• Accueil
  • > Recherche : chanteuse mo

Résultat pour la recherche 'chanteuse mo'

Nouveau disque de Sophie Ellis-Bextor

Nouveau disque de Sophie Ellis-Bextor dans Angleterre Sophie-Ellis-Bextor-Familia-2016-2480x2480

Sophie Ellis-Bextor revient deux ans après Wanderlust avec un nouvel album. La chanteuse britannique (dont le regard orne ce blog) est une nouvelle fois inspirée, avec un disque qui lui ressemble, accessible et charmant. Très pop aussi, dans la lignée de son précédent et moins électro que l’avant dernier. Des titres acoustiques avec renfort de cordes sont de la partie mais aussi des titres plus dansants et nerveux griffés de guitares électriques. Un mix réussi avec un album hétérogène qui met en avant sa voix et son accent si caractéristiques. Cassandra, Death of love, Cristallise, Wild Forever, Come with us (marqué disco) et My Puppet Heart (son titre le plus rock ?)  sont mes titres préférés.

D’ailleurs, Wild Forever qui laisse penser que le titre sera très électro et rythmé est un peu trompeur : il est dans la veine des disques précédents et n’oriente pas la musique de l’artiste vers le dancefloor uniquement. C’est un titre complexe (les variations rythmiques sont particulièrement marquées, depuis l’introduction jusqu’au pont, c’est assez remarquable et la partie rythmique est très riche). Ce qui est le plus amusant avec titre, c’est son intro justement qui ressemble à s’y méprendre à Baba O Riley avant de laisser la touche de la chanteuse l’emporter et signer sa vraie identité.

Image de prévisualisation YouTube

Wild Forever

Image de prévisualisation YouTube

Come with us

Image de prévisualisation YouTube

My Puppet Heart

Sophie en interview (touchant d’avoir le même âge qu’elle et de la suivre depuis ses débuts en 2001, il y a déjà quinze ans)

Image de prévisualisation YouTube

Tuff City Kids with Annie « Labyrinth »

Afficher l'image d'origine

C’est la rentrée, les nombreuses sorties discographiques arrivent dans les bacs et il y en aura pour tout le monde en terme de sonorités. De la pop au rock en passant par la variété française, vous n’aurez que l’embarras du choix. Parmi toutes ces nouveautés, un petit single qui ne fait pas de grand bruit mais dont j’avais envie de parler car la chanteuse m’a étonné plus d’une fois avec un son pourtant extrêmement 80′s ancré dans les années 2010. Pas grave, la danoise Annie récidive en s’associant à Tuff City Kids pour le titre Labyrinth. Un son de synthé qui rappelle étrangement Small Town Boy. Très bon titre. J’en profite pour glisser un petit clin d’oeil au duo Sergey Nevone and Simon O’Shine avec leur titre Extraterrestrials. De la techno qui envoie avec des beats incroyables. La techno des années 90 n’est définitivement pas enterrée.

Image de prévisualisation YouTube

Labyrinth

How will I know

Afficher l'image d'origine

Au moment de la sortie de ce single, en 1985, Whitney Houston n’était pas encore passée dans Champs Elysées pour y rencontrer un certain Serge Gainsbourg et ne jamais s’en remettre. How will I know est un single qui frôle la perfection par son rythme, son énergie de tous les instants et la simplicité absolument géniale de sa mélodie qui rentre instantanément en tête. Une pop qui raconte l’émoi amoureux d’une jeune femme qui tombe amoureuse d’un garçon. C’est un concept hyper simple, mais on a rarement fait mieux. D’ailleurs elle récidivera avec le non moins génial I wanna dance with somebody. Sans aucun doute, Whitney Houston était une très grande chanteuse. J’ai d’ailleurs en cassette audio son premier album éponyme sorti la même année en 1985 et je l’écoute toujours avec plaisir.

Image de prévisualisation YouTube

How will I know

 

Sélection musicale (Juin 2016)

Afficher l'image d'origine

La sélection musicale de Juin 2016, la voici. Avec la découverte de la jeune chanteuse américaine Young summer et son titre Alright. Les anglaises de Ekkah qui surfent intelligemment (c’est-à-dire avec style et délicatesse, tout le charme féminin) sur la vague rétro disco funk années 70-80 avec Space Between US, la coolitude affichée d’un groupe qui revient après six ans d’absence, les fameux Red Hot Chili peppers emmenés par Anthony Kiedis et leur incroyable bassiste Flea.

Un petit peu de pop française en attendant l’album dans deux mois, le premier pour les jeunes mélomanes de The Pirouettes, celui, ethéré de Cléa Vincent ou encore le hip-hop de Orties, les deux filles au rap énergique avec des variations rythmiques qui rappellent M.I.A. De l’air un peu mélancolique avec Sans Sébastien. Enfin du côté de l’Angleterre, c’est bien sûr Shura qui crée la sensation avec son premier album et son single LGBTQ What’s it gonna be ?

Et c’est du côté du Canada que la révélation musicale d’Allie X est venue. Epoustouflant single Too Much To Dream.

 

Young Summer

Image de prévisualisation YouTube

Alright

Ekkah

Image de prévisualisation YouTube

Space between Us

Cléa Vincent

Image de prévisualisation YouTube

J’my attendais pas

Shura

Image de prévisualisation YouTube

What’s it gonna be

The Pirouettes

Image de prévisualisation YouTube

Dans le vent d’Eté

Red Hot Chili Peppers

Image de prévisualisation YouTube

Dark Necessities

Orties

Image de prévisualisation YouTube

SEXEDROGUEHORREUR

Lovestarr

Image de prévisualisation YouTube

Get your sexy on

Sans Sébastien

Image de prévisualisation YouTube

La fête est triste

Allie X

Image de prévisualisation YouTube

Too Much To Dream

 

Aurelia Devinov

Afficher l'image d'origine

Jolie chanson d’un non moins jolie chanteuse indonésienne Aurélia Devinov. Son single s’intitule Cinta Kapas.

Image de prévisualisation YouTube

Cinta Kapas

12345...63



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...