• Accueil
  • > Recherche : artiste croate

Résultat pour la recherche 'artiste croate'

Ivana Radovniković

Ivana Radovniković dans Croatie Ivana_003

Le clip de la très populaire artiste croate Ivana Radovniković intitulé Traje noć (le C se prononçant « ch »). De la pop folk typique de la musique des balkans ici illustrée par une chanteuse qui communique beaucoup d’entrain. La chanson peut parfois faire penser à un mix de Friday I’m in love (une merveille) et de celles de Natalie Imbruglia

Image de prévisualisation YouTube

Traje noć

Lana Jurcevic : nouveau single

Lana Jurcevic : nouveau single dans Croatie LANA-7-800x526

Dans la jeune génération d’artistes féminines croates, Lana Jurčević est probablement ma préférée. Ce n’est ni Severina ni Lidija Bacic. C’est Lana. Je suis ses sorties musicales depuis que j’ai découvert son clip Kopija.

Elle fête cette année ses dix ans de carrière entamée en 2003 avec l’album éponyme Lana.

82061853 dans Croatie

Son premier disque, Lana sorti en 2003

L’année dernière elle a présenté son nouvel album qui dans son édition spéciale proposait une boîte de chocolats. Très vite épuisée en Croatie, cette édition est devenue aujourd’hui collector !

Lana_jurcevic_1

Lana-otvorena-kutija

A la fin de l’année 2012, Lana Jurcevic présente ici à la presse la version collector de son album U Prodaji.

Son nouveau clip, La La Land

Image de prévisualisation YouTube

Il existe un blog crée par un fan qui la suit depuis 2007. Les archives s’arrêtent à 2011

 

Un printemps albanais

Un printemps albanais dans Albanie gretakocipartiademokratike

J’en profite pour ouvrir une petite parenthèse printanière albanaise.

Il y a quelques mois j’évoquais le folklore albanais, chansons traditionnelles où les artistes se drapent dans leurs plus beaux costumes et des décors naturels d’une grande beauté.  J’évoquais avant cela les chansons de Poni, Greta Koci ou Elvana Gjata.

Ces chansons majoritairement chantées en albanais donnent une idée de que peut être la pop albanaise contemporaine : à la fois héritière des traditions et en quête de nouveaux sons, tout en s’inscrivant dans une tradition de dance des Balkans qu’on retrouve aussi dans la musique serbe, croate ou monténégrine.

A l’image de Eni Koci avec Love Me par exemple

Image de prévisualisation YouTube

Love Me

Ce qui ne m’empêche pas les riffs de guitare électriques, bien au contraire avec le titre de Valbona Halili

Image de prévisualisation YouTube

Tjeter vend si Vlora Ska

Ce qui m’attire davantage c’est que peut faire l’artiste Greta Koci.

C’était déjà le cas avec la chanson Quene Moj Te Dua (aux sonorités rappelant la musique bulgare).

Image de prévisualisation YouTube

Et son style n’a cessé de mûrir depuis 2003 et son titre Kam Mall

Image de prévisualisation YouTube

Elle aime visiblement souvent changer de coiffure, elle avait une frange en 2012 quand elle chantait Me Sheh Nga Lart

Image de prévisualisation YouTube

Dix ans plus tard, elle sort un nouveau titre

Image de prévisualisation YouTube

Cdo hap eshte nje peng

En Mars 2013, elle était invitée sur le plateau de la télévision albanaise (qui reprend les visuel, les costumes et le mixage DJ de feu l’émission Tout le monde en parle de Thierry Ardisson -il n’y a qu’à écouter les premières paroles de l’animateur, j’ignore si l’animateur français connait l’animateur albanais-)

Image de prévisualisation YouTube

Pour suivre l’actualité de la pop albanaise, on peut se connecter sur la chaîne SuperstarAlbania de Youtube

Lidija Bačić nouveau single

Lidija Bačić nouveau single dans Croatie 317271_261129307251074_100000620204302_852012_789665189_n

La star de la chanson pop croate Lidija Bačić dévoile ici son nouveau clip illustrant son single Naivna sma, ali nisam luda.

Image de prévisualisation YouTube

Le single est sorti fin décembre/début janvier 2013 en Croatie pour cette artiste originaire de Split, la deuxième ville la plus importante du pays après Zagreb.

 

Top musical 2012 (4ème partie)

Top musical 2012 (4ème partie) dans Actualités

Deux des membres du groupe finlandais Nimëton (au centre)

Après la pop norvégienne, les élans harmoniques helléniques ou encore la pop venue de l’Oural, voici la quatrième partie consacrée aux meilleurs albums de 2012. Une quatrième partie faite de bruits et de colères tunisiennes, de pop rock anglaise ou encore de notes croates.

lanajurcevicindexbornacavrag62503042011 dans ActualitésLana Jurcevic

Nous évoquons ici les places 16 à 20.

16) Emel Mathlaoui    Kelmti Horra (Tunisie)

1255419-gf

Image de prévisualisation YouTube

17) Lana Jurcevic   Popjede i porazi   (Croatie)

Lana_CoverImage de prévisualisation YouTube

Zasto volim lose decke

18) Bloc Party   Four (Royaume-Uni)

0060253708434_600

Image de prévisualisation YouTube

Real Talk

19 ) Pepé Deluxe  Queen of the wave (Finlande et Suède)

Pepe-Deluxe-queen-21Image de prévisualisation YouTube

A night and a day

20 ) Nimëton    En jää tuleen makaamaan (Finlande)

0060253701917_600Image de prévisualisation YouTube

Kuuleeko kukaan

 

La voix tunisienne d’Emel Mathlaoui est intéressante à plus d’un titre. Pour la richesse de ses influences et ce qu’elle a réussi à en faire, transformant l’art de la prosodie arabe en lui faisant rencontrer le trip hop à la Massive Attack et la folk dans son expression la plus libératrice. En résulte un disque de colère, de chants d’amour à son pays et aussi un engagement fort pour la cause des femmes et la liberté de création. Sans doute l’album le plus politique au sens de combat de l’année pour une jeune artiste qui signe ici son premier disque.

Lana Jurcevic de Croatie m’a séduit dès la diffusion des premiers singles de son nouvel album. La jeune et talentueuse chanteuse croate a apporté son énergie et sa fraîcheur et elle continue sur son bonhomme de chemin en étant de plus en plus populaire chez elle via ses apparitions dans les shows télévisuels mais aussi en tournée dans tout le pays, et qui sait, peut-être un jour, en France ? De la pop efficace, douce et dotée d’une certaine sensualité.

On ne peut pas dire que Bloc Party se soit cassé la tête pour la pochette de leur nouveau disque. Une pochette minimaliste (on peut aussi être sensible au jeu de déformation des lignes, et elle a quelque chose d’hypnotique), mais néanmoins esthétiquement plus réussie qu’un autre choix tel que le jaune ou le orange (comment ça je parle de Frank Ocean ? lol). Il s’agit donc du nouvel opus du groupe britannique. Un beau disque de pop/rock, équilibré, qui n’en fait pas des tonnes et aligne même des morceaux très appréciables, dans l’esprit de ce qu’à pu produire de mieux le groupe.  Je pense instantanément à Real Talk, mais aussi à Kettling, So he begins to lie, Truth, 3X3 qui révèlent une certaine urgence. On est très loin de la pop torturée et caverneuse de Joy Division, mais il y a aussi quelques grains de sel dans cette mécanique pop. Et c’est très bien ainsi.  Evidemment si on cherche des voix graves on ira plutôt du côté de Swans. C’est surtout à l’écoute de ce disque que l’on se rend compte à quel point le groupe français Skip the use a absolument tout piqué au groupe anglais, à un point que ça en est presque indécent !

Pepé Deluxe est un album découvert sur le tard d’un duo composé d’un finlandais et d’un suédois.  Je ne suis pas sûr de l’avoir complètement digéré, tant l’album est riche, original et ne ressemble à rien d’autre qui ait été produit cette année et à peu de disques qui l’aient été dans les deux dernières années. C’est un album composite, un peu fourre-tout, qui sonne comme la rencontre entre John Zorn et Russ Meyer, mâtinée de pop 60′s mais aussi d’ électro moderne et de country sauvage sur des notes de synthétiseur planantes. Il y a un esprit de série B de films façon ancienne école, qui paraît totalement anachronique à notre époque, et pourtant ça fonctionne. Ce qui illustre le mieux cette esprit c’est le clip de A night and A Day. Tarantino devrait adorer. Le titre Go Supersonic sort aussi du lot

Nimëton est du métal finlandais qui s’approche de ce que peut produire le stoner rock aux Etats-Unis, et aussi le métal de A Perfect Circle du chanteur Maynard (ex Tool). Une autre citation finlandaise, qui est cette fois assez éloignée de l’univers de Jannika, Sippu, Anna Puu, ou encore Laura Nähri. Mais c’est un bon disque.

 

12



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...