• Accueil
  • > Recherche : photo star turque

Résultat pour la recherche 'photo star turque'

Miss France 2014 est Flora Coquerel

Miss France 2014 est Flora Coquerel dans Actualités bc65cfcacdac4600de0baa4a05f400d352a3b68d71fb7

Après trois heures de direct, ponctué par des tableaux mettant en scène des danses et ballets divers, après le traditionnel défilé en maillots et d’ultimes interviews à l’aune de la proclamation du résultat, c’est Flora Coquerel, Miss Orléanais qui remporte la couronne de Miss France 2014.  

La jeune femme de 19 ans, étudiante en commerce international et mesurant 1 mètre 82 a été élue à 00H14. Elle succède à Marine Lorphelin, Miss France 2013 qui retourne sur les bancs de la fac pour reprendre ses études dans le but de devenir pédiatre.

Le couronnement en images

Une courte présentation de Flora Coquerel avant de s’envoler pour le Sri Lanka

Image de prévisualisation YouTube

 dans Actualités


Parfois critiquée, parfois raillée, parfois aussi la cible de luttes intestines, le concours Miss France reste une institution française populaire. Depuis 1986, les Miss sont sacrées en direct. Pour l’anecdote celle qui le fut pour la première fois justement en direct devant des millions de téléspectateurs n’est nul autre que Nathalie Marquay-Pernaut, la femme de Jean-Pierre Pernaut qui étaient tous deux jurés hier soir sous la présidence de Garou.

Alain Delon pourtant élu Président à vie avait quitté le comité en déclarant qu’il préférait soutenir le Front National que de rester Président du Jury Miss France.

Ba6ixuNIYAA2Wuh

Flora Coquerel

En allant surfer un peu sur le net, j’ai vu des photos de Flora bien sûr, beaucoup plus belle au naturel, sans les crépitements des flashs photos et du maquillage double couche que les prétendantes portent pour épouser la lumière du studio et donner ainsi cette hâle exagérée.

Avec son écharpe de Miss Orléanais elle a entre autres, et en toute simplicité comme elle aime le rappeler, participer à une séance d’autographes avec manifestement des gens conquis avant le concours de Miss France (un Monsieur ne s’en remettait visiblement pas)

Flora Coquerel, Miss Orléanais

 Elle se présentait en ces termes lors du concours Orléanais

Image de prévisualisation YouTube

J’espère faire ressortir ma vraie personnalité ; le fait que je sois une fille simple et humble ; une fille qui sait prendre les chose telles qu’elles viennent.

Flora Coquerel, interview pour Le Figaro du 07/12/2013

Avant le concours elle provoquait aussi des signes d’admiration, les femmes n’étant pas insensibles à ses charmes

Arrivée en tête et couronnée par le public et le jury, Flora Coquerel est Miss France, alors que ses dauphines sont respectivement :

  • Miss Tahiti
  • Miss Provence
  • Miss Côte d’Azur
  • Miss Guadeloupe

J’avais jeté mon dévolu dès la première demi-heure sur Mehiata Riaria, en pensant qu’elle serait élue. Sa seconde place et donc sa nomination de Première Dauphine est largement méritée.

miss-tahiti-riaria1

Mehiata Riaria

Cela dit, Flora Coquerel est une très belle femme, et quand on revient sur les photos de Flora hors concours (je ne l’ai pas trouvée particulièrement bien habillée et maquillée, et puis l’effet télé ne reflète pas la réalité, car sans maquillage excessif elle a un visage superbe), elle montre en effet une simplicité étonnante, ce qui a sans doute largement séduit le jury, dans lequel se trouvait la grande Sylvie Vartan.

miss-france-2014-miss-france-miss-miss-orlenais

Ensuite le fait qu’une jeune femme métisse, d’origine béninoise remporte le concours est en effet la marque d’une société cosmopolite, faite de gens venus d’horizons et de cultures diverses. Cela semble presque caricatural de le rappeler, de rappeler aussi ces femmes et ces hommes étrangers qui ont fait la France, son identité.

La victoire de Flora Coquerel qui a rappelé cet aspect cosmopolite de la société française rappelle un peu celle d’une autre femme noire (aux Etats-Unis, Barack Obama est considéré comme noir, pas comme métisse, c’est une terminologie française), en l’occurrence Sonia Rolland qui ouvrait le bal des années 2000, dont elle semble partager quelques valeurs communes et un visage radieux.

Image de prévisualisation YouTube

Miss France 2000, Sonia Rolland

Je pense que sa page Facebook va connaître un pic de fréquentation, ce qui est logique et heureux d’ailleurs, Flora Coquerel sort d’une certaine manière d’un anonymat pour connaître la célébrité immédiate, et je suis sûr que Marine Lorphelin a su lui prodiguer quelques conseils pour rester les pieds sur terre.

A ce propos, elle a dit qu’elle s’était déjà faite draguer par des hommes mariés. Du fait de ses origines, on voit également apparaître, par une simple recherche google, le mot « origine », accolé à son nom, ce qui relève inconsciemment ou pas, d’un certain déterminisme, alors que par exemple, c’est exclu pour Marine Lorphelin.

Au second, plan, derrière Miss Picardie, Flora Coquerel, Miss France 2014

Le moins drôle, le plus exaspérant aussi, est de voir commencer à fleurir des commentaires quant au fait qu’elle soit noire, d’origine, par sa maman, africaine (le Bénin). Comme s’il restait difficile à appréhender qu’une Miss France puisse aussi être d’origine chinoise, turque, béninoise ou malgache.

Concluons par la vidéo du couronnement, en vous souhaitant le meilleur Flora, pour vous comme pour vos proches. Miss France 2014 est Flora Coquerel !

Image de prévisualisation YouTube

Top clips 2013 (4ème partie)

Top clips 2013 (4ème partie) dans Top clips 2013 (4ème partie) 1463156_591372120933441_1040599963_n

Dans cette quatrième partie de mes clips préférés de l’année 2013, place à la fantasmagorie, aux rêveries multiples, et au rêve d’évasion. Si la pop française a pu être à l’honneur, il y a aussi le Moyen-Orient, les pays du Nord de l’Europe et de l’Europe de l’Est qui ont pu livré quelques pépites musicales et vidéos.

music-queens-of-the-stone-age-.jpeg-1280x960 dans Top clips 2013 (4ème partie)

Queens of the stone age

J’en profite aussi pour glisser un clin d’œil à la musique iranienne et au peuple iranien  ( avec ses chansons en farsi), un peuple qui me touche par son intelligence et sa simplicité.

alida

Alida

La jeune artiste Katrin Isa à l’honneur, de la musique turque, un barbu français qui après Cochon Ville continue de s’inventer des mondes à la fois mi-poétiques, mi-délirants, un clip vintage assez incroyable, un duo franco-anglais qui prend de l’Air et de la pop synthétique en références, un bal de fin d’année d’une époustouflante beauté plastique, une superproduction hip-hop, entre autres…

TPG---EP

Théodore, Paul et Gabriel

Bref, 20 clips pour cette avant dernière partie du top clips 2013.

 

Katrin Isa

Image de prévisualisation YouTube

Hamin Hala

Bana Özel

Image de prévisualisation YouTube

Doğa

Sébastien Tellier feat Caroline Polachek

Image de prévisualisation YouTube

In the crew of tea time

Zombie Zombie

Image de prévisualisation YouTube

The wisdom of stones

Bonobo

Image de prévisualisation YouTube

Cirrus

Tomorrow’s world

Image de prévisualisation YouTube

Drive

Tahuna Breaks

Image de prévisualisation YouTube

Stars

Theodore Paul et Gabriel

Image de prévisualisation YouTube

Slow Sunday

DJ Fresh VS Diplo

Image de prévisualisation YouTube

Earthquake

Lou Marco

Image de prévisualisation YouTube

Don’t care

Wax Idols

Image de prévisualisation YouTube

Scent of love

August sings Carmen

Image de prévisualisation YouTube

Habanera

Julie Berthelsen

Image de prévisualisation YouTube

Butterfly

Concrete Knives

Image de prévisualisation YouTube

Brand New Start

Marklion

Image de prévisualisation YouTube

Let’s walk and talk

Dido

Image de prévisualisation YouTube

End of the night

Alida

Image de prévisualisation YouTube

Feathers

Queens of the stone age

Image de prévisualisation YouTube

My god is the sun

Monarchy

Image de prévisualisation YouTube

Disintegration

Deerhoof

Image de prévisualisation YouTube

We do parties

 

 

 

Sarit Hadad et la musique israélienne

Sarit Hadad et la musique israélienne dans Israël Sarit+Hadad

Je connais la passion de rêveur lunaire atypique pour la musique israélienne, pour l’hébreu, le yiddish, pour les artistes qui ont marqué les années 70/80 et qui en étaient originaires comme Mike Brant, Moshe de son vrai prénom.

Aussi après m’avoir fait découvrir Riff Cohen il y a quelques jours, je me suis dit qu’un petit clin d’oeil en retour serait une bonne idée. 

accueil-riff-cohen-620x411 dans Israël

La chanteuse Riff Cohen née en 1984 a fait l’objet d’une déclaration d’admiration de la part de rêveur que je vous laisse le soin de découvrir ci-dessous.

http://reveurlunaireatypique.unblog.fr/2013/04/10/riff-cohen-nouvelle-etoile-desorientante/

L’artiste qui a des racines tunisiennes et juives réussit ce meltingpot d’influences orientales avec un enthousiasme débordant à l’image de ses clips A Paris ainsi que J’aime. Dans ces deux clips on voit, on suit, et on écoute une chanteuse qui s’aventure dans un Paris où les arabes et les juifs se rejoignent plutôt qu’ils ne se séparent ou s’affrontent. Où la musique adoucit les mœurs et favorise le partage plutôt que les tensions. Où la couleur de peau n’importe pas. Ce n’est pas de la démagogie ou du populisme. On peut écouter de la musique palestinienne et israélienne, aimer les deux. Dans une interview, Riff Cohen explique son point de vue sur son judaïsme. Sur les clichés qui continuent de courir.

http://www.cafebabel.fr/article/42902/riff-cohen-israeliens-ambassadeurs-contrecur.html

Je pense que la pop française a besoin de cela. De cette énergie créatrice. Ces couleurs, cette fougue, cette insouciance. Rêveur l’a de toute façon superbement décrit.

Image de prévisualisation YouTube

A Paris

Image de prévisualisation YouTube

J’aime

L’album sortira en Mai. La pochette disponible sur amazon n’est pas la même que celle qui est prévue pour la sortie officielle. C’est une photo de la grand-mère maternelle de Riff. Certes elle est différente et elle peut-être jugée moins belle, en tout cas de prime abord. Néanmoins, je comprends la démarche de l’artiste et surtout, il y a quelque chose de très touchant à montrer la trace d’une mémoire. Celle de la filiation, de l’immigration, des enfants d’immigrants. Et en ce sens, cette démarche me touche personnellement. La photo n’en est que plus belle. Surtout celle de couleur verte (apparemment elle est sortie en import avec un fond rouge).

Riff+Cohen+riffco

8007464205_31795943f9_z

Riff Cohen en concert.


Pour en revenir à Sarit Hadad, nous avons vu un CD best of de Sari Hadad à la Fnac des Halles à Paris. Le CD est sorti depuis quelques années,  est en écoute intégrale en ligne  :

ce qui fait qu’il est un peu cher. Mais il contient la plupart des tubes de cette chanteuse qui a des racines tuniso-georgiennes. Le genre de culture qui ne peut qu’enrichir sa propre expérience et sa musique.

Sarit%20Hadad

Sarit Hadad est une superstar en Israël. C’est un peu l’équivalent de la Sesen Aksu turque. Elle est sur les routes et en studio depuis 1995 et la sortie de son premier album. Je ne citerai pas tous les titres qu’elle a pu sortir, il y a en beaucoup. Mais quelques uns de ses titres les plus représentatifs. Sarit Hadad s’illustre dans le genre très large de la pop, mais elle a aussi sorti des titres dance, dance genre populaire en Israël notamment à Tel-Aviv où s’est forgée une communauté gay sensible à cette musique (mais pas seulement). A ce propos, ce sont des films comme Tu marcheras sur l’eau, et surtout The Bubble ainsi que Yossi et Jager (sur l’homosexualité dans l’armée) qui racontent le mieux l’Israël d’aujourd’hui, par les yeux du cinéaste Eytan Fox. Et bien sûr, Une jeunesse comme aucune autre.

7290010321681

Image de prévisualisation YouTube

Karusela

Image de prévisualisation YouTube

Linda

Image de prévisualisation YouTube

Starlight

Image de prévisualisation YouTube

Celebration

Image de prévisualisation YouTube

Melech Harechov

Image de prévisualisation YouTube

Girls Girls

Image de prévisualisation YouTube

Love inside me

Image de prévisualisation YouTube

Come Come

Image de prévisualisation YouTube

I’m wishing you

 

Sarit_Hadad

Il y a plus de 480 vidéos en ligne de la chanteuse sur Youtube. De quoi faire pour les fans !

Autre artiste Sivan Gannon

285216_3878587261498_574715835_n

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Top Musical 2012 (1ère partie)

Top Musical 2012 (1ère partie) dans Actualités photo_verybig_17478

Djena

L’heure des bilans encore et toujours (j’aime l’exercice, je m’y plie donc volontiers).

Après les clips, voici l’heure du bilan musical albums.

Des heures et des heures d’écoutes, des découvertes importantes, des petites princesses de la pop, des coups de coeur, des premiers albums très prometteurs, des stars sur le retour après plus de vingt cinq ans de carrière, des talents qui se confirment ou qui naissent. Et surtout des artistes venus des quatre coins du monde qui livrent des albums tour à tour convaincants, beaux, troublants, pêchus, romantiques, à fleur de peau, etc.

L’année 2012 a été à mes oreilles un très bon cru. Pas un cru exceptionnel, pas de ces années comme 2002 ou 1995 qui avaient été pour moi très importantes, mais néanmoins, je ne peux faire la fine bouche devant ces artistes qui m’ont apporté cette année de quoi me divertir et parfois me régaler de mélodies et de chansons accrocheuses.

funda-moda dans Actualités

Funda

Il n’y a pas trace de Frank Ocean, Grimes, The XX, Grizzly Bear, Tame Impala, Alt-J tout simplement parce que je n’ai pas apprécié/aimé/accroché plus que cela même s’ils reviennent dans 80 à 90% des tops des magazines spécialisés. Mon coeur s’est tourné davantage vers l’Europe de l’Est/Europe du Nord/Amérique du Nord et du Sud pour ce qui m’a le plus touché/ému/interloqué/convaincu.

Voici donc la première partie du top musical 2012, top fait avec la plus grande des subjectivités et sans prétention aucune. Ces avis ne sont bien évidemment que personnels et ce classement reflète mes opinions et goûts personnels. Les albums que je mets en avant sont ceux que je chéris/aime et que j’avais envie de mettre en lumière, de la façon la plus modeste qui soit.

5460924fa203e4a205a2b33c216d411eJula Fabiszewska

Tant mieux néanmoins si d’autres personnes s’y retrouvent et si certains disques arrivent à faire l’unanimité. Certains artistes sont faits pour faire converger les opinions plutôt que de les écarter, même si le débat et parfois même la polémique ont aussi leur place et leur importance. Il a fallu faire certains choix (pas possible de mettre quatre ou cinq albums finlandais par exemple, bien que l’idée m’ait un moment effleuré l’esprit) mais globalement il n’a pas été si difficile d’établir ce top. Et puis on pourra même se laisser aller au jeu de mots facile avec Loreen et son album Heal en repensant à la chanteuse des Fugees.

Je vous invite par ailleurs à consulter le top musical 2012 de l’ami Anorya à l’adresse ci dessous :

http://dvdtator.canalblog.com/tag/bilans

 

 

Le top musical 2012 albums

 

1) Jula Fabiszewska    Na Krawedzi (Pologne)

5099940442822_600

 Image de prévisualisation YouTube

 Nie zatrzymasz mnie

 

 

2) Amy Macdonald    Life in a Beautiful Light (Ecosse)0060253704296_600

 

Image de prévisualisation YouTube

Pride

 

 

3) Loreen  Heal (Suède)

Loreen+-+Heal+album

 Image de prévisualisation YouTube

Euphoria

 

 

4) Funda    Moda (Turquie)

funda-moda

 Image de prévisualisation YouTube

Güneşim

 

 

5) Djena    Da Vidq Kavko E  (Bulgarie)

270011_466341763409798_1531380293_n

 Image de prévisualisation YouTube

Obicham Te I Tolkova

C’est Jula la grande gagnante de l’année.  Son disque m’a plu dès les dix premières secondes de Nie zatrzymasz mnie, single écouté pour la première fois en Août 2012. Coup de foudre immédiat pour la voix et pour cette chanson. L’album a suivi. Même si la pochette est vraiment pas terrible, je n’ai quasiment rien à jeter. Les titres s’enchaînent avec une parfaite homogénéité. L’ancienne candidate d’un télé-crochet national sort un premier disque à 20 ans qui a le son pêchu du rock’n'roll et la tendresse particulière des ballades pop romantiques. Parfois les deux s’entrechoquent pour le meilleur. C’est le cas pour le single Kiedyś odnajdziemy siebie. A côté de cela, Tylko Ty en intro,   Błądzę , Bilam, ou Za każdym razem . Et le superbe Lepszy dzień avec son piano en intro pour clôre. Pour l’anecdote, la très jeune chanteuse polonaise porte une clé de sol en tatouage sur sa cheville droite. Et j’ai complètement craqué en plus de son talent d’interprète pour son beau regard bleu !

Amy Macdonald m’a également beaucoup convaincu avec son plus bel album à ce jour, même si son premier recelait également des perles mélodiques, tel que le morceau devenu classique Mr Rockn’roll. La jeune écossaise va à l’essentiel, convoque les émotions et la tradition folk, et nous livre des compositions inspirées, dont le génial The Game. Accros the Nile, Pride, 4th of July (et son clip hommage/clin d’oeil à l’Amérique) ont su trouver leur public. Tandis que Slow it down a légitimement fait office de single propulseur. Amy ne manque pas de talent et le prouve avec ce disque entraînant, posé, acoustique et robuste à la fois.

Loreen est la plus grande surprise dance de l’année. Elle signe le disque le plus réussi, carré, bien produit dans le genre de ces trois dernières années. Ce n’était pas qu’un feu de paille et pas qu’un simple éclat de Mai 2012, lorsqu’elle remporta haut la main en mettant à mal la concurrence le concours de l’Eurovision grâce à son titre Euphoria. Très bien classée partout en Europe, il n’y a qu’en France que l’album n’a pas rencontré le succès escompté. Pourtant le disque renferme quelques pépites : Sidewalk, Crying out my name, My heart is refusing me, Sober. La rythmique constante, la voix posée de la chanteuse, la quasi absence d’autotune, la qualité du son et de la production sont pour beaucoup dans cette franche réussite.

Funda est une belle découverte turque. La jeune femme a elle aussi sorti cette année son premier disque. Si le single en anglais Stand Up avait de quoi dérouter par sa gémellité avec l’univers musical de Rihanna (voix, pose, vidéo), les autres morceaux sont plus originaux et surtout chantés dans la langue natale de la chanteuse : en turc. Ainsi Gunesim, Dinle, Deli et Beni sont très accrocheurs et participent à la dynamique d’un album certes calibré mais aussi assez pétillant et frais pour une pop turque qui n’a pas manqué de sorties (Gülden Mutlu, Nükhet Duru, Sila, Demet Akalin, Ebrü Gundes, Zara, Öykü Gürman , Ebrü Yasar, etc) . Pas énormément de titres (8) mais après celui de Loreen le meilleur disque pop/dance de l’année.

Djena n’est pas une révélation, mais elle s’inscrit toujours comme une artiste pop qui compte, deux ans après son dernier album Ne znaesh koia sym. Cela fait deux ans et demi que je la suis et elle ne m’a jamais véritablement déçu. Avec son nouveau disque, elle a certes repris quelques uns des standards qui figuraient déjà sur son précédent album, mais elle la enrichit de six titres qui sont des tubes imparables. Avec Preslava, Djena continue de distiller une pop accessible et parvient à élargir son public de fans aux anglais.

 




Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...