Résultat pour la recherche 'dj funda'

Nouveaux singles turcs

Nouveaux singles turcs dans Turquie bengu-evde-ot-kaynatiyor_10052011102724Bengü Erden

Ca y’est ! L’année 2013 est définitivement lancée pour la production pop turque.

Les nouveautés se succèdent les unes aux autres. D’abord les clips de Funda et Sila début janvier, ensuite celui de Gülsen il y a quelques jours.

Et maintenant ceux de Günes Burcu, Ayça Varlier, Bengü, Demet Akalin, sans oublier la petite touche masculine avec celui d’Emir.

 dans TurquieAyça Varlier

A signaler que le clip d’Emir, sorti fin novembre, se déroule intégralement de nuit à Amsterdam. Le chanteur est passé par les rues piétonnes et très touristiques comme Damrak, mais aussi Nieuwezidjs Voorburgwal où se trouve le centre commercial Magna Plaza. Il se promène aussi dans les rues d’Oudekennisteeg (où se trouve le Café Pleinzicht), mais aussi Trompettersteeg et du côté d’Oudezidjs Achterburgwal. On aperçoit même la façade du Moulin Rouge (qui n’a rien à voir avec le célèbre cabaret parisien).

DemetAkalin16

Günes Burcu

Image de prévisualisation YouTube

Gül Kokusu

Ayça Varlier

Image de prévisualisation YouTube

Kumdan Kale

Bengü

Image de prévisualisation YouTube

Haberin Olsun

Demet Akalin

Image de prévisualisation YouTube

Giderli Şarkılar

Emir

Image de prévisualisation YouTube

Veda Gecesi

 

Top musical 2012 (5ème partie)

Top musical 2012 (5ème partie) dans Actualités 6978743449_2a42449b7b_z

Laleh

Cinquième et dernière partie du top musical 2012. Les cinq derniers albums ici cités ne constituent nullement les mauvais élèves du classement. Chaque disque a ses qualités propres et leur citation vaut bien les autres, à la différence près que les premières citations sont pour celles des albums qui m’ont davantage plu ou que j’ai simplement trouvé plus accrocheurs. Après le metal finlandais de Nimëton, ou le mixage d’influences 60′s et de l’électronique moderne de Pepé Deluxe (dont je viens d’apprendre par le biais de rêveur lunaire atypique, que celui-ci venait de ressortir dans une édition collector avec un livret que plus fourni et un DVD !), place aux accents mexicains, à l’Afrique et au  Liban.

Voici les albums de la place 21 à 25

 dans Actualités Le duo Jesse y Joy

 

 

21) Memoryhouse   The Slideshow Effect (Canada)

51HoznenlaL._SL500_SS500_ Image de prévisualisation YouTube

 

 

22) Laleh Sjung  (Suède)

sjung-17442974-frntlImage de prévisualisation YouTube

 

 

23) Aziza Brahim Mabruk (Algérie)

aziza2 Image de prévisualisation YouTube

 

 

24) Häifa Wehbe  MJK (Liban)

0886788879317_600

Image de prévisualisation YouTube

 

 

25) Jesse y Joy   ¿Con quien se queda el perro? (Mexique)

Con+quien+se+queda+el+perro+(Versi%C3%B3n+deluxe)

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Memoryhouse est un duo canadien qui a signé chez SubPop. Le légendaire éditeur de Seattle a sorti au cours des vingt dernières années parmi la meilleure pop du monde, et c’est le duo canadien qui s’est tourné vers lui en guise de reconnaissance. La fraîcheur des compositions m’a séduit (le single rappelle les premières amours adolescentes et ça c’est très touchant) tout comme le côté insouciant des deux artistes qui ont l’air de se moquer des classements des meilleures ventes de leur disque et préfèrent sans doute la création au carton sur les antennes quelles qu’elles soient.

Laleh est une chanteuse suédoise d’origine iranienne. Cette année le film En Secret a fait forte impression sur moi. Laleh n’a pas de rôle politique dans sa musique, en tout cas pas à l’écoute de son nouveau disque, chanté en suédois et en anglais. Quelque chose de folk, de féérique et de fondamentalement pop surgît de ce disque dans lequel l’enfance a une belle part.

Je m’étais un peu enflammé au début de l’année pour le disque d’Aziza Brahim que je considérais comme le meilleur au moment de sa sortie en juin. Depuis, je l’ai réécouté avec plaisir mais l’intensité initiale n’a pas été conservée en intégralité. C’est un beau disque, à la croisée de la musique touarègue de Tinariwen et de la musique rock. Il y a ces accents par les notes électriques et le disque a une belle homogéneité. Mais j’ai écouté des disques plus forts cette année tout simplement. Reste un beau talent de compositrice.

Haifa est une chanteuse populaire au Liban (comme l’est Nancy Ajram). Son album est dans la dance libanaise. Efficace, directe, sans écriture particulièrement originale ou inventive. J’ai vu le disque trôner sur des achalandages à Virgin, et il ne partait pas ! Des dizaines et des dizaines d’exemplaires bradés. Tout comme Tamara Drewe qui lui aussi générait une certaine indifférence (quel dommage ! ce film est une petite perle de comédie britannique avec la ravissante Emma Arterton ) qui ne partait, je n’avais qu’une envie, le mettre en tête de gondole afin qu’il soit vu du plus grand nombre ! Plaisanterie de côté, si vous aimez la dance, les sonorités orientales, et surtout l’absence totale de prise de tête, c’est un bon disque.

Enfin, le duo mexican de Jesse y Joy est assez joli. Des morceaux bien composés, la part belle faite au chante de la chanteuse Joy et cette langue mexicaine qui ne cède pas aux canons de l’anglais international.

Et pour résumer le top 25 :

1) Jula Fabisewska (Pologne)

2) Amy Macdonald (Ecosse)

3) Loreen (Suède)

4) Funda (Turquie)

5) Djena (Bulgarie)

6) Nena (Allemagne)

7) Silbermond (Allemagne)

8 ) Garbage (Etats-Unis)

9) Laura Nähri (Finlande)

10) School of Seven Bells (Canada)

11) Gabrielle (Norvège)

12) Despina Vandi (Grèce)

13) First Aid Kit (Suède)

14) Nadia Gural (Ukraine)

15) Luna (Serbie)

16) Emel Mathlaoui (Tunisie)

17) Lana Jurcevic (Croatie)

18) Bloc Party (Angleterre)

19) Pepe Deluxe (Suède et Finlande)

20) Nimëton (Finlande)

21) MemoryHouse (Canada)

22) Laleh (Suède)

23) Aziza Brahim (Algérie)

24) Haïfa Wehbe (Liban)

25) Jesse Y Joy (Mexique)

 

Top Musical 2012 (1ère partie)

Top Musical 2012 (1ère partie) dans Actualités photo_verybig_17478

Djena

L’heure des bilans encore et toujours (j’aime l’exercice, je m’y plie donc volontiers).

Après les clips, voici l’heure du bilan musical albums.

Des heures et des heures d’écoutes, des découvertes importantes, des petites princesses de la pop, des coups de coeur, des premiers albums très prometteurs, des stars sur le retour après plus de vingt cinq ans de carrière, des talents qui se confirment ou qui naissent. Et surtout des artistes venus des quatre coins du monde qui livrent des albums tour à tour convaincants, beaux, troublants, pêchus, romantiques, à fleur de peau, etc.

L’année 2012 a été à mes oreilles un très bon cru. Pas un cru exceptionnel, pas de ces années comme 2002 ou 1995 qui avaient été pour moi très importantes, mais néanmoins, je ne peux faire la fine bouche devant ces artistes qui m’ont apporté cette année de quoi me divertir et parfois me régaler de mélodies et de chansons accrocheuses.

funda-moda dans Actualités

Funda

Il n’y a pas trace de Frank Ocean, Grimes, The XX, Grizzly Bear, Tame Impala, Alt-J tout simplement parce que je n’ai pas apprécié/aimé/accroché plus que cela même s’ils reviennent dans 80 à 90% des tops des magazines spécialisés. Mon coeur s’est tourné davantage vers l’Europe de l’Est/Europe du Nord/Amérique du Nord et du Sud pour ce qui m’a le plus touché/ému/interloqué/convaincu.

Voici donc la première partie du top musical 2012, top fait avec la plus grande des subjectivités et sans prétention aucune. Ces avis ne sont bien évidemment que personnels et ce classement reflète mes opinions et goûts personnels. Les albums que je mets en avant sont ceux que je chéris/aime et que j’avais envie de mettre en lumière, de la façon la plus modeste qui soit.

5460924fa203e4a205a2b33c216d411eJula Fabiszewska

Tant mieux néanmoins si d’autres personnes s’y retrouvent et si certains disques arrivent à faire l’unanimité. Certains artistes sont faits pour faire converger les opinions plutôt que de les écarter, même si le débat et parfois même la polémique ont aussi leur place et leur importance. Il a fallu faire certains choix (pas possible de mettre quatre ou cinq albums finlandais par exemple, bien que l’idée m’ait un moment effleuré l’esprit) mais globalement il n’a pas été si difficile d’établir ce top. Et puis on pourra même se laisser aller au jeu de mots facile avec Loreen et son album Heal en repensant à la chanteuse des Fugees.

Je vous invite par ailleurs à consulter le top musical 2012 de l’ami Anorya à l’adresse ci dessous :

http://dvdtator.canalblog.com/tag/bilans

 

 

Le top musical 2012 albums

 

1) Jula Fabiszewska    Na Krawedzi (Pologne)

5099940442822_600

 Image de prévisualisation YouTube

 Nie zatrzymasz mnie

 

 

2) Amy Macdonald    Life in a Beautiful Light (Ecosse)0060253704296_600

 

Image de prévisualisation YouTube

Pride

 

 

3) Loreen  Heal (Suède)

Loreen+-+Heal+album

 Image de prévisualisation YouTube

Euphoria

 

 

4) Funda    Moda (Turquie)

funda-moda

 Image de prévisualisation YouTube

Güneşim

 

 

5) Djena    Da Vidq Kavko E  (Bulgarie)

270011_466341763409798_1531380293_n

 Image de prévisualisation YouTube

Obicham Te I Tolkova

C’est Jula la grande gagnante de l’année.  Son disque m’a plu dès les dix premières secondes de Nie zatrzymasz mnie, single écouté pour la première fois en Août 2012. Coup de foudre immédiat pour la voix et pour cette chanson. L’album a suivi. Même si la pochette est vraiment pas terrible, je n’ai quasiment rien à jeter. Les titres s’enchaînent avec une parfaite homogénéité. L’ancienne candidate d’un télé-crochet national sort un premier disque à 20 ans qui a le son pêchu du rock’n'roll et la tendresse particulière des ballades pop romantiques. Parfois les deux s’entrechoquent pour le meilleur. C’est le cas pour le single Kiedyś odnajdziemy siebie. A côté de cela, Tylko Ty en intro,   Błądzę , Bilam, ou Za każdym razem . Et le superbe Lepszy dzień avec son piano en intro pour clôre. Pour l’anecdote, la très jeune chanteuse polonaise porte une clé de sol en tatouage sur sa cheville droite. Et j’ai complètement craqué en plus de son talent d’interprète pour son beau regard bleu !

Amy Macdonald m’a également beaucoup convaincu avec son plus bel album à ce jour, même si son premier recelait également des perles mélodiques, tel que le morceau devenu classique Mr Rockn’roll. La jeune écossaise va à l’essentiel, convoque les émotions et la tradition folk, et nous livre des compositions inspirées, dont le génial The Game. Accros the Nile, Pride, 4th of July (et son clip hommage/clin d’oeil à l’Amérique) ont su trouver leur public. Tandis que Slow it down a légitimement fait office de single propulseur. Amy ne manque pas de talent et le prouve avec ce disque entraînant, posé, acoustique et robuste à la fois.

Loreen est la plus grande surprise dance de l’année. Elle signe le disque le plus réussi, carré, bien produit dans le genre de ces trois dernières années. Ce n’était pas qu’un feu de paille et pas qu’un simple éclat de Mai 2012, lorsqu’elle remporta haut la main en mettant à mal la concurrence le concours de l’Eurovision grâce à son titre Euphoria. Très bien classée partout en Europe, il n’y a qu’en France que l’album n’a pas rencontré le succès escompté. Pourtant le disque renferme quelques pépites : Sidewalk, Crying out my name, My heart is refusing me, Sober. La rythmique constante, la voix posée de la chanteuse, la quasi absence d’autotune, la qualité du son et de la production sont pour beaucoup dans cette franche réussite.

Funda est une belle découverte turque. La jeune femme a elle aussi sorti cette année son premier disque. Si le single en anglais Stand Up avait de quoi dérouter par sa gémellité avec l’univers musical de Rihanna (voix, pose, vidéo), les autres morceaux sont plus originaux et surtout chantés dans la langue natale de la chanteuse : en turc. Ainsi Gunesim, Dinle, Deli et Beni sont très accrocheurs et participent à la dynamique d’un album certes calibré mais aussi assez pétillant et frais pour une pop turque qui n’a pas manqué de sorties (Gülden Mutlu, Nükhet Duru, Sila, Demet Akalin, Ebrü Gundes, Zara, Öykü Gürman , Ebrü Yasar, etc) . Pas énormément de titres (8) mais après celui de Loreen le meilleur disque pop/dance de l’année.

Djena n’est pas une révélation, mais elle s’inscrit toujours comme une artiste pop qui compte, deux ans après son dernier album Ne znaesh koia sym. Cela fait deux ans et demi que je la suis et elle ne m’a jamais véritablement déçu. Avec son nouveau disque, elle a certes repris quelques uns des standards qui figuraient déjà sur son précédent album, mais elle la enrichit de six titres qui sont des tubes imparables. Avec Preslava, Djena continue de distiller une pop accessible et parvient à élargir son public de fans aux anglais.

 

Funda : premier disque

Funda : premier disque dans Turquie Penti_reklam_filmi__7__675573337

Elle s’appelle Funda. Elle est née en Turquie il y a seulement 22 ans et a grandi en Belgique. Elle avait sorti un premier single en 2011 intitulé Stand Up. Un single dont l’air ressemble étrangement à ce qu’a pu produire dernièrement Rihanna et Christina Aguilera : son, image, gestuelle et voix. Un single très (trop) classique voire banal, même si cela semble avoir été un point de passage obligé pour se faire reconnaître, ce que je reconnais sans problème. Mais voilà, l’artiste turque avait d’autres cordes à son arc et le démontre un an plus tard, en sortant son premier disque, intitulé Moda. Cette fois c’est du sérieux et certains des titres sont exactement ce que j’aime en musique pop (Deli et Beni, Moda).

A l’exception d’un titre chanté en anglais, le reste l’est en turc et ça ne se rapproche pas forcément du dernier disque en date de Demet Akalin, et c’est moins mélo que Göksel qui a sorti Bende Bi’ask Var cette année. Les mélodies sont faites pour entrer dans les esprits, et surtout ce premier disque pourrait être un EP, car il ne contient que six titres, dont Stand Up. Stand Up est d’ailleurs plus réussi en acoustique (voir vidéo ci-dessous) plutôt que dans le clip original qui reprend tous les clichés du r’n'b américain à un tel point que l’on pourrait penser à une parodie : aucune identité traditionnelle dans ces images et la voix, à l’inverse de autres titres du disque, bien plus réussis.

525560_480288675325040_1069052503_n dans Turquie

Voilà donc un album qui fait concurrence à Göksel et Izel (Aşk En Büyüktür Her Zaman) pour le titre d’album turc de l’année.

La pochette de l’album de Funda

560746_480303211990253_1399062177_n

 

560351_480288535325054_1365625332_n

61101_480288608658380_169283972_n

Funda court vers son succès

Image de prévisualisation YouTube

Moda

Image de prévisualisation YouTube

Deli et Beni

Image de prévisualisation YouTube

Stand up

La même chanson, mais en acoustique

Image de prévisualisation YouTube

A l’affiche d’une pub

Image de prévisualisation YouTube

 

La liste des chansons du disque :

  1. Boşver
  2. Deli Et Beni
  3. Moda
  4. Nerdesin
  5. Güneşim
  6. Stand Up
  7. Boşver (Vivaraks Remix)
  8. Moda (Dj Eyüp Remix)
  9. Stand Up (Dj Frank Remix)
Le clip de Boşver devrait bientôt être dévoilé car il a été tourné ces dernières semaines.



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...