• Accueil
  • > Recherche : gorbicz anita

Résultat pour la recherche 'gorbicz anita'

Page 3 sur 5

Handball féminin : le titre européen pour Györ !

Handball féminin : le titre européen pour Györ ! dans Actualités 197683_553139701404613_1390678693_n

Il n’y a pas que le foot et le PSG dans la vie. Il y a aussi le handball, en particulier le handball féminin qui atteint depuis quelques années des sommets. Sans doute parce que les meilleures joueuses du monde évoluent en Europe dans des clubs aussi prestigieux que Györ ou Larvik, justement les deux clubs à s’être retrouvés le week-end dernier à Veszprém pour la finale de la Ligue des Champions féminine, point d’orgue d’une saison largement dominée par ces deux clubs mais aussi celui de Vâlcea dans lequel évolue Cristina Neagu, révélée à l’Euro en 2010.

Le public était au rendez-vous dans une ambiance électrique. Pour couper court, le favori l’a emporté, Györ remportant le trophée, sur un score que je vous laisse néanmoins découvrir au bout des 2heures 19 de cette vidéo, au bout du suspens sur un pénalty qui a fait basculer le match à 1 minute de la fin, à l’image de la saison de Györ : monumentale et perfectionniste. C’est aussi une sacrée revanche pour le club de Györ qui a disputé sept finales mais qui n’avait pour le moment pas obtenu le Graal européen. C’est désormais chose faite et ça me fait très plaisir parce que l’équipe de Györ est une très belle équipe (invaincue dans le championnat hongrois depuis trois ans) !

Image de prévisualisation YouTube

La finale de la Ligue des Champions féminine

A noter que ce match a permis de retrouver en finale deux des meilleures joueuses du monde, à savoir Anita Görbicz qui a fait vaciller l’applaudimètre et le cœur des supporters, Gro Hammerseng, qui n’avait pas joué durant un an avec son club de Larvik. C’est un retour remarqué pour cette grande joueuse qui a permis à son équipe nationale, la Norvège de remporter tous les grands titres majeurs jusqu’en 2010 au moment où elle a commencé à se retirer des terrains pour prendre beaucoup plus de temps auprès de sa fiancée et de son bébé né en 2012.

 dans Actualités

Anita Görbicz soulève le trophée européen

On ne peut qu’être fiers également de voir la France représentée dans cette équipe de Györ grâce à Raphaëlle Tervel, capitaine historique des bleues, qui a joué à l’international depuis 2003  et qui a su garder le groupe français dans sa cohérence jusqu’à sa retraite (?) londonienne.

Sur le papier comme sur le terrain Györ est une équipe qui impressionne : en plus d’Anita Görbicz qui est l’icône du club (et de la Hongrie dans ce sport), on peut compter sur nombre de joueuses de grand talent comme Heidi Løke, Aniko Kovacsics, Jovanka Râdicevic, la gardienne Katrine Lunde, etc.

De plus j’ai appris l’arrivée prochaine de la Monténégrine Katarina  Bulatovic au sein du groupe de Györ et le retour d’Ágnes Hornyák.

Katarina Bulatovic

Radics Gigi : Nouveau single

Radics Gigi : Nouveau single dans Hongrie 45530_radics640Les hongrois ont pour habitude de mettre le nom avant le prénom comme par exemple Görbicz Anita pour Anita Görbicz à la française.

En Hongrie, Radics Gigi s’est faite un nom depuis six mois après deux singles remarqués à 16 ans à peine. En 2012 elle participe à l’émission Megasztár 6, l’équivalent chez nous de La Nouvelle Star et gagne le droit de sortir un premier album. De cet album est extrait le titre Vadonatúj érzés. Ce titre fait un carton en Hongrie. Mais comme la jeune chanteuse sait aussi qu’elle peut toucher un plus large public, elle sort une version (beaucoup moins percutante à mon sens) en anglais, intitulé Daydream. L’anglais remplace ainsi le hongrois.

3vf294yr dans Hongrie

La version originale, en hongrois

Image de prévisualisation YouTube

La version anglaise, adaptée aux exigences internationales

Image de prévisualisation YouTube

Le single le plus récent de l’artiste est Úgy fáj

Image de prévisualisation YouTube

Pour l’anecdote lors de l’émission, la jeune Gigi Radics a chanté avec Burgess Benji. Ce dernier est arrivé en bonne place, suffisamment pour se voir offrir un single. Il a sorti le titre Pont így jó

Image de prévisualisation YouTube

1208-szakitott-a-megasztar-parja-radics-gigi-es-burgess-benji

Icône : Anita Görbicz.

Icône : Anita Görbicz. dans Hongrie d0006B1365d862375b074

« Icône » c’est une petite rubrique pour parler des personnes publiques, artistes, sportifs qui comptent énormément à mes yeux. Davantage que des idoles, ce sont les personnes qui représentent un peu des repères, des personnes que j’admire et qui sont porteuses de certaines des valeurs fondamentales pour moi.

Le premier « Icône », est consacré à la handballeuse hongroise Anita Görbicz.

J’ai commencé à m’intéresser très sérieusement au handball quand en 1995, la France est devenue championne du monde en Islande pour la première fois. A l’époque on appelait les Bleus les « Barjots », avant que ceux-ci soient nommés les « Experts » des années plus tard.

En 1999, l’équipe féminine cette fois est devenue vice-championne du Monde, puis championne du monde pour la première fois en 2003 (et pour l’instant elle n’a pas récidivé). C’était l’époque des Rolland-Pecqueux et Nicolas.

Pour en revenir à Anita Görbicz, on peut dire que sa vie a été constamment rythmée par les terrains de hand. Elle nait le 13 mai 1983 en Hongrie dans la ville de Veszprém, surnommée « La ville des reines ». A 10 ans, elle commence à pratiquer le handball. Elle commence alors sa carrière dans un club qu’elle n’a jusqu’à présent pas quitté, et dans lequel elle évolue depuis bientôt 23 ans. C’est le club de Györ qui aujourd’hui possède le plus gros budget européen et parmi les meilleures joueuses européennes et mondiales. Par exemple Löke, pivot de légende dans l’équipe de Norvège joue aussi à ce poste à Györ. Radicevic de l’équipe du Monténégro également.

5715084783_21d3aa1f8e_z dans HongrieAnita Görbicz en club avec Györ en 2008

L’enfant Görbicz montre des dispositions étonnantes pour son très jeune âge et à 13 ans elle intègre l’équivalent français de l’équipe féminine des minimes.  Joueuse animée d’un extraordinaire potentiel technique, elle développera durant les dix ans à venir un sens inné du jeu, jouant très souvent en qualité de meneuse de jeu (poste de demi-centre) et parfois à Györ en tant qu’ailière gauche. Elle est aujourd’hui mondialement reconnue pour son tir à la hanche à 9 mètres et également pour sa qualité de tir au jet de 7 mètres qui en fait une des meilleures si ce n’est la meilleure dans ce domaine. Elle rate rarement ce qui est l’équivalent d’un « pénalty » au foot. Surtout, elle développe et perfectionne un jeu de transition reposant sur un formidable toucher de balle, tout en finesse et élégance, remarquable de puissance et un jeu d’intervalles que l’on peut rapprocher de celui de Gro Hammerseng, ses « un contre un » laissant souvent les défenses désarçonnées par sa rapidité.

La jeune hongroise trouve naturellement sa place à partir de 2003 dans l’équipe nationale. Elle y occupe un poste qu’elle occupera quasiment tout le temps en devenant très vite une joueuse incontournable. Bien sûr, dans un jeu collectif, tout ne repose pas que sur elle, mais c’est sa vision de jeu qui amène aussi aux exploits individuels et aux prises de risques de ses coéquipières. Il existe de très nombreuses vidéos en ligne sur ses talents, et pour tout dire son génie. Il ne s’agit pas ici de toutes les reproduire. Néanmoins, en fixant des dates clés, cela permet de connaître les étapes importantes de sa carrière dans un club qu’elle chérit et qui en retour lui a permis de se construire une notoriété internationale.

gorbicz

Probablement une des premières photos connues d’Anita Görbicz adulte à Györ vers 2000-2001

gorbicz-anita_1_1La même, un an plus tard

Ses débuts en équipe nationale en 2003 l’amènent à la fois à connaître une ascension fulgurante mais aussi une désillusion terrible qui paradoxalement amènera la France à devenir championne du Monde au détriment des Magyars. Lors de la finale, elle commet une faute dans les ultimes secondes du match. Elle est alors exclue pour 2 minutes et permet à la France d’arracher les prolongations. Sur le banc elle assiste au jeu des françaises qui reprennent l’avantage et remportent le match. Sans réécrire l’histoire, il est certain que sa faute a fait basculer la rencontre, et que sans cela, la Hongrie aurait pu devenir championne du monde.

hunnor640Anita à la lutte avec la très jeune Breivang au Championnat d’Europe 2004.

Néanmoins le sélectionneur lui a redonné sa chance très rapidement et elle fait partie de la sélection nationale au championnat d’Europe de 2004 ainsi qu’aux JO à Athènes, où à 21 ans elle éblouit par son charisme et sa facilité déconcertante à déstabiliser les défenseurs. La « brindille » comme on la surnomme a néanmoins un bras droit extraordinairement puissant quand il le faut, notamment à la prise de tir à 9 mètres. Les tirs coin long en lucarne sont une de ses spécialités de même que la roucoulette (mouvement rapide du poignet qui permet de donner l’effet au ballon qui semble partir à côté du but pour finalement y entrer), et elle s’amuse également à effectuer des kung-fu (saut en hauteur en suspension aux 7 mètres en reprenant le ballon directement) ou bien en tour complet sur elle-même. C’est également une passeuse exceptionnelle

Image de prévisualisation YouTube

 

20121205-noi-kezilabda-magyarorszag-nemetorszag-gorbicz-anitaPresque dix ans après le Championnat d’Europe 2004, ici au Championnat d’Europe 2012

Des vidéos illustrant son parcours en 2004

Image de prévisualisation YouTube

Une vidéo compilant l’évolution de son jeu entre 2004 et 2008 dans les grandes compétitions

Image de prévisualisation YouTube

En 2005 elle est élue joueuse de l’année par l’IHF après avoir été élue meilleure joueuse du Mondial. Une double performance et une double récompense à  22 ans seulement.

Image de prévisualisation YouTube

Les meilleurs moments du championnat 2007-2008

Image de prévisualisation YouTube

D’autres très beaux moments de 2007

Image de prévisualisation YouTube

Ses buts lors de l’Olympiade de 2008 à Pékin.

Image de prévisualisation YouTube

 

lMoment de détente

Entre 2005 et 2008 elle sera trois années de suite championne de Hongrie avec Györ.

C’est l’année 2008 qui marque un tournant décisif dans sa carrière. Elle participe aux JO en équipe nationale et en Ligue des Champions 2008-2009, elle hisse son équipe de Györ en finale. Malchance : elle est blessée avant la finale qu’elle ne peut disputer et que son équipe perdra d’un petit but. Mais son jeu mûrit encore et atteint des sommets.

A ce moment-là la Hongrie joue ses derniers matchs avant une période de disette qui la privera de grandes compétitions entre 2010 et 2012. Görbicz ne participera malheureusement pas au Championnat d’Europe 2010 durant lequel s’illustrera la roumaine Cristina Neagu et la Roumanie terminant à la troisième place.

10_o_GorbiczVicze7-CZUn autre moment de détente pour la joueuse.

 

La joueuse s’illustre une fois de plus en Ligue des Champions en 2009-2010

Image de prévisualisation YouTube

Ce sera également le cas en 2010-2011

Image de prévisualisation YouTube

Parfois critiquée pour sa propension à faire beaucoup lors des fautes des défenseurs adverses, je pense néanmoins que les châtaignes et autres coups à la gorge qu’elle a pu prendre au cours de sa carrière laissent peu de doute sur la douleur qu’elle a pu ressentir à certains moments. On dit aussi des grandes joueuses qu’elles savent aussi jouer de l’exagération ou jouer sur leur expérience pour faire siffler des fautes déterminantes.

anita-gorbicz-handball-500x925

Avec le maillot de l’équipe de Györ

La grande satisfaction de Görbicz et de ses coéquipières après avoir été privées de compétitions pendant deux années, c’est d’avoir participé et obtenu une belle troisième place au championnat d’Europe de décembre 2012. Görbicz y a été déterminante notamment face à la Roumanie, mais assez décevante face à la Norvège en demi. Tomori n’a pas été beaucoup plus brillante. En revanche elle a sorti un très beau match contre la Serbie pour la troisième place après une prolongation disputée.

Une compilation de quelques uns de ses plus beaux buts.

Image de prévisualisation YouTube

Une autre compilation

Image de prévisualisation YouTube

 

Toutes proportions gardées, Anita Görbicz est au handball, à Györ et à la Hongrie ce que Lionel Messi est au football et au FC Barcelone.

Elle est une célébrité nationale en Hongrie, symbole et emblème d’une jeunesse sportive hongroise qu’elle représente par le sport mais aussi les médias, la pub. Elle signait son nouveau contrat jusqu’en 2017  il y a quelques mois  avec le club de son coeur et de son génie auquel elle est toujours restée fidèle.

gorbicz%2B3

J’ai passé des heures et des heures à la regarder jouer, à admirer sa technique, et à deviner aussi une empathie et une gentillesse chez elle, de ce qui ressort de ses interviews et de ces petits moments comme lorsqu’elle s’amuse sur le bord d’un terrain avec un enfant.

anita-gorbiczAnita, reine des podiums

Gorbicz_Anita_ovodaban_mesel_600Anita Görbicz dans une école.

Image de prévisualisation YouTube

Il y a un site d’un fan, formidable par la richesse de son contenu

http://www.gorbeforever.hu

 

 

 

 

Euro de handball féminin 2012 : journée 10

Euro de handball féminin 2012 : journée 10 dans Actualités 148143_524204220938160_2095506627_n

 

 

 

 

 

 

On reparlera du match Serbie-France de cette fin d’après-midi et de la défaite des françaises 18-17

Place au dernier match du tour principal entre la Hongrie et la Russie, en direct ici 

http://allsport-live.ru/eng/tv.php?channel=55677

La Hongrie est déjà qualifiée pour la demi-finale, et affrontera dans un match qui s’avère explosif et très difficile, la Norvège de Haraldsen.

 

MAJ à 21h23 : C’est quasiment sûr, à moins d’un gros retournement de situation, la Russie va s’imposer dans ce match sans enjeux pour les hongroises qui affronteront donc la Norvège samedi pour une toute autre paire de manches. 21-26

MAJ à 21h12 : Les hongroises n’y sont plus. Elles ne jouent clairement plus pour la qualification déjà acquise et laissent des espaces dans la défense. Les russes contre-attaquent et réussissent tout en attaque face à une Herr bien loin de ses performances passées. L’avantage est net pour la Russie avec un +7 (21-14). Dès la troisième minute de jeu les hongroises ont semblé lâché du leste et laissé jouer les russes. Görbicz est désormais sur le banc de touche.

MAJ à 20h55 La Russie mène d’un +2, mais Görbicz après avoir raté un jet de 7 mètres un peu plus tôt dans la partie a inscrit un des plus beaux but de cet Euro : un superbe kung-fu à six mètres en suspension. 13-11 pour la Russie.

MAJ à 20h42 : Les Hongroises pour le moment n’y sont pas et jouent clairement à 50%. La régularité dans la précision des passes, et l’initiative individuelle de Görbicz reste impressionnante tandis que ses coéquipières semblent prendre moins de plaisir et d’engagement à jouer qu’elle. Même si elle vient de rater (magnifiquement) un jet de 7 mètres.

12-7 pour la Russie.

MAJ à 20h36 :Görbicz marque un but sur un jet de 7 mètres. Bulath fait pour le moment pas mal de fautes en défense. Les Russes toujours devant à 12 minutes de la fin de la première période, 8-6

MAJ à 20h31: La Russie mène. Les Hongroises n’ont pas un jeu très engageant pour le moment et laissent les russes déployer leur jeu en attaque placée. Les Russes sont devant au score avec un avantage de +2 -7-5). Anita Görbicz est entrée en jeu.

MAJ à 20h21 : La Hongrie ouvre le score grâce à un but de Tomori, suspendue lors du match contre la Roumanie qui revient dans les rangs hongrois. Görbicz est pour l’instant sur le banc et devrait rentrer dans quelques minutes (schéma de jeu classique). Bodi, Vesten,Szabo sont aussi sur le terrain. Herr est dans le but hongrois (Eva Kiss ne commence pas).

2-2 entre les deux équipes et attention au bras droit de Postnova (une des dernières joueuses de la génération russe victorieuse de l’Euro en 2010).

Unique : un clip en l’honneur d’Anita Görbicz

Unique : un clip en l'honneur d'Anita Görbicz dans Hongrie Lastfm_Unique

De fil en aiguille, en recherchant une vidéo d’Anita Görbicz par rapport à son arrivée dans l’équipe nationale de handball féminin de Hongrie, j’ai découvert cette petite vidéo faite par une fan, sur une musique de Unique, un groupe hongrois. J’aime beaucoup les synthés et je trouve le mariage d’images et de sons issus de différentes périodes de la carrière de la joueuse réussi.

Incidemment, cela démontre la popularité immense de la joueuse en Hongrie, véritable institution nationale.

A regarder en plein écran :

Image de prévisualisation YouTube

 

12345



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...