fantastique, NikitA revient avec deux autres titres et deux autres singles. Et elles font dans une autre forme de provocation en reprenant les images qui détournent celles de la chapelle Sixtine (elle-même objet de scandale à son époque de sa création et de son exposition).

Image de prévisualisation YouTube

СИНЕЕ ПЛАТЬЕ

Leur clip le plus récent, où elles s’amusent avec des néons gris est celui de ИГРА

Image de prévisualisation YouTube

277769780_640 dans Ukraine

Quant à Erika, après son clip de Paparazzi elle revient aussi avec le titre

Image de prévisualisation YouTube

В последний раз

Le single plus récent

Под снежным серебром

Image de prévisualisation YouTube

Et le nouveau single

Image de prévisualisation YouTube

Небо пополам

Et en bonus, un titre de Santa Dimopulos

Image de prévisualisation YouTube

When we move

12345



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...