Résultat pour la recherche 'funda moda'

Clips turcs

Clips turcs dans Turquie Lets-ReSTycle-RelatedAtiye-Deniz-For-Vogue-Turkey-June-2013-915x653

Alors que les températures risquent désormais de descendre très vite dès la semaine prochaine et que l’été indien semble définitivement parti, voici l’occasion de se payer encore quelques rayons de soleil et de couleurs. Il ne s’agit pas des nouveautés de Sila ou Funda interprète des formidables Deli Etbeni  et Moda mais des clips de Aferin, Bana Ozel, ainsi que la découverte Atiye.

Aferin nous ballade dans des rues piétonnes avec justement des couleurs que l’on retrouve sur les murs, les marches des escaliers, et aussi des ongles de la chanteuse, colorés sur des tonalités jaunes bleues ou encore vertes.

Image de prévisualisation YouTube

Çağrı

Ambiance bien différente, plus intimiste, couleurs plus sombres et atmosphère plus automnale avec Bana Ozel et son titre Doga

Image de prévisualisation YouTube

Atiye elle propose une chorégraphie dans des décors épurés (belle instrumentation classique). Une origine instrumentale qui trouve sa source dans le Moyen-Orient, en particulier au niveau des paroles (habibi étant le mot arabe désignant communément un « chéri », « un amoureux » ou pour dire « mon amour » en s’adressant à un homme, alors que le mot habibati sera utilisé pour désigner une « chérie » ou « amoureuse »)

Image de prévisualisation YouTube

Ya Habibi

 On peut retrouver les dernières nouveautés turques à l’adresse myuap

Gülşen : son album Beni Durdusam Mi

Gülşen : son album Beni Durdusam Mi dans Turquie Glen+image

Si 2012 était l’année de Demet Akalin, de Funda qui sortait son premier disque Moda et de Sila (entre autres, car l’année fut particulièrement riche pour la musique pop turque), 2013 est celle du retour de Gülşen qui a commencé sa carrière en 1995. La chanteuse vient de sortir Beni Durdusam Mi, promu par le single Yatcaz Kalkcaz Ordayım.  Tout aussi dance sinon plus que celui de Funda, l’album pourra éventuellement irriter les oreilles non habituées à ce genre de son, qui avec Saklandım İzlerinde lorgne très clairement du côté de Demet Akalin, à tel point qu’on pourrait jurer que ce titre est tiré de son dernier disque.

Image de prévisualisation YouTube

Yatcaz Kalkcaz Ordayım

Image de prévisualisation YouTube

Saklandım İzlerinde

Néanmoins la chanteuse est aussi capable de sortir des morceaux comme Kardan Adam ou Yalanlar Çok Güzel beaucoup plus traditionnels dans l’âme.

Image de prévisualisation YouTube

Dans la même tonalité acoustique on retrouve  Yalanlar Çok Güzel

Image de prévisualisation YouTube

FD6A3080z dans Turquie

Funda et Sila : nouveaux clips

Funda et Sila : nouveaux clips dans Turquie funda

Funda

Je ne m’attendais pas du tout à cela. Funda a dévoilé son clip de Yeni extrait de son premier album Moda sorti en 2012.

Deli et Beni était le premier single, et Yeni le second.

Dans un univers assez torturé, avec filtres, ampoules qui grillent et surtout maquillage dessinant des paupières charbonneuses, la jeune artiste turque évolue sur sa musique dynamique. Je ne sais pas encore si j’aime ou pas du tout. Mais c’est certain : elle me prend à contre-pied sachant que j’attendais plutôt un clip joyeux et entraînant à l’image de la petite pub qu’elle avait tourné.

http://www.dailymotion.com/video/xx0z6i

Yeni

Sila, elle de son côté fait dans la sobriété de papier glacé, pluie fine battante sur la vitre, élégance et naturel rehaussés de quelques touches de mascara. Un clip soigné et plaisant.

Image de prévisualisation YouTube

Zor Sevdiğimden

600full-sila-gencoglu dans Turquie

Top Musical 2012 (1ère partie)

Top Musical 2012 (1ère partie) dans Actualités photo_verybig_17478

Djena

L’heure des bilans encore et toujours (j’aime l’exercice, je m’y plie donc volontiers).

Après les clips, voici l’heure du bilan musical albums.

Des heures et des heures d’écoutes, des découvertes importantes, des petites princesses de la pop, des coups de coeur, des premiers albums très prometteurs, des stars sur le retour après plus de vingt cinq ans de carrière, des talents qui se confirment ou qui naissent. Et surtout des artistes venus des quatre coins du monde qui livrent des albums tour à tour convaincants, beaux, troublants, pêchus, romantiques, à fleur de peau, etc.

L’année 2012 a été à mes oreilles un très bon cru. Pas un cru exceptionnel, pas de ces années comme 2002 ou 1995 qui avaient été pour moi très importantes, mais néanmoins, je ne peux faire la fine bouche devant ces artistes qui m’ont apporté cette année de quoi me divertir et parfois me régaler de mélodies et de chansons accrocheuses.

funda-moda dans Actualités

Funda

Il n’y a pas trace de Frank Ocean, Grimes, The XX, Grizzly Bear, Tame Impala, Alt-J tout simplement parce que je n’ai pas apprécié/aimé/accroché plus que cela même s’ils reviennent dans 80 à 90% des tops des magazines spécialisés. Mon coeur s’est tourné davantage vers l’Europe de l’Est/Europe du Nord/Amérique du Nord et du Sud pour ce qui m’a le plus touché/ému/interloqué/convaincu.

Voici donc la première partie du top musical 2012, top fait avec la plus grande des subjectivités et sans prétention aucune. Ces avis ne sont bien évidemment que personnels et ce classement reflète mes opinions et goûts personnels. Les albums que je mets en avant sont ceux que je chéris/aime et que j’avais envie de mettre en lumière, de la façon la plus modeste qui soit.

5460924fa203e4a205a2b33c216d411eJula Fabiszewska

Tant mieux néanmoins si d’autres personnes s’y retrouvent et si certains disques arrivent à faire l’unanimité. Certains artistes sont faits pour faire converger les opinions plutôt que de les écarter, même si le débat et parfois même la polémique ont aussi leur place et leur importance. Il a fallu faire certains choix (pas possible de mettre quatre ou cinq albums finlandais par exemple, bien que l’idée m’ait un moment effleuré l’esprit) mais globalement il n’a pas été si difficile d’établir ce top. Et puis on pourra même se laisser aller au jeu de mots facile avec Loreen et son album Heal en repensant à la chanteuse des Fugees.

Je vous invite par ailleurs à consulter le top musical 2012 de l’ami Anorya à l’adresse ci dessous :

http://dvdtator.canalblog.com/tag/bilans

 

 

Le top musical 2012 albums

 

1) Jula Fabiszewska    Na Krawedzi (Pologne)

5099940442822_600

 Image de prévisualisation YouTube

 Nie zatrzymasz mnie

 

 

2) Amy Macdonald    Life in a Beautiful Light (Ecosse)0060253704296_600

 

Image de prévisualisation YouTube

Pride

 

 

3) Loreen  Heal (Suède)

Loreen+-+Heal+album

 Image de prévisualisation YouTube

Euphoria

 

 

4) Funda    Moda (Turquie)

funda-moda

 Image de prévisualisation YouTube

Güneşim

 

 

5) Djena    Da Vidq Kavko E  (Bulgarie)

270011_466341763409798_1531380293_n

 Image de prévisualisation YouTube

Obicham Te I Tolkova

C’est Jula la grande gagnante de l’année.  Son disque m’a plu dès les dix premières secondes de Nie zatrzymasz mnie, single écouté pour la première fois en Août 2012. Coup de foudre immédiat pour la voix et pour cette chanson. L’album a suivi. Même si la pochette est vraiment pas terrible, je n’ai quasiment rien à jeter. Les titres s’enchaînent avec une parfaite homogénéité. L’ancienne candidate d’un télé-crochet national sort un premier disque à 20 ans qui a le son pêchu du rock’n'roll et la tendresse particulière des ballades pop romantiques. Parfois les deux s’entrechoquent pour le meilleur. C’est le cas pour le single Kiedyś odnajdziemy siebie. A côté de cela, Tylko Ty en intro,   Błądzę , Bilam, ou Za każdym razem . Et le superbe Lepszy dzień avec son piano en intro pour clôre. Pour l’anecdote, la très jeune chanteuse polonaise porte une clé de sol en tatouage sur sa cheville droite. Et j’ai complètement craqué en plus de son talent d’interprète pour son beau regard bleu !

Amy Macdonald m’a également beaucoup convaincu avec son plus bel album à ce jour, même si son premier recelait également des perles mélodiques, tel que le morceau devenu classique Mr Rockn’roll. La jeune écossaise va à l’essentiel, convoque les émotions et la tradition folk, et nous livre des compositions inspirées, dont le génial The Game. Accros the Nile, Pride, 4th of July (et son clip hommage/clin d’oeil à l’Amérique) ont su trouver leur public. Tandis que Slow it down a légitimement fait office de single propulseur. Amy ne manque pas de talent et le prouve avec ce disque entraînant, posé, acoustique et robuste à la fois.

Loreen est la plus grande surprise dance de l’année. Elle signe le disque le plus réussi, carré, bien produit dans le genre de ces trois dernières années. Ce n’était pas qu’un feu de paille et pas qu’un simple éclat de Mai 2012, lorsqu’elle remporta haut la main en mettant à mal la concurrence le concours de l’Eurovision grâce à son titre Euphoria. Très bien classée partout en Europe, il n’y a qu’en France que l’album n’a pas rencontré le succès escompté. Pourtant le disque renferme quelques pépites : Sidewalk, Crying out my name, My heart is refusing me, Sober. La rythmique constante, la voix posée de la chanteuse, la quasi absence d’autotune, la qualité du son et de la production sont pour beaucoup dans cette franche réussite.

Funda est une belle découverte turque. La jeune femme a elle aussi sorti cette année son premier disque. Si le single en anglais Stand Up avait de quoi dérouter par sa gémellité avec l’univers musical de Rihanna (voix, pose, vidéo), les autres morceaux sont plus originaux et surtout chantés dans la langue natale de la chanteuse : en turc. Ainsi Gunesim, Dinle, Deli et Beni sont très accrocheurs et participent à la dynamique d’un album certes calibré mais aussi assez pétillant et frais pour une pop turque qui n’a pas manqué de sorties (Gülden Mutlu, Nükhet Duru, Sila, Demet Akalin, Ebrü Gundes, Zara, Öykü Gürman , Ebrü Yasar, etc) . Pas énormément de titres (8) mais après celui de Loreen le meilleur disque pop/dance de l’année.

Djena n’est pas une révélation, mais elle s’inscrit toujours comme une artiste pop qui compte, deux ans après son dernier album Ne znaesh koia sym. Cela fait deux ans et demi que je la suis et elle ne m’a jamais véritablement déçu. Avec son nouveau disque, elle a certes repris quelques uns des standards qui figuraient déjà sur son précédent album, mais elle la enrichit de six titres qui sont des tubes imparables. Avec Preslava, Djena continue de distiller une pop accessible et parvient à élargir son public de fans aux anglais.

 

Gülden, Nukhet, Sila, Demet : nouveautés turques

Gülden, Nukhet, Sila, Demet : nouveautés turques dans Turquie oyku-gurman Öykü Gürman

Le moins que l’on puisse dire c’est que 2012 est une année faste pour la pop turque. 

Les nouveautés abondent en cette fin d’année, et c’était déjà le cas en début et milieu avec les sorties de Göksel Demirpençe et Özge Fışkın.

Entres les albums et les singles, il y a de quoi faire.

C’est le cas pour Gülden Mutlu, Nükhet Duru, Sila, Demet Akalin (qui a sorti un 16 titres !), Ebrü Gundes, Funda bien sûr dont j’avais parlé il y a quelques semaines pour la sortie de son premier disque Moda, Zara, Öykü Gürman , Ebrü Yasar, et Yalan. Rien que ça.

Ebrü Yasar

Image de prévisualisation YouTube

Ağlayamıyorum

Ebrü Gundes

Image de prévisualisation YouTube

Yaparım Bilirsin

 Öykü Gürman

Image de prévisualisation YouTube

 Yalan Gözlerin

Image de prévisualisation YouTube

Bir sözüne

Image de prévisualisation YouTube

Adı yok hala

Demet Akalin

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Nasip Değilmiş

Zara

Image de prévisualisation YouTube

Dilenci Orhan Gencebay Ile Bir Ömür

Gülden Mutlu

Image de prévisualisation YouTube

Unutamam Dedin

Le clip

Image de prévisualisation YouTube

Nükhet Duru, la légende revient aussi avec son disque Tam Zamaninda. Un album qui a été en partie écrit par une autre légende vivante, Sezen Aksu. L’album s’ouvre sur un chef-d’oeuvre, Dikine Dikine

Image de prévisualisation YouTube

Dikine, Dikine

Sila revient elle avec le disque Vaveyla

Image de prévisualisation YouTube

 

 

12



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...