• Accueil
  • > Recherche : jula fabiszewska

Résultat pour la recherche 'jula fabiszewska'

Page 5 sur 5

Top Musical 2012 (1ère partie)

Top Musical 2012 (1ère partie) dans Actualités photo_verybig_17478

Djena

L’heure des bilans encore et toujours (j’aime l’exercice, je m’y plie donc volontiers).

Après les clips, voici l’heure du bilan musical albums.

Des heures et des heures d’écoutes, des découvertes importantes, des petites princesses de la pop, des coups de coeur, des premiers albums très prometteurs, des stars sur le retour après plus de vingt cinq ans de carrière, des talents qui se confirment ou qui naissent. Et surtout des artistes venus des quatre coins du monde qui livrent des albums tour à tour convaincants, beaux, troublants, pêchus, romantiques, à fleur de peau, etc.

L’année 2012 a été à mes oreilles un très bon cru. Pas un cru exceptionnel, pas de ces années comme 2002 ou 1995 qui avaient été pour moi très importantes, mais néanmoins, je ne peux faire la fine bouche devant ces artistes qui m’ont apporté cette année de quoi me divertir et parfois me régaler de mélodies et de chansons accrocheuses.

funda-moda dans Actualités

Funda

Il n’y a pas trace de Frank Ocean, Grimes, The XX, Grizzly Bear, Tame Impala, Alt-J tout simplement parce que je n’ai pas apprécié/aimé/accroché plus que cela même s’ils reviennent dans 80 à 90% des tops des magazines spécialisés. Mon coeur s’est tourné davantage vers l’Europe de l’Est/Europe du Nord/Amérique du Nord et du Sud pour ce qui m’a le plus touché/ému/interloqué/convaincu.

Voici donc la première partie du top musical 2012, top fait avec la plus grande des subjectivités et sans prétention aucune. Ces avis ne sont bien évidemment que personnels et ce classement reflète mes opinions et goûts personnels. Les albums que je mets en avant sont ceux que je chéris/aime et que j’avais envie de mettre en lumière, de la façon la plus modeste qui soit.

5460924fa203e4a205a2b33c216d411eJula Fabiszewska

Tant mieux néanmoins si d’autres personnes s’y retrouvent et si certains disques arrivent à faire l’unanimité. Certains artistes sont faits pour faire converger les opinions plutôt que de les écarter, même si le débat et parfois même la polémique ont aussi leur place et leur importance. Il a fallu faire certains choix (pas possible de mettre quatre ou cinq albums finlandais par exemple, bien que l’idée m’ait un moment effleuré l’esprit) mais globalement il n’a pas été si difficile d’établir ce top. Et puis on pourra même se laisser aller au jeu de mots facile avec Loreen et son album Heal en repensant à la chanteuse des Fugees.

Je vous invite par ailleurs à consulter le top musical 2012 de l’ami Anorya à l’adresse ci dessous :

http://dvdtator.canalblog.com/tag/bilans

 

 

Le top musical 2012 albums

 

1) Jula Fabiszewska    Na Krawedzi (Pologne)

5099940442822_600

 Image de prévisualisation YouTube

 Nie zatrzymasz mnie

 

 

2) Amy Macdonald    Life in a Beautiful Light (Ecosse)0060253704296_600

 

Image de prévisualisation YouTube

Pride

 

 

3) Loreen  Heal (Suède)

Loreen+-+Heal+album

 Image de prévisualisation YouTube

Euphoria

 

 

4) Funda    Moda (Turquie)

funda-moda

 Image de prévisualisation YouTube

Güneşim

 

 

5) Djena    Da Vidq Kavko E  (Bulgarie)

270011_466341763409798_1531380293_n

 Image de prévisualisation YouTube

Obicham Te I Tolkova

C’est Jula la grande gagnante de l’année.  Son disque m’a plu dès les dix premières secondes de Nie zatrzymasz mnie, single écouté pour la première fois en Août 2012. Coup de foudre immédiat pour la voix et pour cette chanson. L’album a suivi. Même si la pochette est vraiment pas terrible, je n’ai quasiment rien à jeter. Les titres s’enchaînent avec une parfaite homogénéité. L’ancienne candidate d’un télé-crochet national sort un premier disque à 20 ans qui a le son pêchu du rock’n'roll et la tendresse particulière des ballades pop romantiques. Parfois les deux s’entrechoquent pour le meilleur. C’est le cas pour le single Kiedyś odnajdziemy siebie. A côté de cela, Tylko Ty en intro,   Błądzę , Bilam, ou Za każdym razem . Et le superbe Lepszy dzień avec son piano en intro pour clôre. Pour l’anecdote, la très jeune chanteuse polonaise porte une clé de sol en tatouage sur sa cheville droite. Et j’ai complètement craqué en plus de son talent d’interprète pour son beau regard bleu !

Amy Macdonald m’a également beaucoup convaincu avec son plus bel album à ce jour, même si son premier recelait également des perles mélodiques, tel que le morceau devenu classique Mr Rockn’roll. La jeune écossaise va à l’essentiel, convoque les émotions et la tradition folk, et nous livre des compositions inspirées, dont le génial The Game. Accros the Nile, Pride, 4th of July (et son clip hommage/clin d’oeil à l’Amérique) ont su trouver leur public. Tandis que Slow it down a légitimement fait office de single propulseur. Amy ne manque pas de talent et le prouve avec ce disque entraînant, posé, acoustique et robuste à la fois.

Loreen est la plus grande surprise dance de l’année. Elle signe le disque le plus réussi, carré, bien produit dans le genre de ces trois dernières années. Ce n’était pas qu’un feu de paille et pas qu’un simple éclat de Mai 2012, lorsqu’elle remporta haut la main en mettant à mal la concurrence le concours de l’Eurovision grâce à son titre Euphoria. Très bien classée partout en Europe, il n’y a qu’en France que l’album n’a pas rencontré le succès escompté. Pourtant le disque renferme quelques pépites : Sidewalk, Crying out my name, My heart is refusing me, Sober. La rythmique constante, la voix posée de la chanteuse, la quasi absence d’autotune, la qualité du son et de la production sont pour beaucoup dans cette franche réussite.

Funda est une belle découverte turque. La jeune femme a elle aussi sorti cette année son premier disque. Si le single en anglais Stand Up avait de quoi dérouter par sa gémellité avec l’univers musical de Rihanna (voix, pose, vidéo), les autres morceaux sont plus originaux et surtout chantés dans la langue natale de la chanteuse : en turc. Ainsi Gunesim, Dinle, Deli et Beni sont très accrocheurs et participent à la dynamique d’un album certes calibré mais aussi assez pétillant et frais pour une pop turque qui n’a pas manqué de sorties (Gülden Mutlu, Nükhet Duru, Sila, Demet Akalin, Ebrü Gundes, Zara, Öykü Gürman , Ebrü Yasar, etc) . Pas énormément de titres (8) mais après celui de Loreen le meilleur disque pop/dance de l’année.

Djena n’est pas une révélation, mais elle s’inscrit toujours comme une artiste pop qui compte, deux ans après son dernier album Ne znaesh koia sym. Cela fait deux ans et demi que je la suis et elle ne m’a jamais véritablement déçu. Avec son nouveau disque, elle a certes repris quelques uns des standards qui figuraient déjà sur son précédent album, mais elle la enrichit de six titres qui sont des tubes imparables. Avec Preslava, Djena continue de distiller une pop accessible et parvient à élargir son public de fans aux anglais.

 

Best of musical 2012 : les clips (1ère partie)

La fin de l’année est traditionnellement la période des fêtes, mais aussi des tops, musicaux et cinématographiques. L’heure des bilans, durant laquelle on se remémore les bons moments, en jetant un oeil ou deux sur les notes prises durant l’année, où l’on se plonge de nouveau dans les chaînes Youtube (entre autres) pour voir si les clips n’ont pas été supprimés depuis. Une heure qui nous rappelle aux coups de foudre instantanés ou au contraire aux morceaux et donc aux clips qui ont grandi depuis le premier visionnage.

Best of musical 2012 : les clips (1ère partie) dans Actualités u8yPWVdYgmo

Avant d’attaquer la partie des albums puis des films, voici le best of, première partie, des clips que j’ai aimés/adorés. Pas forcément les mêmes que les albums, j’ai d’ailleurs aimé des titres/singles séparément plutôt que des albums entiers, c’est notamment le cas pour l’exemple qui me vient immédiatement en tête : celui de Scissor Sisters et de leur très inégal Magic Hour. Il y a même parmi ces clips des albums que je n’ai pas franchement apprécié, mais dont je trouve le travail visuel intéressant. Attention, Time to Dance et Cochon ville sont des clips réservés à un public averti.

PNG dans Actualités

Il n’y a donc pas d’ordre de préférence particulier pour les clips. 

On commence avec les dix premiers

 

Loreen

Image de prévisualisation YouTube

 Euphoria

Elliphant

Image de prévisualisation YouTube

Down on life

First Aid Kit

Image de prévisualisation YouTube

The lion’s rear

Lana Del Rey

Image de prévisualisation YouTube

Ride (la seule, l’unique version de 10 minutes)

Sébastien Tellier

 Cochon ville

Nyusha

Воспоминание

Nero

Image de prévisualisation YouTube

Must be the feeling

The shoes

Image de prévisualisation YouTube

Time to dance

Jula Fabiszewska

Image de prévisualisation YouTube

Kiedyś odnajdziemy siebie

Myahri

Image de prévisualisation YouTube

 Tans Etmeli

 

 

Jula Fabiszewska : nouveau clip

Jula Fabiszewska : nouveau clip dans Pologne

Jula Fabiszewska a déjà fait l’objet d’un article de présentation. Dans la catégorie pop polonaise. 

La jeune artiste qui a sorti son premier album en août dernier intitulé Na krawędzi, sur lequel figurent les singles Za każdym razem et Nie Zatrzymasz Mnie nous revient avec un tout nouveau clip. Cette fois c’est la chanson Kiedyś Odnajdziemy Siebie qui a l’honneur d’être illustrée en vidéo. Et cette dernière est très réussie comme l’étaient les deux précédentes. Jula y est plus belle que jamais (quel extraordinaire regard !).  Voilà de quoi encore propulser un peu plus sa carrière naissante en Pologne, et je l’espère, en Europe et en France.

Image de prévisualisation YouTube

Kiedyś Odnajdziemy Siebie 

Les deux précédents clips

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Jula Fabiszewska : Na krawedzi (2012)

Jula Fabiszewska : Na krawedzi (2012) dans Pologne 503719153c988_ig1

Elle s’appelle Jula. Jula Fabiszewska. Plutôt que de passer par quatre chemins, je dirais que son album Na krawedzi est LA révélation polonaise de l’année 2012 et son premier disque, à 21 ans, l’écrin idéal pour faire découvrir au plus grand nombre, hors des frontières polonaises, cette musique pop/rock qui a l’efficacité des productions franches et directes, et une dose de spontanéité et de fraîcheur bienvenue en ces premiers temps de tiédeur automnale.

jula-studio-new-1341509723 dans Pologne

Jula est passée dans l’émission X-Factor nationale. Comme d’autres avant elle (Ivi Adamou à Chypre, Jenifer en France avec la Star Ac’). Elle s’y est faite remarquée et a enregistré son premier disque intitulé Na krawędzi, entièrement chanté en polonais. Cela semble couler de source, mais ce n’est vraiment pas le cas de toutes les chanteuses européennes qui tentent leur chance à l’international en privilégiant l’anglais devant leur langue maternelle (le cas parlant de la roumaine Ina par exemple). Ce qui frappe d’abord avec Jula c’est ce regard. Regard myosotis. Profond et charmeur. Un minois d’adolescente éternelle ensuite, lequel semble parfois perdu dans ses pensées et qui pourtant laisse ensuite place à une assurance certaine dans l’attitude, la gestuelle.

z12331327O

Propulsé par le single parfait Nie zatrzymasz mnie, j’ai senti l’énorme potentiel de la jeune chanteuse éclore en 3m30. Et croisais les doigts pour l’album soit à la hauteur, c’est-à-dire au moins aussi bon, si ce n’est meilleur. L’attente est récompensée. Les 10 titres, et donc la concision (35 min 21′s, pas plus pas moins) de ce premier disque reflètent un univers pop très accessible qui ne perd pas une seconde, marqué par des riffs électriques, une base guitare/basse/batterie solide et des mélodies inspirées. Comme c’est le cas pour nombre d’artistes de nos jours, Internet et en particulier Youtube a été une formidable plate-forme pour lancer sa carrière et la rendre populaire. Sa première vidéo lui ayant vraiment  permis de se faire remarquer.

obrazek_sredni_4005157

La liste des chansons du disque :

  1. Tylko Ty – 2:39
  2. Chociaż ten jeden raz - 3:44
  3. Byłam– 3:50
  4. Nie zatrzymasz mnie - 3:39
  5. Kiedyś odnajdziemy siebie – 2:43
  6. Błądzę -  3:58
  7. Za każdym razem - 3:38
  8. Kolejny - 3:38
  9. Obiecaj - 3:51
  10. Lepszy dzień -  3:41
Et voici donc l’intégralité de cet album :
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Certes rien de révolutionnaire avec ce premier essai, mais celui-ci est parfaitement réussi et donne irrésistiblement envie de voir si le second essai le sera aussi.  Mes titres préférés sont Chociaż ten jeden raz, Byłam, Błądzę, Kolejny, Nie zatrzymasz mnie, Lepszy dzień





Les clips promotionnels de l’album

  • Nie zatrzymasz mnie Image de prévisualisation YouTube
  • Za każdym razem Image de prévisualisation YouTube
En interview -où l’on remarque son joli sourire et son tatouage au pied droit représentant une clé de sol.
Image de prévisualisation YouTube

Allez, un petit bémol malgré tout : la pochette n’est pas particulièrement attrayante voire même moyenne. Dommage, mais la perfection n’est pas de ce monde…
12345



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...