• Accueil
  • > Recherche : popkotidien ms mr

Résultat pour la recherche 'popkotidien ms mr'

[Voyage] Amsterdam en avril

[Voyage] Amsterdam en avril  dans Actualités KeizersgrachtReguliersgrachtAmsterdam

 C’est toujours un peu particulier de partir en voyage et ça l’est aussi quand il s’agit de revenir avec des souvenirs, des petits morceaux de la vie d’un ailleurs pas si lointain, des échanges dans l’esprit et dans le cœur, des CDS, des DVDs et Blu-ray dans les poches. Des photos aussi. J’en ai fait plus de 350 mais je n’en livrerai qu’un échantillon. Bonne lecture !

Amsterdam reste une ville à la photogénie incroyable: l’histoire ancestrale des murs, des toits, des devantures, de la brique; colorée, noire, marron, rouge, grise, restant inscrite, se voyant et se ressentant quasiment à chaque mètre.

C’est aussi une ville dans laquelle j’adore me balader, flâner, à la terrasse d’un café si possible, au bord d’un canal. Depuis 2008 et le moment où j’ai vraiment découvert la ville, celle-ci n’a pas perdu de sa superbe sur le plan architectural pas plus que les gens y ont perdu leur sens de l’hospitalité. Là où les mentalités comme les aspirations diverses se croisent et se rencontrent, les individualités comme l’esprit de groupe aussi, l’ouverture, un certain sens de la dérision accompagné d’humour également. 

Pour quelqu’un qui n’est pas pressé et qui aime prendre son temps, il y a quelque chose de magique en ces lieux : l’ouverture plus tardive des magasins, la fermeture des cafés vers 3h du matin, les coins plus retirés du centre ville où je préfère d’ailleurs me trouver, comme Prinsengracht (littéralement le canal du prince), Utrechtsestraat. Des coins plus calmes que l’animation de Damstraat, de Rokin ou de Kavelstraat en milieu d’après-midi, un vendredi. Noires de monde.

Avril fut clément. Cinq jours passés à faire la fête, à parler à des gens adorables, à manger des produits locaux, à essayer de dénicher de la musique, en magasin d’occasion ou pas, sur un marché et aux puces. J’adore les Puces d’Amsterdam, celles qui se trouvent juste à côté du Musée Hermitage (une annexe du célèbre musée de Saint-Pétersbourg au coeur d’Amsterdam). Il s’agit des Puces que l’on nomme Waterloopleinmarkt. On y trouve un peu de tout, c’est son intérêt : depuis la petite figurine en étain jusqu’au poster de Bob Marley en passant par le sac à dos, le café à emporter, les fringues ou les chaussures. Et même des appareils photo vintage dont le fameux Polaroid. 

Appareils photo marché puces

Anciens appareils photo au marché aux Puces

Polaroid

Polaroid

Voici quelques clichés pris sur place, avec le Marché aux fleurs, des badauds, de l’humour typiquement hollandais aussi (notamment sur le plan du sexe avec la dizaine de magasins qui vendent des produits dits aphrodisiaques, entourés de sex-shops -tenus par des femmes et des hommes-, de snacks ouverts jusque tard dans la nuit, des églises ou encore des musées). Un matin alors que j’étais au marché aux Puces j’ai trouvé une forme de bonheur audiophile : là, dans un petit coin, se tenait le stand où étaient alignées dans un bac une bonne trentaine de cassettes audio. Certaines encore neuves, jamais déballées et datant de 1992, d’autres dans un état beaucoup moins heureux mais la curiosité m’a immédiatement piqué au vif.

Pas de cds, pas de vinyles. Des cassettes, celles-là même que l’on retourne une fois la face A terminée. Ne manquait plus que le baladeur. J’ai trouvé de la musique française (Claude François), de la musique indienne de films (cinéma hindi majoritairement dont les succès de Saïf Ali Khan du milieu des années 90), le best of de Jimmy Somerville et The Communards (je suis content je recherchais le cd et j’ai trouvé la cassette à 2 €, le meilleur prix, même sur le net c’est plus cher) et, surprise, une cassette audio de musique marocaine avec le groupe Lemchaheb que je découvre par la même occasion.

Le plus drôle c’est finalement découvrir que la cassette audio révèle parfois une autre musique que celle inscrite sur le boîtier dans mon cas de figure une bonne surprise puisque pour ce que j’en ai écouté, il ne s’agit pas d’une compilation de standards de Cliff Richard supposée être celle de la pochette ci-dessous mais de Depeche Mode et Queen. Je confesse ne pas avoir vérifié sur place en ouvrant le boîtier…

Cliff-Richard-Move-It---Cliff-R-534472 dans Actualités

Cliff Richard Seine Besten Songs

Il n’est en effet pas facile de trouver des cassettes algériennes/du maghreb en général aujourd’hui, y compris aux Puces (où le cd les a détrôné) ce qui est je trouve vraiment dommage Si vous avez néanmoins une adresse je suis preneur. Il ne s’agit pas uniquement de nostalgie mais de pouvoir s’approprier, découvrir une musique qui est sortie il y a une vingtaine d’années en cassette avant de progressivement disparaître de la circulation. Pour l’occasion j’ai aussi trouvé un site, ça c’est une des magies du net, dédié à la cassette audio orientale via Found Tapes

Je suis très curieux de découvrir cela. En tout cas j’étais heureux de pouvoir acheter ce qui ne peut quasiment plus s’acheter sur Paris (les cassettes d’occasion ne s’y vendent plus) ainsi que de pouvoir échanger quelques mots avec un vendeur sur le marché d’Albert Cuyp sur la musique raï, car très étonné celui-ci me demanda si je l’aimais et je lui répondis que j’étais enthousiaste à l’idée de pouvoir écouter de la musique libanaise (principalement) et du raï (Cheb Mami et Khaled étant les plus connus en France et Nancy Ajram une grande célébrité au Liban). Je vais pouvoir écouter cela avec le petit poste que j’ai trouvé sur une brocante, neuf dans son carton d’emballage, encore sous cellophane.

Amsterdam reste une ville très gay-friendly (et gay tout court), amusante, atypique. J’ai connu la ville à l’Automne et en Hiver. Mais le printemps reste particulier : il y fait très doux, parfois un peu frais, le matin surtout, mais il y a ce renouveau dans l’air qui enchante : les bourgeons éclosent, les vélos sont à la fête, il y a quelque chose qui bouillonne et qui s’éveille. 

Une petite liste de choses à faire, entre autres (on peut évidemment les faire dans l’ordre que l’on veut) :

1 – Marcher le long d’un canal, tout près de Rembrandtplein à 2h du matin

2 – Acheter des cds d’occasion dans Utrechsestraat à la boutique Concerto (qui vend de la musique afrikaans, du reggae, du rock indie, etc)

3- Aller au marché d’Albert Cuyp ouvert tous les jours, y acheter des Blu-rays à 3 € et de la musique de tous horizons ou presque.

4 – S’acheter un petit burger Febo à 2h sur Reguliersdwarsstraat. Et s’aperçevoir que c’est vraiment pas mauvais

5 – Goûter au tournedos et au sanglier du restaurant Quartier Latin au 42 Utrechtsestraat.

6 – Aller au zoo Artis sur Plantage

7 – Passer dans le quartier chinois à Zeedijk, remonter sur le coffeeshop Jolly Joker, continuer à gauche, arriver à Sint Antoniebreestraat et aller au Café Stopera. C’est là que se trouve un tableau de stars du ciné américain des années 40 et une patronne qui chante sur les tubes des années 80. Une certaine idée du petit bonheur.

 8 – Aller au marché aux fleurs à côté de Muntplein.

9 – Etre dans le quartier rouge à 2H du matin et s’apercevoir que le café Old Sailor ne désemplit toujours pas.

10 – Observer, écouter les gens qui roulent à vélo, mangent à toutes heures.

Voici quelques clichés pour en illustrer la richesse (double-cliquez sur les photos pour les voir en pleine page)

Canaux, Ponts, Vélos

 

Marché aux puces

 

Pour le fun

Le Marché Albert Cuyp

Quelques coffeeshops, dont un historique, ouvert en 1973, Yellow Mellow.

Quelques portraits

 Spéciale dédicace à rêveur (amoureux des vélos et les vélos à Amsterdam ne s’arrêtent presque jamais de rouler)

 Les chansons dans la tête (il faudra que je réécoute le disque de Lady Gaga Artpop qui avait été une énorme déception lors de sa sortie, même si j’ai le sentiment que je suis peut-être simplement passé à côté, deux ans après, avec un peu de recul)

Charli XCX

Image de prévisualisation YouTube

Doing it

Blur

Image de prévisualisation YouTube

Lonesome street

Lady Gaga

Image de prévisualisation YouTube

Applause

Rita Ora

Image de prévisualisation YouTube

I will never let you down

Bronski Beat

Image de prévisualisation YouTube

Why ?

Nicole Scherzinger

Image de prévisualisation YouTube

Your love

Carly Ray Jepsen

Image de prévisualisation YouTube

I really like you

Les achats (Blu-Ray, DVD)

 

(J’ai préféré la version Benelux à celle de Wild Side)

better-living-through-chemistry-brd-2d

 

Les CDs

Cyrine

Layali El Hob

Ce disque est un chef-d’œuvre, un disque très court (8 titres), mais aucun n’est à jeter. Si vous aimez le premier titre, le formidable Layali El Hob, vous pourrez aimer tout le reste (ça m’a rappelé le parfum des loukoums que j’achetais du côté de Gaîté dans une pâtisserie spécialisée). Le disque

 

Rekra Mohamed

Wa Tabqa

 

Nawal Al Zogbhi

nawal-al-zoghbi-2006

2006

J’aurais bien aimé trouvé son album intitulé Ayza El Rad, et même son premier  Weyathi Andak sorti en 1992 (en cassette, encore sous cellophane, ça aurait été top), la rythmique y est époustouflante, disponible sur Youtube dont j’ai écoute deux-trois titres et qui a l’air formidable.

 

Grace Deeb

 

Acheté aux Puces (quand j’ai ouvert le cd j’ai constaté qu’il y avait deux CDs au lieu d’un, il y avait aussi le CD de Virgin Suicides, la BO du film), le tout pour 1 €. Heureuse surprise !

Acheté sur la seule fois de la pochette que je trouvais sympa. Album inégal mais qui possède quelques bons titres (Crosspop principalement)

Image de prévisualisation YouTube

Je ne m’y attendais pas mais j’ai trouvé le single Rhythm  is a dancer de Snap en single.

 

 Les cassettes (je regrette désormais un peu de ne pas avoir acheté les cassettes audio des films hindi quand elles étaient dispos il y a dix ans, car elles sortaient en parallèle du CD, la collection aurait pris de la valeur)

(J’ai une version différente, neuve, sous cellophane, puisqu’il s’agit de la cassette d’origine, sortie en 1992, rarissime puisqu’il n’en existe aucune image sur le net, alors que l’image ci-dessus est celle d’un des DVDs – au moins trois éditions dont une de Shemaroo)

Composée par le génial duo Jatin-Lalit, compositeurs de la superbe BOF de Kabhi Khushi Kabhie Gham -aka La Famille Indienne, Kuch Kuch Hota Hai ou Mohabbatein

The Human League  Tell me when

En fait, c’est la cassette de l’album Uit Het Leven Getapt  que j’ai trouvée, mais apparemment il n’existe aucun visuel de cet album sur le net. C’est un album sorti en 1971 aux Pays-Bas et il semblerait qu’il soit très rare. Album de chansons réalisé dans le but de faire la fête avec beaucoup de bières et de bretzels. Gémellité certaine avec la chanson bavaroise folklorique.

Mes 30 albums préférés (1ère partie)

Mes 30 albums préférés (1ère partie) dans Divers 03img_5567_beatrice-eli

Cela faisait un petit moment que je me penchais sur la question, non pas qu’il me soit difficile de parler de mes albums préférés, mais il n’est pas simple de se fixer 30 titres « définitifs », car il faut d’une part, un peu de recul et d’autre part, par nature, enfin me concernant, des albums adorés il y a quinze ans ne le sont peut-être plus aujourd’hui alors qu’à l’inverse je peux avoir un coup de foudre immédiat pour un disque très récent. La liste peut donc être mouvante. Après avoir évoquer mes 50 chansons pop préférées, je m’amuse ici à faire de même avec les albums.

0_1bf82f_e1b3762b_orig dans Divers

Nine Inch Nails

blur

Blur

Des CDs de 12 titres et plus que j’emporterais bien sur une ile déserte, et que je peux surtout réécouter à l’envie. Des perles que j’aime à explorer, qui me rappellent évidemment de très bons souvenirs, des émois d’adolescent, d’autres plus récents, des voyages, des moments de joie intense parfois, de nostalgie certainement, de tristesse aussi dans certains cas.

Comme la Madeleine de Proust il peut m’arriver de retomber sur un morceau que je n’ai pas entendu depuis quinze ou vingt ans et l’associer directement à une image particulière.  Évidemment, tout cela est fort subjectif et il y a des artistes parfois unanimement salués ou presque dont je n’aime pourtant pas particulièrement voire même pas ou pas du tout la musique.

the2bsmiths2b1986

The Smiths

Je commence par les places 30 à 25.

 

30) Bob Marley / Exodus (1977, Jamaïque)

Bob-Marley_Exodus

Un album de reggae que j’aime beaucoup. Même si ce n’est pas mon genre musical préféré c’est un disque porté par son charismatique chanteur et son célèbre Exodus de plus de sept minutes, le fantastique Jammin qui est un des morceaux les plus cools du monde. Cela permet aussi de ne pas citer des disques qui l’ont déjà été cent fois avec les mêmes titres. Historiquement et émotionnellement le disque a son importance, car Bob Marley venait d’échapper à une tentative d’assassinat. Il montre aussi la facette la plus engagée politiquement et sociologiquement de son auteur.

Image de prévisualisation YouTube

 

29) Nine Inch Nails / The Downward Spiral (1994, Etats-Unis)

c07be1e768d1463f8edec5f61564d1b753b7e964

La découverte du rock industriel de Nine Inch Nails en 1997 en regardant The Doom Generation sorti initialement en 1995 sur lequel figure le titre Heresy en ouverture. C’était le Ciné de Quartier de Boukhrief sur Canal+, une case ciné comme il n’en existe plus. Du ciné différent, atypique, ici celui de la X Generation à laquelle j’appartenais. Le disque est un concentré de musique à la violence rutilante, avec ses riffs de guitares sales et une ambiance sombre très accrocheuse (la bombe Closer). Et j’ai halluciné en voyant le clip de March of the pigs

Image de prévisualisation YouTube

 

28) Beatrice Eli / Die Another Day ( 2014, Suède)

Beatrice-Eli-Die-Another-Day-2014-1200x1200

Des découvertes musicales scandinaves récentes, c’est-à-dire de la nouvelle vague emmenée par Zhala, Ji Nilsson, Marlène, Beatrice Eli est un des plus beaux coups d’éclats pop (encore méconnu en France). Une jeune chanteuse qui arrive comme cela, avec cette voix atypique, cet univers décalé, et surtout la qualité de ses chansons c’est intrigant. Un 1er essai transformé en un album accrocheur, varié, dense et dansant. Une voix aussi de l’homosexualité féminine qui s’élève.

Image de prévisualisation YouTube

Trust Issues

Image de prévisualisation YouTube

Equality

Image de prévisualisation YouTube

I’ll be fine

Image de prévisualisation YouTube

Die Another Day

Image de prévisualisation YouTube

The Happy Ones

Image de prévisualisation YouTube

Party in my Pants

Image de prévisualisation YouTube

Violent Silence

Image de prévisualisation YouTube

Moment of clarity

Image de prévisualisation YouTube

 

27) Madonna /True Blue (1986, Etats-Unis)

madonna-true-blue-cd-cover

Même si je n’aime quasiment plus ce qu’elle fait maintenant (Hard Candy était limite inécoutable), elle a su utiliser la provocation et en faire une dynamique durant les années 80 pour investir son rôle de reine de la pop avec une forme d’inventivité renouvelée (bien aidée aussi par des créateurs visuels, des scénographes et designers). True Blue est peut-être son disque le plus pop,  c’est un album à scandale dont Papa don’t preach est le point d’orgue (même si sans doute moins que Like a prayer qui déclencha la foudre de l’Eglise)  mais aussi et avant tout un excellent disque.

Image de prévisualisation YouTube

La isla Bonita

Image de prévisualisation YouTube

Papa don’t preach

Image de prévisualisation YouTube

True Blue

Image de prévisualisation YouTube

White Heat

 

26) Blur / Parklife (1994, Angleterre)

blur-parklife

J’ai entendu la première fois le titre Girls and Boys en juin 1994 en dernière année de collège, avant que le groupe n’honore de sa présence un Hit Machine. Blur à Hit Machine en France, oui c’est arrivé ! Un titre quasi parfait qui ouvre un album qui a beaucoup compté dans mon adolescence, par ses thématiques, par les souvenirs aussi auxquels je l’associe immanquablement. C’était le début de la guerre Oasis/Blur et à mon sens c’est Blur qui en est sorti gagnant, même si Oasis a sorti Definitely Maybe la même année, considéré comme un classique par beaucoup. L’album de Blur annonce aussi la britpop qui faisait fureur en 1995/1996. C’est peut-être grâce à cet album que je suis aussi tombé amoureux de l’accent britannique, bien qu’il n’en existe pas qu’un seul.

Image de prévisualisation YouTube

 

25) The Smiths / The Queen is dead (1986, Angleterre)

hi_1986_thequeenisdead10_1

Pour nombre de personnes le chef-d’oeuvre de The Smiths. La pochette avec la photo de Delon, la chanson universelle et touchante There is a light that never goes out, les années Thatcher, Manchester, Liverpool, Londres, l’Angleterre, l’album est marquant et marqué du sceau des 80′s tout en inspirant le respect par la profondeur du texte et des mélodies. Un classique

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Synth/Electro pop canadienne

Synth/Electro pop canadienne dans Canada

Il y a un peu plus d’un an j’ai découvert au gré des pérégrinations sur le web un groupe originaire de Montréal et proposant une pop qui a immédiatement accroché mon oreille. Il s’agissait de Le Couleur, un combo composé de trois musiciens dont je n’avais jusqu’alors jamais entendu parler parce que la radio française passe surtout ce qu’elle considère être les derniers tubes à entendre absolument (et en général je n’aime pas trop que l’on me dise ce que je dois impérativement aimer en musique ou pas sachant que j’aime parfois ceux que peu d’autres aiment, à l’instar très récemment de Beatrice Eli en France) mais qui m’a immédiatement séduit.

LeCouleur dans France

Le Couleur

Après cette écoute marquante, il m’est apparu que l’occasion de les découvrir s’était faite sur la toile par le biais de blogs non professionnels mais animés par la passion. Cela aurait-il été le cas il a quinze ans à l’époque où les revues papier comme Rock’NFolk, Rock Mag et d’autres, avaient, je trouve, plus d’influence ?

Il ne me faut plus attendre la sortie en kiosque du dernier numéro de mon magazine préféré pour pouvoir découvrir de nouvelles musiques des quatre coins du monde (et presque inaccessibles à l’époque du modem ou exigeant beaucoup plus de temps, ne serait-ce que du simple point de vue technique) car l’immédiateté fait partie du quotidien, demandant, effet naturel, de choisir aussi peut-être bien davantage qu’avant alors que la quantité est largement supérieure aux tirages papiers et aux chroniques s’y afférant. 

Le travail de défrichage, d’exploration revient d’ailleurs de plus en plus de nos jours aux blogs, webzines, radios indépendantes, petits labels comme c’est le cas pour albumsrock, la Souterraine, popnews, hopblog, addictculture, adecouvrirabsolument, magic, benzine entre autres, car ces zines acquièrent de plus en plus de visibilité et de crédit et je ne peux m’en plaindre au contraire. Ce sont ces blogs qui permettent de découvrir au jour le jour ce qui fait le sel de la pop et sa beauté.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien également que l’un des meilleurs labels de musique contemporains se trouve être le label Entreprise qui distribue des groupes et musiciens parmi les meilleurs espoirs de 2015 après leur premier coup d’éclat en 2014 à l’instar de Grand Blanc; que La Féline soit promue par LLB Promotion, qu’une des réalisatrices qui insuffle un univers atypique soit aujourd’hui Laurie Lassale via Les fashionistes par exemple.

Laurie Lassalle

Image de prévisualisation YouTube

Les fashionistes

Le Canada, son Québec, Xavier Dolan, son sirop d’érable, ses stars du hockey et….sa musique. Sa musique pop, électro, rock, techno, populaire. Je ne me risquerais pas à l’entreprise d’une chronique détaillant tous les groupes actifs et leurs albums, d’autres sites le font bien mieux que moi et l’actualité y est rapportée avec beaucoup de pertinence (canadian music blog notamment).

Il y a donc Le Couleur et leur superbe EP Voyage Love, mon EP et disque tout court préféré de l’année dernière et le groupe m’ayant le plus impressionné à ce niveau après quelques singles et un autre EP sorti en 2012. De retour cette année avec le merveilleux Concerto Rock, ils s’apprêtent à sortir Dolce Désir.

Image de prévisualisation YouTube

Concerto Rock

die-mannequin

Die Mannequin

J’en profite donc pour signaler trois récentes découvertes, à savoir Alfa Rococo, Die Mannequin et YYZ dont je parlais il y a peu. On y retrouve la filiation du duo pop chez les premiers, une belle dose de synthpop pas si éloignée de celle de Chvrches et X Priest X;  une énergie de l’urgence chez les deuxièmes avec un rock dance marquant à l’instar de Murder on the dance floor (qui n’a rien à voir avec Sophie Ellis-Bextor), ce son synthpop parfois mixé à des tonalités plus urbaines chez YYZ, un duo mixte enthousiasmant porté par Ali McNally.

Une musique dynamique qui laisse penser qu’une scène là aussi très importante musicalement se développe à vitesse grand V au Canada comme cela peut aussi être le cas en Suède et en Ouzbékistan (une des découvertes musicales les plus importantes faites ces deux dernières années).

Alfa Rococo

Image de prévisualisation YouTube

Lumière

Die Mannequin

 Image de prévisualisation YouTube

Murder on the dancefloor

YYZ
Image de prévisualisation YouTube
I wanna be with you

[Musique] Popkotidien d’Or 2014

En ce moment et vous le savez, car vous les lisez tous les jours, c’est la période des tops de fin d’année. C’est un exercice que j’apprécie particulièrement parce qu’il permet de faire le bilan des douze mois écoulés et aussi de se projeter dans l’avenir compte tenu des découvertes et des valeurs sûres.

Aussi, pour refermer cette (grande) page des tops, je me suis dit que cette année j’allais faire un petit palmarès sous la forme de remises des Popkotidien d’Or. Avec un classement de mes artistes préférés, de leurs albums, des réalisatrices et réalisateurs également. N’y voyez aucune prétention, c’est juste du fun. Je ne vais pas concurrencer Les Victoires de la Musique, les NRJ Music Awards/Grammy Awards et autres, loin s’en faut…

Les Popkotidien d’Or ce sont donc des récompenses personnelles que j’attribue aux artistes qui ont marqué cette année musicale, comme on l’a vu précédemment et notamment avec les quatre parties du Top albums. Il y a parfois des ex-æquo car il m’a été impossible d’en départager certains, voulant donner la même importance aux intéressés.

Venus d’horizons divers, ils ont marqué de leur empreinte la musique contemporaine et bon nombre d’entre eux n’en sont pourtant qu’à leur premier essai, le fameux LP (Clean Bandit, Sky Ferreira, Beatrice Eli, Holy Two, La Féline, Christine and The Queens, etc). D’autres passeront bientôt le cap et nous promettent de belles choses.

J’ai choisi 17 catégories pour essayer de faire un bilan final de cette année, de ce qu’elle a pu nous apporter en terme de pop, d’électro, de rock, de dance, de synthpop etc.

  • Meilleure chanteuse française
  • Meilleure chanteuse internationale
  • Meilleur chanteur français
  • Meilleur chanteur international
  • Révélations françaises féminines
  • Révélations internationales féminines
  • Révélation masculine française
  • Meilleur 1er EP français
  • Meilleur 1er EP international
  • Meilleur 1er album français
  • Meilleur 1er album international
  • Meilleur EP français
  • Meilleur groupe français
  • Meilleur groupe international
  • Meilleur duo français
  • Meilleur duo international
  • Meilleur réalisateur ou meilleure réalisatrice de clip

Le classement des Popkotidien d’Or est le suivant :

 

Meilleure chanteuse française :

1) La Féline (Popkotidien d’Or)

[Musique] Popkotidien d'Or 2014 dans Popkotidien d'Or 2014 [Musique]

Suivent

2) Camille Delvecchio

3) Owlle

4) Billie

5) Lou Marco

6) Le Prince Miiaou

7) Natalia Moscou

8) Kumisolo

9) Hollysiz

10) Laetitia Shériff

Meilleure chanteuse Internationale :

1) Chela (Popkotidien d’Or)

 dans Popkotidien d'Or 2014 [Musique]

Suivent

2) Aoife

3) Laurence Do

4) Lara Chedraoui

5) Sophie Ellis-Bextor

6) Eva M

7) Grace Chatto

8) Verité

9) Zurilda

10) Betty Who

Meilleur chanteur français :

1) Jean Felzine / Mustang (Popkotidien d’Or)

mustang-3-lo-def-photo-de-dimitri-coste

2)  Benoît David / Grand Blanc

3) François Marry / François and the Atlas Mountains

4)  Geoff Laporte / Jessica93

5) Cyril Briere et Nicolas Magenham / Sans Sebastien

Meilleur chanteur international :

1) Samuel Herring / Future Islands (Popkotidien d’Or)

4741779288_f2734247f5

Révélations françaises féminines :

1) La Féline (Popkotidien d’Or)

2) Cléa Vincent (Popkotidien d’Or)

3) Christine and The Queens (Popkotidien d’Or)

 la-feline-itw_4

8636016668_b8b7813fc2_z

christine-and-the-queens-a-etonne-le-public

Suivent

4) The Dove and the Wolf

5) Ibeyi

6) Robi

7) Juniore

8) Natalia Moscou

9) Kumisolo

10) Julia Jean-Baptiste

Révélations féminines internationales :

1) Vérité (Popkotidien d’Or)

2) Kate Boy (Popkotidien d’or)

3) Shura (Popkotidien d’Or)

KateBoy-14

shura

Suivent

4) Ji Nilsson

5) Kubalove

6) Kiezsa

7) Monogem

8) Natalia Bang

9) Zhala

10) Betty Who

Révélation masculine française :

1) François and the Atlas Mountains (Popkotidien d’Or)

francois-the-atlas-mountains

Meilleur 1er EP français :

1) Grand Blanc/ Grand Blanc (Popkotidien d’Or)

0

Suivent

2) Caspian Pool

3) Novembres

4) N U I T

Meilleur 1er EP international :

1) Kate Boy / Northern Lights (Popkotidien d’Or)

2) X Priest X / Samurai (Popkotidien d’Or)

maxresdefault

maxresdefault

Meilleur 1er album français :

1) La Féline / Adieu l’Enfance  (Popkotidien d’Or)

Suivent

2) Christine and the Queens

3) Billie

Meilleur 1er album international :

1) Beatrice Eli / Die Another Day (Popkotidien d’Or)

Suivent

2) Sky Ferreira / Night time my time

3) Alvvays/ Alvvays

4) Clean Bandit / New Eyes

5) Army on the dancefloor / Many faces of war

Meilleur EP français :

1) The pirouettes / L’importances des autres (Popkotidien d’Or)

0002450949_10

Meilleur groupe français :

1) Grand Blanc (Popkotidien d’Or)

grandblanc

Suivent

2) Mustang

3) N UI T

4) Lofofora

5) Suzi

Meilleur groupe international :

1) Rasabasa (Popkotidien d’Or)

artejancio-koncerto-proga-rasabasa-nauja-savo-kurini-dovanoja-nemokamai2

Suivent

2) Future Islands

3) Sisters

4) Boynames

5) Lovestarrs

6) Linda Guilala

7) Clean Bandit

Meilleur duo français :

1) The Pirouettes / Leo Creek et Vicky Chérie (Popkotidien d’Or)

oublie_moi_de_the_pirouettes

Suivent

2) Caspian Pool

3) Sans Sebastien

4) Poom

5) Où sont les filles ?

Meilleur duo international :

1) Junksista (Popkotidien d’Or)

jap06

Suivent

2) Tennis

3) Bow to each other

4) Army on the dancefloor

5) Color War

Meilleur réalisateur ou réalisatrice de clip :

1) Luis Cervero/ Espada (Popkotidien d’Or)

javiera-mena

Image de prévisualisation YouTube

Suivent

2) Laurie Lasalle / Les Fashionistes (La Féline)

3) Kevin ElAmrani/ Dernier métro (The Pirouettes)

4) Saulius Baradinskas / Interstellar & Embers (Rasabasa)

5) Aurèle Lavale / Enjoy the night ( N U I T)

 

Résumé global des récompenses tous tops confondus, citations et Popkotidien d’Or :

La Féline : Meilleur 1er album /Meilleure chanteuse française/ Meilleur clip/ Meilleur single/ Révélation française  féminine de l’année / Meilleure réalisatrice de clip -Les Fashionistes Aurélie Lasalle-

The Pirouettes : Meilleur EP/ Meilleur single/Meilleur clip/Meilleure Pochette/Meilleur duo français/ Meilleur Live/ Meilleur réalisateur de clip -Dernier métro Kevin Elamrani

Christine and The Queens : Meilleure pochette/Révélation française/Meilleure chanteuse française/Meilleur 1er album/Meilleur clip/Meilleur single

Beatrice Eli : Meilleur clip/Meilleur 1er album/Meilleur single/Meilleure chanteuse internationale/Révélation féminine internationale

Clean Bandit : Meilleur 1er album/Meilleure chanteuse internationale/Meilleur single/Meilleur clip/Prix de l’originalité (meilleur album fusion)

Future Islands : Meilleur chanteur international/ Meilleur Album/ Meilleur clip/Meilleur single/ Meilleur Live/ Meilleur groupe international

Sky Ferreira : Meilleur clip/Meilleur 1er album/Meilleur single/Meilleure chanteuse internationale/Révélation féminine internationale

Javiera Mena : Meilleur clip/Meilleur single/Meilleur album/Meilleur live

Billie : Meilleur 1er album/Meilleur single/Révélation française/Meilleur clip

François and the Atlas Mountains : Meilleur Album/Révélation masculine française/Meilleur chanteur français/Meilleur single/Meilleur clip

Grand Blanc : Meilleur 1er EP/ Meilleur live/ Meilleure chanteuse féminine française/ Meilleur chanteur français/ Meilleur single/ Meilleur groupe français

Caspian Pool :  Meilleur single / Meilleur clip/ Meilleur 1er EP/ Meilleur duo français

N U I T : Meilleur single/clip/EP/groupe français

Top singles 2013 (3ème partie)

Top singles 2013 (3ème partie) dans Top singles 2013 (3ème partie) Chela-%E2%80%93-Zero-Oxford-remix

Nous y voilà : à la troisième et dernière partie des singles de l’année 2013 après la 1ère et la 2ème partie. Un top pour résumer ce qui m’a plu, ce qui m’a enchanté, ce qui m’a enthousiasmé, ce que j’ai adoré. J’essaie de n’oublier personne, en tout cas je mets ce qui m’a semblé essentiel, car c’est bien cela aussi l’idée d’un top : faire ressortir le meilleur tout en choisissant de ne pas nommer d’autres artistes qui n’ont pas démérité.

PORTLAND-POLA-1_905 dans Top singles 2013 (3ème partie)

Portland

Je suis en train de mettre la dernière touche sur les albums de l’année, et tel Boileau qui disait de remettre « 20 fois sur le métier son ouvrage », il est vrai que c’est pas un travail si simple que de reprendre tous les albums dont on a d’abord enlevé soigneusement le cellophane (il n’y a pas à dire et je pense que rêveur et Nio, entre autres,  seront d’accord avec moi, le fait d’acheter le disque, de l’avoir en support physique et d’en enlever le film protecteur avant de le mettre dans le lecteur CD reste un vrai plaisir).

1398903_698283640182116_86397457_o

Aleksandra Dabrowska alias Shine

Alors c’est sûr, j’ai aussi beaucoup écouté sur le net, mais l’achat disque reste important, surtout dans une période marquée par la chute de vente de ces mêmes albums et la fermeture d’enseignes, comme on a pu le connaître avec Virgin. Et je comprends pourquoi certains s’entichent voire deviennent ou restent des fétichistes du vinyle.

s3_2

Niloo

Je profite aussi des quelques heures et donc jours dont je dispose avant de reprendre l’activité professionnelle pour (ré)écouter tout cela. Après les charmes tatares (dont ceux d’IndivA), la beauté classique de la hongroise Boglarka Csemer, ou le visuel vénéneux d’Editors, place à un duo punk-électro énervé, au grand romantique de la chanson pop française, à l’écossaise KT Tunstall, aux américains de California X, à la suédoise en solo Nina Persson, à l’anglaise Charli XcX, et d’autres…

 

Julia Vero / Suède

Image de prévisualisation YouTube

Leave it all behind

Fuck Buttons / Angleterre

Image de prévisualisation YouTube

The Red Wing

Etienne Daho / France

Image de prévisualisation YouTube

Les chansons de l’innocence retrouvée

KT Tunstall / Ecosse

Image de prévisualisation YouTube

Invisible Empire

California X / Etats-Unis

Image de prévisualisation YouTube

Spider X

Sakaris / Iles Féroë

Image de prévisualisation YouTube

Brace Myself

Portland / France

Image de prévisualisation YouTube

Deezy Daisy

Djena / Bulgarie

Image de prévisualisation YouTube

Задръж сърцето ми

Le couleur / Canada

Image de prévisualisation YouTube

Voyage amoureux

Slavica Cukteras / Serbie

Image de prévisualisation YouTube

Kao Nova

Joanna Gruesome / Pays de Galles

Image de prévisualisation YouTube

Sugarcrush

Queens of the stone age / Etats-Unis

Image de prévisualisation YouTube

I appear missing

Noonie Bao / Suède

Image de prévisualisation YouTube

The Game

Pyramid / France

Image de prévisualisation YouTube

Wolf

Charli XCX / Angleterre

Image de prévisualisation YouTube

Superlove

Ngay Ngô Hoang/ Vietnam

Image de prévisualisation YouTube

Yến ChiBi

Lorde / Nouvelle-Zélande

Image de prévisualisation YouTube

Tennis Court

Nina Nesbitt / Ecosse

Image de prévisualisation YouTube

Stay out

Shine / Pologne

Image de prévisualisation YouTube

Lazurowe wybrzeże

Balqees / Yémen

Image de prévisualisation YouTube

بلقيس فتحي رد قلبي

Chela / Australie

Image de prévisualisation YouTube

Romanticise

Nina Persson / Suède

Image de prévisualisation YouTube

Animal Heart

Cults / Etats-Unis

Image de prévisualisation YouTube

High Road

Ms Mr / Etats-Unis

Image de prévisualisation YouTube

Think Of You

Niloo / Russie

Image de prévisualisation YouTube

Ola Ola

La femme / France

Image de prévisualisation YouTube

It’s time to wake up (2023)

Bana Özel / Turquie

Image de prévisualisation YouTube

Doğa

Poliça / Etats-Unis

Image de prévisualisation YouTube

Chain My Name

Depeche Mode / Angleterre

Image de prévisualisation YouTube

Broken

Chloé Howl/ Angleterre

Image de prévisualisation YouTube

Paper Heart

 

 

123



Dans les vignes |
Penchylabidouille |
Mycustomsavagex46 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VintageVoyageur
| Chateau de Mouchac
| Maisons Arlogis Chartres, c...