• Accueil
  • > Recherche : javiera mena

Résultat pour la recherche 'javiera mena'

Page 4 sur 6

Julieta Venegas

Julieta Venegas dans Mexique jvenegas-0402-620x354

J’aime beaucoup la musique du Chili, essentiellement la musique pop que j’ai découvert il y a quelques années, portée en étendard par l’artiste Javiera Mena, même si elle n’est pas la seule entourée de Francisca Valenzuela et Denise Rosenthal (la sosie chilienne de l’actrice Adèle Exarchopoulos), entre autres. J’aime le peuple chilien, j’ai rencontré plusieurs personnes originaires de ce pays, toutes adorables. Mais je ne connaissais pas encore la musique de Julieta Venegas avec ce chef-d’oeuvre, intitulé Te Vi. Julieta Venegas n’est pas chilienne elle mais mexicaine.  Cela ne change rien à son talent.

Image de prévisualisation YouTube

Te Vi

Duos électro français

Duos électro français dans France

L’année dernière, un vent de fraîcheur a soufflé sur la pop française, avec l’émergence ou la confirmation de groupes et artistes en solo qui nous ont régalé de leur singles, de leurs albums, et plus prosaïquement de leurs mélodies, que l’on a chanté/fredonné, avec ces chansons qui nous sont restées dans la tête (ah, le fameux « Embrasse-moi » de Pendentif) et qui ont figuré dans quasiment tous les tops, que ce soit des blogueurs mélomanes, amateurs ou presse professionnelle en marquant la chanson française au sens large du terme. J’avais, à cette occasion, abordé cette nouvelle vague française ici

Cette année, outre les révélations Owlle, Camp Claude, Auren, Loane, La Féline, Lou Marco, ou encore Billie, c’est aussi, semble-t-il l’année des duos. Héritage bardé d’étoiles, de sons hypnotiques façon Elli & Jacno ? Sans doute. Et il  y a pire référence. Ce sont surtout des duos mixtes composés (honneur aux dames) d’une fille et d’un garçon qui font leurs études ensemble, se sont connus plus jeunes et ont développé une passion commune pour la musique.

campclaude-image-ddl-tt-width-604-height-350-crop-1 dans France

Camp Claude

poom

Poom

Et pour évoquer cette importance du duo à la française, je vais citer quelques exemples qui me paraissent très évocateurs de ce que la scène de l’électro (avec des différences mélodiques, des influences et des inspirations diverses selon les concerné/es) française propose de plus enthousiasmant et créatif à l’heure actuelle.

Caspian Pool : Une électro synthpop scintillante, qui emprunte même au disco, porté par le génial single Hot, son clip dans une patinoire (avec un livreur de sushis) et une belle inventivité

banniere-520168-1380457900

Image de prévisualisation YouTube

Hot

Image de prévisualisation YouTube

Right/Wrong

Image de prévisualisation YouTube

Preach my peach

Poom : Un duo lui aussi originaire d’Annecy qui se propulse sur le devant de la scène et mérite vraiment pour son sens aigu de la mélodie et un visuel travaillé de rencontrer le succès (sur disque et sur scène) avec le titre Les voiles qui rappelle une autre artiste dévouée à la cause de la musique électro avec ses clips merveilleusement bricolés, la chilienne Javiera Mena, auteure du sublime Espada

Image de prévisualisation YouTube

Les Voiles

Où sont les filles ? : Avec un nom de groupe qui fait faussement penser à Patrick Juvet, le duo de Où sont les filles ? met une belle dose d’érotisme diffus dans ses paroles sur des nappes de synthé là aussi rafraîchissantes grâce à Mon bain, qui rappelle un autre excellent groupe…Pendentif. Le duo est cependant parisien et cultive des airs attachants.

 

MataHarie : S’appeler MataHarie compte tenu de la légende de celle qui se fit appeler ainsi (une des premières féministes de l’histoire contemporaine) suscite la curiosité. La musique est très bonne. Leur disque n’est pas sorti en 2014 mais leur influence se ressent fortement aujourd’hui (formidable O Oak)

Image de prévisualisation YouTube

O Oak

 

Holy Two : Deux jeunes gens originaires de Lyon. Là encore un synthpop tendant vers l’électro avec un côté planant. Un bel EP avec 9 pistes (qui s’ouvre avec le stupéfiant La Tal) que l’on peut écouter sur soundcloud.

Image de prévisualisation YouTube

Rush

 

 

Sélection musicale (Août 2014)

Sélection musicale (Août 2014) dans Actualités Kaleida

Les vacances sont finies. C’est l’heure de la rentrée. Professionnelle, politique, sociale, ciné, littéraire, musicale, etc. L’occasion de parler des chansons écoutées tout au long du mois. Malgré les apparences (Paris un peu déserté, métro et RER moins bondés que d’habitude, touristes parcourant les ruelles, les boulevards), le mois musical aura été riche. Très riche. Au point que la sélection musicale mensuelle est pour moi un peu particulière car j’ai écouté des tubes quasiment tous les jours ou presque. En tout cas j’en avais le sentiment Le travail de sélection oblige ensuite à faire des choix, puisque choisir c’est renoncer, et il n’est pas dit que certains titres vieilliront très bien, mais dans l’instant T, certains avaient/ont un potentiel de hits.

 dans Actualités

Ji Nilsson

tove_lo_drugs

Tove Lo

La nette domination des pays scandinaves, et en particulier de la Suède est la première chose qui m’a frappé lorsque que j’ai relu mes notes pour aboutir à la sélection. Il y a bel et bien (et ce depuis environ 6 mois), un renouvellement sinon une nouvelle mouvance d’une pop suédoise majoritairement très jeune qui marche dans les pas de Robyn (qui a elle explosé sur la scène musicale dès 1995-1996). Ses héritières se nomment Tove Lo (qui ne m’avait pas vraiment intéressé jusqu’à maintenant, pourtant à l’honneur d’un article de Cheek Magazine), Marlene, Ji Nilsson, Beatrice Eli, Julia Spada, Své, pour n’en citer que quelques unes. Elles jouent dans un domaine dans lequel beaucoup de stars de la pop les ont précédé et chantent majoritairement en anglais. Sauf Min Stora Sorg qui chante en suédois.

emh6_FEMMEMAIN

La chanteuse Femme

honeyblood

Le duo écossais de Honeyblood

179644_10150166203944966_62819339965_8575424_3154279_n

Pamela Llosa

Pirouettes%20Pirlouiiiit

The Pirouettes

 Le mois d’Août c’était aussi l’occasion de découvrir le nouveau clip très vintage de The Pirouettes, celui en studio de Kate Boy révélation nordique mise en exergue par notre Owlle nationale, le rock indie/garage fait avec une guitare et une batterie de Honeyblood les joyeuses écossaises, une Charlie XCX qui veut briser des règles, le rock slovène de RockFlock, des musiques venues du Turkmenistan/Kurdistan/Ouzbekistan, le duo néo-zélandais de Broods, un frère et une soeur qui se connaissent et le montrent en musique.

Ce fut aussi celui de Kaleida, la pépite pop de Javiera Mena qui incarne cinq femmes dans la même vidéo, la révélation Mood Robot, un drôle de clip de terreur estivale avec Wunder Wunder, réécouter Christine and The Queens & son titre « Saint Claude », Ulrika Uma qui s’amuse entre filles, des nouvelles de la musique turque avec Funda, Femme et sa musique deep/house r’n'b, le rock catalan de La Iaia pour un clip sur les premiers émois. Et d’autres encore.

ulrikauma1-549x324

Ulrika Uma

la-joya-tapa-2_2

 Javiera Mena

Difficile de faire une sélection drastique, voici donc le bouquet final, 35 titres.

Helly Luv

Image de prévisualisation YouTube

Shammame

Kaleida

Image de prévisualisation YouTube

Think

Beatrice Eli

Image de prévisualisation YouTube

Girls

Javiera Mena

Image de prévisualisation YouTube

La Joya

Marlene

Image de prévisualisation YouTube

Stay Awake

Ji Nilsson & Marlene

Image de prévisualisation YouTube

Love You Anyway

Christine and The Queens

Image de prévisualisation YouTube

Saint Claude

White Lung

Image de prévisualisation YouTube

In Your Home

Dënver

Image de prévisualisation YouTube

Revista de gimnasia

Mara Tremblay

Image de prévisualisation YouTube

Aurait-il plu

Zhala

Image de prévisualisation YouTube

I’m in love

Kate Boy

Image de prévisualisation YouTube

Self Control

Broods

Image de prévisualisation YouTube

Bridges

Charli XCX

Image de prévisualisation YouTube

Break the rules

Rock Flock

Image de prévisualisation YouTube

Tulipani

White Sea

Image de prévisualisation YouTube

Prague

Bebe Rexha

Image de prévisualisation YouTube

I can’t stop drinking about you

Ulrika Uma

Image de prévisualisation YouTube

Golden

Mood Robot

Image de prévisualisation YouTube

Stupid Cowboy

The Polyphonic Spree

Image de prévisualisation YouTube

Hold yourself up

Honeyblood

Image de prévisualisation YouTube

Super Rat

Avec Sans

Image de prévisualisation YouTube

All of time

Pamela Llosa

Image de prévisualisation YouTube

Se Que Quieres

Moxxi

Image de prévisualisation YouTube

Ransom

Svi Na Prod

Image de prévisualisation YouTube

Sekunda

Vérité

Image de prévisualisation YouTube

Week-end

Yulduz Nizomova

Image de prévisualisation YouTube

Mish Mish

Femme

Image de prévisualisation YouTube

Double Trouble

La iaia

Image de prévisualisation YouTube

L’ÓS

Noblesse oblige

Image de prévisualisation YouTube

Voices in my head

Lauren Lyon

Image de prévisualisation YouTube

Indian Summer

The Pirouettes

Image de prévisualisation YouTube

Chanter sous les cocotiers

Funda

Image de prévisualisation YouTube

Deli et Beni

Milk & Bone

Image de prévisualisation YouTube

Coconut Water

Où sont les filles ?

Image de prévisualisation YouTube

Mon bain

Bonus

Wunder Wunder

Image de prévisualisation YouTube

Hail the madmen

 

 

Sélection musicale (Juin 2014)

 photo SansSebastienbyRaphaelNeal04_zps8895ca8d.jpg

Beaucoup de choses en juin. Beaucoup de musiques venues de quasiment tous les coins du globe, depuis l’Afrique jusqu’à l’Europe du nord en passant par l’Amérique latine ou l’Asie.  Turquie, Ouzbékistan, Finlande, Ukraine, Pologne, Italie, République Tchèque sont donc, entre autres, au programme. Le mois de juin a été l’occasion de découvrir nombre de singles entraînants, dansants, entêtants pour certains. En fait chaque jour, donc chaque découverte à sa place ici car les nouveautés ont été nombreuses et d’une (grande) qualité.

Sélection musicale (Juin 2014) dans Actualités ru-0-r-640,0-n-1068473YJKQ

Il m’aura permis de découvrir le duo français qui devient trio Sans Sebastien, habile jeu de mots qui rappelle la fameuse ville du nord de l’Espagne qui offre une synth-pop bourrée d’énergie, teintée d’un visuel et d’une attitude LGBT, paroles amusantes et inversion de certains rôles (les filles regardent sous les jupes que portent les garçons). D’ailleurs la France est mise en valeur ce mois-ci avec trois citations. Le Couleur avait raison, et merci à eux pour m’avoir aiguillé vers eux. Lovestarrs, un très bon trio anglais qui rappelle la britpop des 90′s  là aussi très percutant et mélodique. Beaucoup de dance (c’est un de mes péchés mignons), d’électro certes, mais aussi de la pop au sens large. Comme celle, chantée en ouïghour de Parhat Halik.

billie-s-est-deja-fait-remarquer-pour-son-energie-et-sa-sensualite dans Actualités

Billie

 Et puis un petit mot, un petit clin d’oeil, amical, fraternel, à l’attention de toutes les associations, des hommes et des femmes qui ont défilé hier, pour la Gay pride, autrement dit la marche des fiertés. L’occasion ici de me plier aux joies de la petite playlist, celle qui fait danser les coeurs et les âmes. Car l’amour, contrairement à ce qu’affirme la Manifpourtous qui s’apprête déjà à battre de nouveau le pavé lors du premier week-end d’octobre, n’a ni couleur, ni religion, ni race, ou plutôt, l’amour réunit toutes les origines, religions, couleurs, etc, comme le disait Jésus -et c’est en ce sens que leur interprétation de l’amour hétérocentré est très excluant- « aime ton prochain comme il t’aime » signifie que Dieu est amour. Et que personne ne devrait en être exclu.

Stacy Q

Image de prévisualisation YouTube

Two of hearts

Scissor Sisters

Filthy/Gorgeous

Cindy Lauper

Image de prévisualisation YouTube

Girls just want to have fun

Mika

Image de prévisualisation YouTube

Relax

Queen

Image de prévisualisation YouTube

I want to break free

La sélection en vingt titres

 

Sans Sebastien

Image de prévisualisation YouTube

Sous ma jupe

Lovestarrs

Image de prévisualisation YouTube

Bullet

Parhat Halik & Pazilat Tursun

Image de prévisualisation YouTube

Izlidim

Billie

Image de prévisualisation YouTube

Ta bouche

Jannika B

Image de prévisualisation YouTube

Itseni Herra

Amira Alibekova

Image de prévisualisation YouTube

Qani Qani

Melis Kar

Image de prévisualisation YouTube

Kaçak

Ada Reina

Image de prévisualisation YouTube

Lei Balla

Noosa

Image de prévisualisation YouTube

Clocktower

La féline

Image de prévisualisation YouTube

Adieu l’enfance

Jula Fabizsewska

Image de prévisualisation YouTube

Nieśmiertelni

 Javiera Mena

Image de prévisualisation YouTube

La Joya

Anna Sedokova

Image de prévisualisation YouTube

Дотронься

Knowless Butera

Image de prévisualisation YouTube

Baramushaka

Aquababes

Image de prévisualisation YouTube

Neříkej mi baby

Image de prévisualisation YouTube

Walk this way

Demy

Image de prévisualisation YouTube

ΜΕΝΩ

 

Nina Pušlar

Image de prévisualisation YouTube

Ta svet ne zna živet 

Katerina Stikoudi

Image de prévisualisation YouTube

Se Ena Oneiro

Wolkenfrei

Image de prévisualisation YouTube

Volltreffer ins Herz

Javiera Mena « La Joya »

Javiera Mena

Javiera Mena, artiste chilienne (que certains n’hésitent pas à qualifier de génie) dont j’ai déjà évoqué quelques singles ici est de retour avec un nouveau titre intitulé « La Joya ». En début d’année sortait son single, l’époustouflant Espada, illustré par un clip qui redonnait vie et âme aux années 80 dans un mélange d’images vintage et modernes. La voici de nouveau en promotion, avec une chanson qui marque sans doute moins les esprits instantanément, mais qui peut sans doute grandir. Ce deuxième titre annonce le troisième album à venir.

 Image de prévisualisation YouTube

La Joya

123456



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...